Test nouveauté | Sram XPLR : une certaine vision du gravel

Tech
10 août 2021 — Léo Kervran

Les roues Zipp 101 XPLR

Dernière nouveauté du jour dans la famille XPLR, les roues Zipp 101. Le fabricant dispose déjà de plusieurs modèles polyvalents route / gravel à son catalogue comme les séries 202 et 303 mais avec les 101, c’est la première fois qu’il conçoit une paire de roue spécifiquement pour le gravel.

Radicalement différentes des autres roues de route Zipp, les 101 XPLR s’inspirent en revanche beaucoup des 3Zero Moto de VTT. En carbone, elles sont basses, très larges (27 mm, une largeur idéale pour des pneus entre 40 et 55 mm selon la marque) et adoptent la même construction en simple paroi avec une forme en “créneau” qui doit leur permettre de se déformer pour suivre le terrain. C’est ce que Zipp appelle “l’effet cheville”.

Sur le papier, ce n’est pas forcément très parlant ni facile à croire mais les 3Zero Moto nous avaient bluffés lorsque nous les avions testées, avec des capacités d’absorption inégalées. Le dynamisme était en revanche le point faible de ces roues et vu le poids des 101 XPLR (1 665 g en 700c / 29″), on se doute que ce ne sera à nouveau pas dans ce domaine qu’elles se distingueront.

Cependant, Zipp ne vise pas les compétiteurs avec cette paire de roues mais bien les aventuriers, ainsi que celles et ceux qui repoussent les limites du gravel. Pour cette pratique, un peu de confort et de grip en plus est toujours une bonne chose.

Pour clore la fiche technique de ces 101 XPLR, on signalera qu’elles comptent 28 rayons et que le moyeu dispose de 66 points d’engagement, soit 2 fois moins que celui des 3Zero Moto. Pas forcément une mauvaise chose pour du gravel car plus de points d’engagement signifie plus de frottement en roue libre donc une moins bonne conservation de la vitesse. En ce qui concerne la fixation du disque, ces roues ne sont disponibles qu’au standard Centerlock.

Poids et prix (paire, 700c, sans fond de jante ni valves) : 1 665 g et 1 840 €

Les premières Zipp 101 XPLR seront disponibles en août, un réapprovisionnement est prévu plus tard dans l’année.

Autres composants

D’autres pièces portaient déjà l’étiquette XPLR avant même ce lancement, comme les pneus Zipp G40 XPLR ou le cintre Zipp Service Course SL-70 XPLR. Les premiers ont un profil relativement polyvalent (pour un pneu de gravel bien sûr), avec une bande de roulement presque continue secondée par de petits crampons de transition et des crampons latéraux larges mais plus espacés. Pour la section, Zipp a là encore joué la carte de la polyvalence et ne propose que du 40 mm, comme le nom l’indique.

La carcasse 127 tpi et flancs beige (ou plutôt couleur naturelle, sans noir de carbone qui tend à la rigidifier) est très souple mais Zipp explique avoir particulièrement travaillé sur la résistance aux crevaisons. La marque a ainsi doté ces pneus d’un renfort en aramide de tringle à tringle annoncé comme très efficace contre les coupures sur les flancs.

Le cintre Service Course SL-70 XPLR s’inscrit également dans cet esprit de polyvalence, avec une forme un peu plus évasée que les purs modèles de route mais encore loin des extrêmes qu’on voit parfois. La position avec les mains en bas du cintre est ainsi 6 cm plus large que la position avec les mains sur les cocottes.

Parmi les autres cotes utiles, on signalera un drop (différence de hauteur entre le haut et le bas du cintre) de 115 mm et un reach (profondeur entre la courbe pour les cocottes et la partie en lien avec la potence) de 70 mm, des valeurs qui devraient convenir au plus grand nombre. En aluminium, il est disponible en 40 à 46 cm (en route et gravel, on mesure en haut du cintre) de large par incrément de 2 cm.

Poids et prix : 480 g et 72 € l’unité pour le G40 XPLR, 260 g et 123 € pour le Service Course SL-70 XPLR en 42 cm

Plus d’informations : sram.com