Roc d'Azur 2021 :
Colombo prive Sarrou d'un record historique

Sport
10 octobre 2021 — Christophe Bortels

Pour ce 5e et dernier jour du Roc 2021, place à l’épreuve-phare de la semaine, le Roc d’Azur ! Avec, au départ, un Jordan Sarrou bien décidé à marquer l’histoire en devenant le premier quadruple vainqueur de l’épreuve mythique…

7h30 : le soleil se lève pour la dernière fois sur ce Roc 2021. Dans une heure s’élancera la première vague du tant attendu Roc d’Azur. La distance ayant été réduite à une petite cinquantaine de kilomètres, ça devrait rouler encore plus vite que d’habitude !

Comme d’habitude, on se retrouve dans l’incontournable Fournel pour faire un premier point sur la course.

L’excitation est chaque année la même : qui apparaîtra en premier dans la descente la plus célèbre du Roc d’Azur ?

C’est Jordan Sarrou !

Mais le Français n’est pas seul, il mène un groupe de 6 coureurs, parmi lesquels le Suisse Filippo Colombo.

On y retrouve également le champion de France Maxime Marotte et l’Italien Luca Braidot.

Le Belge Pierre de Froidmont et le Polonais Krzysztof Lukasik ferment le groupe.

Au lendemain de sa 8e place dans le Tour de Lombardie, Romain Bardet vient décrasser sur le Roc d’Azur. Le coureur a poussé fort dans la première longue côte du parcours mais il a ensuite perdu le contact avec le groupe de tête au début de la descente du Fournel.

Du côté des femmes, qui s’élançaient pour la première fois en même temps et sur le même parcours que les hommes, c’est l’Italienne Martina Berta qui mène alors la course.

Au coeur de la première vague, ça déboule de tous les côtés.

Il faut dire qu’au fil des années, des lignes plus lisses et rapides se sont ouvertes de part et d’autre de la trace traditionnelle, bien plus âpre.

Nous voilà dans le Bougnon, au 30e kilomètre sur 50, et le groupe de six coureurs s’est transformé en un trio composé de Jordan Sarrou, Filippo Colombo et Krzysztof Lukasik.

Le Belge Pierre de Froidmont est alors 4e, mais il est suivi de près par deux coureurs, dont Maxime Marotte. Plus tôt dans la course, le champion de France a plié son plateau et a dû le redresser à coup de pierre…

Toujours bien chaud, le public du Bougnon s’enflamme au passage de Romain Bardet !

On resterait des heures dans le Bougnon, mais il nous faut déjà filer vers la ligne d’arrivée.

Le trio n’a pas réussi à se départager dans les ultimes kilomètres. Filippo Colombo lance le sprint de très loin…

… et il tient jusqu’au bout pour remporter avec panache le Roc d’Azur 2021, en 2h03, à une moyenne stratosphérique de 24.93km/h !

Jordan Sarrou prend la 2e place et Krzysztof Lukasik termine 3e.

Filippo Colombo : “On est parti assez vite, on est sorti en petit groupe après la première montée puis on a bien géré avec Jordan, on a travaillé ensemble et ça a fini au sprint. J’ai été une fois deuxième en juniors mais c’était ma première participation au vrai Roc. J’ai eu une saison un peu difficile, je me suis cassé le bassin au mois de mai donc c’est très beau de gagner ici !

Colombo prive donc Jordan Sarrou d’une historique 4e victoire sur le Roc d’Azur. “On était un petit groupe en tête puis il y a eu pas mal de soucis mécaniques derrière, des crevaisons, des casses de plateaux je crois. On s’est retrouvé à trois, puis deux, puis trois. J’avais un peu l’étiquette de favori donc j’étais bien marqué, mais c’est le jeu. Ça fait quelques années que je suis sur le podium du Roc, j’aurais aimé gagner aujourd’hui mais deuxième c’est beau quand même. Il y avait beaucoup de spectateurs, notamment au Bougnon. C’était cool, j’ai encore pris beaucoup de plaisir et je remercie tout le monde pour les encouragements.

Après ses pépins techniques, Maxime Marotte est parvenu à revenir sur Pierre de Froidmont. Le champion de France décroche la 4e place et le Belge la 5e.

Alors qu’il avait découvert son nouveau Scott Spark le matin même, Romain Bardet termine à une plus qu’honorable 11e position. “C’était génial ! J’ai pris du plaisir. Malgré ma chute, je me suis pris au jeu, mais je ne connaissais pas le parcours et j’ai eu mon nouveau VTT ce matin seulement. J’avais fait le marathon il y a quelques années et j’espère revenir chaque année, peut-être pour le gravel. Mais maintenant, repos et vacances !

C’est la Lituanienne Katazina Sosna, déjà victorieuse vendredi sur le Roc Marathon, qui remporte le classement femmes de ce Roc d’Azur 2021.

Gagnante du Roc Dames en 2019, Margot Moschetti prend cette fois la 2e place.

Le podium féminin est complété par la toute récente championne de Belgique Emeline Detilleux.

Rendez-vous du 5 au 9 octobre 2022 pour une nouvelle édition du Roc d’Azur !