Raid VTT | Les Chemins du Soleil ou la culture de la monotrace

Sport
6 juin 2018 — Nicolas Raybaud
Du 10 au 14 mai, 800 veinards ont pris part à la 16e édition du Raid VTT Les chemins du soleil. Les itinéraires sont taillés et balisés comme des traces sur-mesure. L'abondance des monotraces nous en fait tourner la tête et nous donne parfois le vertige. Les chemins du Soleil s'inscrivent une nouvelle fois dans la tradition, révélant avec brio de nouveaux itinéraires. Des Haute-Alpes, en passant par l'Isère à la Drôme, retour sur cette édition avec votre auteur Nicolas Raybaud et son équipier Cédrik Dubois du Team VojoMag.com.

Jour férié à Gap

10 mai, les tentes poussent comme des champignons sur la pelouse du stade de Gap. Les engagés viennent récupérer leurs puces de chronométrage et pack de bienvenue.

Le briefing remercie les partenaires, communes, départements, régions (à l’exception de la PACA) et acteurs permettant de réaliser cette épreuve et la promotion des itinéraires des chemins du soleil.

La pression monte

Les randonneurs s’en payent de bonnes, tandis que pour les Élites la pression monte. Avec nos costumes fluorescents et nos lumières aussi fortes qu’un plein phare, nous attendons 21h30 pour le départ de la nocturne.

L’itinéraire, tenu secret jusqu’à 48 heures avant le départ, nous sommes comme une guirlande d’étoiles filantes qui scintille de haut en bas dans les forêts du Gapençais.

remi frabregue les chemins du soleil nocturne

Ce sont des sensations grisantes que de rouler en toute confiance derrière celui qui te succède.

Une bonne mise en jambes, tel un prologue.

les chemins du soleil lavage specialized epic nicolas raybaud

Nous lavons ensuite à pression nos vélos tout-terrain, pour la majorité tout-suspendus. Nous allons nous glisser dans nos duvets pour tenter de vaincre l’endorphine et retrouver Morphée. 5 heures de sommeil léger et l’heure du petit déjeuner sonne.

La Tour Ambulante

On ne change pas ce traiteur qui fait l’unanimité, à la valorisation des producteurs locaux et la réduction du gaspillage. Des détails qui n’en sont peut-être pas pour certains, mais la culture d’un raid nature, c’est de respecter dame nature. Matin et soir, cette équipe nous régale.

À l’entrée une ardoise nous rappelle les quantités mises en oeuvre pour le menu du jour. Un menu local aussi varié qu’équilibré pour combler et nous apporter le nécessaire énergétique pour ce qui nous attend.

Le jour le plus long

De mémoire, c’est la plus longue étape jamais réalisée pour les chemins du soleil. La faute à l’hiver ? Les chutes abondantes de neige ont contraint de revoir les plans de l’organisation, ceci rallongeant le parcours et proposant un tour dans le Trièves.

 

À flanc de montagne, nous circulons dans des paysages verdoyants autour du lac du Sautet. L’itinéraire nous propose 100 km et 3300 mètres de dénivelé, aussi varié qu’interminable, à la découverte de spot somptueux.

Portage, passage à flanc vertigineux au Col du Noyer, des pistes larges et caillouteuses ou monotraces sinueuses en sous-bois, sur terrain sec à boueux, nous passons en revue toutes les gammes du pilotage.raid vtt ravitaillement

Des ravitaillements gourmands idéalement placés permettent de nous refaire une santé.

Un cran au-dessus

L’Obiou nous tire sa révérence. Le départ est donné à 7h30 de Mens où nous avons bivouaqué.

raidvtt les chemins du soleil

Le briefing de la veille nous a alertés de multiples bourbiers sur les 14 premiers kilomètres. Tandis que les élites ont le droit à un gommage de boue, les randonneurs auront un itinéraire bis.

Cette étape est plus technique avec une longue ascension raide au Col de Menée. Une majorité met le pied à terre, et ils ne sont qu’une poignée à rester en selle.

raidvtt les chemins du soleil

La longue descente nous rappelle la raison de notre présence, les singletracks. Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Au terme de la seconde montée par le cirque d’Archianne, c’est un festival d’épingles serrées qui nous attend dans une descente qui fait tourner la tête. Nous retrouvons nos esprits à Menée au profit d’une départementale.

raidvtt les chemins du soleil

Chatillons-enDiois est proche, mais le parcours va encore nous offrir des petites grimpettes et des descentes ludiques qui ne sont pas pour nous déplaire. L’arrivée est jugée au camping Le lac Bleu où bon nombre finiront dans l’eau.

Une météo désobligeante

La dernière étape qui devait être un feu d’artifice laissera un goût d’amertume et glacial à nos vttistes. La qualité du parcours était pourtant unanimement proche de la perfection. Un gavage de monotraces tracées dans le paysage Drômois.

Mais les nuages ont voilé le soleil, réduit la température à proximité du zéro degré, mêlant la pluie et le vent. A la limite de l’hypothermie, tout cela n’aura pas vaincu les derniers partants à rejoindre Aoûste-sur-Sye.

Résultats

Pour la 3e fois, la Suisse est au rendez-vous. Favoris annoncés, Emeric Turcat et Arnaud Rapillard gagnent la 16e édition du Raid VTT Les Chemins du Soleil. Chez les mixtes, Sylvain Montagny (président de l’association Raid VTT) et Laëtitia Roux remportent l’épreuve pour la deuxième fois. Les soeurs Boissy décrochent le classement féminin.

Que dire de plus !

Il y a des valeurs et une tradition qui se respectent. La cohabitation entre les addicts du chrono et les randonneurs (plus qu’aguerris) confère au Raid un esprit unique dans le paysage des épreuves d’endurance. On en redemande !

On ne peut que féliciter tous les acteurs qui oeuvrent chaque année à bâtir de nouveaux Chemins du Soleil.

Vous pouvez d’ores et déjà prendre rendez-vous pour la 17e édition qui se déroulera du 30 mai au 2 juin. www.raid-vtt.fr

raidvtt les chemins du soleil

Vous y étiez ? Retrouvez ces moments avec le mot clic #SunnySingleTrack

Photographes : Mickael Gagne / Rémi Fabrègue / Cédric Dubois / Cyril Crespeau