Test Ride #17 | Gants Bluegrass, tige de selle PRO 170mm & gilet Van Rysel

Tech
2 mai 2020 — Christophe Bortels

Gants Bluegrass Magnete Lite : le minimalisme qui fait mouche

Bluegrass, la marque sœur et un peu débridée de MET, est davantage réputée pour ses casques et ses protections que pour ses gants. Un seul modèle figure d’ailleurs au catalogue du fabricant italien. Mais cet outsider peut-il rivaliser avec les références du secteur ? Voici la réponse !

Ne vous attendez pas à un grand choix de gants dans le catalogue Bluegrass, on n’y trouve qu’une seule et unique référence : les Magnete Lite testés ici et vendus à 29€ (prix public). Il faut dire que la marque italienne est davantage spécialisée dans les protections pour les pratiques engagées, à savoir les casques, les dorsales, les sous-shorts, les genouillères et les coudières. Mais comme on va le voir, elle a plutôt bien fait les choses ! Et alors qu’on aurait pu s’attendre à des gants axés vers la protection à grands renforts d’inserts, Bluegrass surprend en faisant le choix du minimalisme.

Minimalistes, mais pas simples pour autant. Les Magnete Lite ne s’encombrent pas de velcro au niveau du poignet, ni de protections sur le dos de la main ou les doigts voire d’un quelconque rembourrage, privilégiant plutôt la pertinence des matériaux avec différents panneaux de tissu choisis en fonction des exigences et des contraintes. Ainsi, le dos de la main est recouvert d’un matériau aéré et légèrement extensible mais robuste, tandis que la paume façon Clarino micro-perforé est constituée d’une seule pièce, sans couture, uniquement agrémentée de motifs en silicone sur l’index et le majeur pour assurer le grip sur le levier de frein. On précisera que ces gants permettent d’utiliser l’écran tactile d’un smartphone.

Entre les doigts, on retrouve du mesh pour la fraîcheur, sauf entre le pouce et l’index où l’accent à été mis sur la solidité avec un renfort du même matériau que la paume. C’est encore un autre type de tissu qui recouvre le pouce, sur toute la partie qu’on utilise pour s’éponger le front. Enfin, on l’a dit, les Magnete Lite font l’impasse sur le velcro au niveau du poignet, lui préférant un petit insert extensible, sorte de compromis entre le gant « réglable » et celui ajusté par défaut. On verra un peu plus loin ce que ça donne sur le terrain. Bref, Bluegrass a vraiment travaillé son sujet, et ça se sent !

Ah oui, une dernière petite chose… : toujours au niveau des poignets, on retrouve des inserts avec la mention « magnetic », qui ne sont autre que des petits aimants. Ce sont eux qui donnent leur nom au modèle. Bluegrass nous referait-il le coup du Power Balance, mais vantant cette fois les bienfaits du magnétisme sur nos poignets ? C’est heureusement un peu plus terre à terre que ça… Ouf, on a eu peur ! Pour le commerçant, ça permet par exemple d’afficher les gants de manière originale sur un présentoir métallique, et pour le pilote c’est l’assurance que les gants restent ensemble dans le sac de sport ou le tiroir. Et si vous ne remettez plus la main dessus après un passage en machine, ne cherchez pas bien loin : ils sont sans doute encore collés au tambour du lave-linge ou du sèche-linge ! Ce n’est pas une invention de Bluegrass, mais c’est encore assez peu répandu dans le petit monde des gants VTT alors que c’est très pratique.

Gants Bluegrass Magnete Lite : le test terrain

En parlant de lave-linge, une petite remarque pour commencer : quand vous choisirez vos gants, ne prenez pas une taille trop juste, car les Magnete Lite rétrécissent légèrement lors des premiers lavages. Ensuite il ne bougent plus, mais autant le savoir. Le guide des tailles est quant à lui plutôt fiable. Ceci dit, comme toujours, mieux vaut essayer avant l’achat.

Sur le terrain, ces gants Bluegrass impressionnent. Ils allient en effet à merveille ventilation, qualité de toucher et solidité. Sans être les plus aérés du marché, les Magnete Lite sont rarement trop chauds tout en protégeant des abrasions, à l’instar de la paume, qui offre un très bon feeling, notamment grâce à l’absence de plis désagréables. Et c’est exactement ce qu’on attend de ce type de gants : un toucher des commandes et du grip le plus proche possible du « sans gant », combiné à un minimum de protection contre les frottements et lors des chutes. Ces bonnes sensations sont complétées par la conception du poignet qui offre un parfait compromis entre les velcros qui vieillissent au fil du temps et finissent parfois par ne plus accrocher, et les gants un peu trop serrants et difficiles à enfiler ou retirer.

Pour ne rien gâcher, la durabilité est au rendez-vous. Chutes, branches qui fouettent les mains, arbres couchés sur une trace et qu’on doit dégager à la main : rien n’est venu à bout de ces gants en un an d’utilisation intensive. Les coutures sont toujours intactes et seul un tout petit trou est à déplorer à hauteur de l’ongle du pouce droit, là où on retrouve du tissu éponge assez fin plutôt que le matériau plus robuste du dos de la main. C’est d’ailleurs là le vrai seul défaut de ces gants : non pas le petit trou, mais bien le tissu éponge qui n’en a en fait que le nom et qui sera saturé dès le premier passage sur le front. Dommage. Les motifs en silicone sur les doigts ont quant à eux disparu depuis belle lurette, mais pas vraiment de quoi affecter le grip sur les leviers de freins. Si nous n’avons pas pu juger du vieillissement des modèles colorés disponibles, le noir de nos gants de test s’est en tout cas à peine terni.

Tiens, et ces petits aimants finalement, ça donne quoi ? On ne va pas se mentir, nous n’étions pas totalement convaincus au début, ne voyant là rien de plus qu’un gadget. Au final, force est de constater que c’est un peu plus utile qu’on le pensait ! Les gants restent généralement solidaires dans le sac et on met la main dessus plus facilement et, plus intéressant encore, le relief de l’aimant donne un surplus de préhension bienvenu au moment de tirer sur le gant pour l’enfiler.

Verdict :

Ce n’est pourtant pas sa spécialité, mais Bluegrass frappe fort avec ses Magnete Lite, des gants minimalistes mais très bien pensés. Ils sont non seulement légers, bien aérés et confortables, mais en plus ils offrent un excellent toucher tout en se montrant durables.  Et tout ça pour un tarif bien contenu. Un tissu éponge digne de ce nom sur le pouce et c’était le sans-faute, tout simplement !

Gants Bluegrass Magnete Lite

  • Confort et toucher
  • Respirabilité
  • Durabilité
  • Prix
  • Tissu éponge peu efficace
  • RAS
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 29€

Plus d’infos : met-helmets.com