Test | Cube Stereo Hybrid 140 SL 500 : tout en souplesse 

Tech
7 mai 2019 — Paul Humbert

Dans la gamme de VTTAE Cube, le Stereo Hybrid 140 SL se positionne comme le vélo à tout faire de la gamme. Avec ses 140mm de débattement, il occupe la case « All-Mountain », et devrait ainsi n’être effrayé par aucune sortie. Il s’équipe de roues de 27,5 pouces, d’une motorisation Bosch et nous l’avons testé pour vous. 

Le Cube Stereo Hybrid 140 SL 500 se distingue par son look qu’on trouve assez harmonieux et réussi. Côté design, l’intégration de la batterie Bosch est un succès et on souligne le travail des tubes. 

Le cadre est tout en aluminium et le moteur se positionne dans le prolongement du tube inférieur et de sa batterie Bosch Powertube. Cube compte d’ailleurs parmi les premières marques à avoir adopté cette dernière. 

On peut charger le vélo en direct, mais il reste tout à fait possible de désinstaller la batterie en la déverrouillant sous le tube inférieur. 

C’est « l’offre complète » Bosch, avec le Performance CX et la batterie Powertube, qui est proposée par ce vélo qui est piloté par une commande Purion. Cette dernière manque d’ergonomie et ne rend pas son intégration au poste de pilotage des plus facile, mais elle reste simple d’utilisation. Livrée avec notre modèle de test, les derniers Stereo Hybrid 140 sont commercialisés avec la commande «Kiox » pour 100 euros de plus. 

Les câbles et gaines sont intégrés au cadre et le point d’ancrage bas de l’amortisseur vient lui aussi s’intégrer aux lignes du vélo sous le tube de selle. 

Côté cinématique, Cube reste sur un « four bar linkage » de type « Horst link » assez traditionnel et utilise une biellette de grande taille ancrée sur le tube de selle.  Cette biellette est faite de deux pièces monocoques qui viennent se fixer de part et d’autre du cadre et de l’amortisseur. Le point de pivot principal est situé juste derrière le moteur Bosch Performance CX et l’amortisseur est ancré juste au-dessus de celui-ci. 

Par ces choix techniques, Cube souhaite proposer une suspension efficace et affectée au minimum par le freinage. 

Question géométrie, Cube affiche un angle de direction de 67,3 degrés, un reach de 437mm (en taille L) ainsi que des bases de 473mm. Rien n’est extrême, bien au contraire, et le vélo est équilibré. 

Le Cube Stereo Hybrid 140 est équipé de manière assez cohérente. Côté suspension, une fourche Fox 34 Rythm E-Bike est à l’avant du vélo avec sa cartouche GRIP et une commande qui permet d’aller jusqu’au blocage de la fourche. 

De la même marque, on retrouve l’amortisseur Float DPS Evol 3 positions, toujours en 140mm de débattement.

Côté train roulant, Cube opte pour des roues de 27,5 pouces basées sur des cercles Cube « maison » de largeur interne de 30mm associés à des moyeux Shimano XT.

Pour les pneus, on retrouve les Schwalbe Hans Dampf en gomme Addix Soft à l’avant et Speedgrip à l’arrière. Les deux sont en section 2.6. L’ensemble est cohérent, facile à prendre en main et relativement fiable. 

Shimano s’occupe également de la transmission 11 vitesses XT. 

On salue également le choix de la marque allemande qui installe des freins Shimano XT 4 pistons à l’avant (M8020), 2 à l’arrière (M8000), et le tout sur des disques de bonne taille (203/180mm). Le freinage du vélo est vraiment bon, et c’est un point important sur un vélo électrique de ce poids. 

On retrouve ensuite une série de composants « maison » avec la selle et la tige de selle télescopique de 150mm de débattement en taille L. L’ensemble fonctionne bien et est plutôt confortable. 

Le poste de pilotage est signé Newmen avec un cintre de 760mm de large. 

L’ensemble est commercialisé à 4407 euros (4507 avec la commande Kiox) dans deux coloris. 

Cube Stereo Hybrid 140 SL 500 : sur le terrain 

Sur le balance, on pèse ce Cube Stereo Hybrid 140 SL 500 à 24,4kg en taille L (sans pédales). Il n’est pas des plus léger, mais encore en phase avec le marché dans ce niveau de gamme. 

La prise en main du Stereo Hybrid 140 est vraiment simple et l’ergonomie plutôt bien pensée même si, sur le poste de pilotage, la cohabitation est un peu compliquée. 

Le tube de selle est plutôt droit et la position de pilotage est vraiment agréable. D’ailleurs, le vélo se comporte bien en montée, sans cabrer ou nécessiter de se mettre particulièrement sur l’avant du vélo. 

On ne présente plus le moteur Bosch Performance CX qui se distingue principalement par son mode E-MTB travaillant sur l’ensemble de la plage d’assistance. On ne remarque pas de consommation excessive sur ce vélo et le tout fonctionne plutôt bien. 

Quand on descend la selle et qu’on attaque la descente, la position est bonne et engageante. Le Cube Stereo se comporte assez gentiment quand on se promène sur des sentiers faciles, il lisse le terrain et absorbe bien les chocs. En revanche, une fois qu’on met du rythme, il sort de sa zone de confort et il a du mal à le suivre. 

Les suspensions sont très souples et la courbe de compression de l’amortisseur est particulièrement linéaire. On peine à garder la précision dans le pilotage, que ce soit en ligne droite, où l’assiette du vélo est compromise, ou en virage où le vélo plonge et sous-vire. On peut gonfler un petit peu plus la fourche, mais sans réglage de compression disponible, on perd en sensibilité. Pour l’amortisseur, c’est pareil, et c’est la cinématique de la machine qui dicte le comportement du Cube. 

En soi, le vélo n’est pas instable et il ne manque pas grip, au contraire, mais le comportement trop linéaire de la machine empêche d’impulser la dynamique nécessaire à un pilotage sportif en terrain cassant. On manque d’assurance avant d’attaquer un pierrier ou une zone technique parce qu’on se fait un peu balader d’avant en arrière par les suspensions de la machine. 

Le Cube Stereo Hybrid 140 SL 500 n’a jamais été présenté comme une foudre de guerre, et le confort est particulièrement mis en avant par la marque. Sur ce point, on ne peut rien lui reprocher. Il lisse parfaitement le terrain pour les randonneurs et offre un très bon grip. Nous avons simplement été induits en erreur par un équipement concurrentiel et un look très proches des VTTAE les plus sportifs que nous connaissons.

Il faudra réserver le Stereo 140 à une pratique plus proche de la randonnée pour en profiter pleinement. Dans ce contexte, il offrira bien plus que ce que le randonneur pourrait attendre d’un compagnon de découverte, et c’est tant mieux ! 

Cube Stereo Hybrid 140 SL 500

  • grip
  • confort
  • Équipement
  • Ergonomie du poste de pilotage
  • Comportement sur terrain cassant
Note générale
Évaluation du testeur
Prix d'excellence
Coup de coeur
Rapport qualité / prix
Usage recommandé
  • XC
  • TR
  • EN
  • DH
Prix : 4407
Poids : 24,4 (Taille L, sans pédales)

Le site de la marque : www.cubebikes.fr