Nouveauté | Canyon Spectral : la famille s'agrandit

Tech
26 octobre 2021 — Léo Kervran

Lors du lancement du Spectral 29 CF en fin d’année dernière, on pensait que Canyon avait définitivement dit adieu aux petites roues pour ce modèle très populaire à cheval entre le trail et l’enduro. Le 27,5″ était encore au catalogue, mais avec une plateforme moins moderne il semblait voué à disparaître. Toutefois, la marque allemande avait visiblement d’autres plans en tête : le 27,5″ est aujourd’hui de retour au premier plan sur le Spectral, avec la plateforme inaugurée sur la version 29″ ! Au passage, ce dernier est désormais disponible en aluminium et une déclinaison “mulet” fait son apparition avec un montage alléchant… En attendant notre essai complet, voici les informations essentielles et nos premières sensations :

Tant sur le plan de la géométrie que de la suspension ou de la construction, les nouvelles versions 27,5″, mulet (une roue de 29″ à l’avant et 27,5 à l’arrière) et aluminium reprennent presque à l’identique le travail réalisé sur le 29″ carbone.

Presque, voire complètement en ce qui concerne la géométrie : on retrouve les mêmes cotes, desquelles on retient notamment un reach à 460 mm en taille M, un angle de direction à 64° et un angle de tube de selle à 76°. On remarque que la hauteur de selle utilisée pour la mesure est indiquée dans le tableau et adaptée à chaque taille, bravo ! Seule différence avec le 29″, des bases 5 mm plus courtes en 27,5″ et mulet. En effet, le triangle arrière est différent selon la taille de roue, de manière à conserver le reste de la géométrie.

Introduit sur le 29 CF, le petit flipchip qui permet de redresser les angles de 0,5° et de remonter le boîtier de pédalier de 8 mm est également de la partie sur les cadre carbone en 27,5″ et mulet. Canyon explique avoir développé les vélos autour de la position basse (LO/Low), présentée comme “la configuration idéale pour prendre des virages sur le rail et offrir une capacité d’adaptation à tous les types de sentiers. Le mode HI [High] est là pour les pilotes qui veulent un peu plus de liberté de pédalage dans les montées techniques.”

Les déclinaisons en aluminium ne bénéficient pas de cet ajustement mais la marque se “rattrape” en optimisant leur géométrie, avec l’angle de direction et le boîtier de pédalier de la position Low mais l’angle de tube de selle de la position High.

Côté suspension, les évolutions vont là aussi dans le même sens avec un comportement qui se veut un peu plus progressif (on passe de 25,5 % à 29,5 % de progressivité) et un anti-squat revu, plus haut sur les deux premiers tiers du débattement pour plus de support (au pédalage notamment) et plus faible en fin de course pour libérer la suspension. En revanche, le débattement ne change pas et reste à 150 mm, combiné à une fourche en 160 mm.

Au sujet de la construction, on remarque d’abord qu’on perd la pièce caractéristique de l’ancien Spectral qui faisait à la fois office de protection pour le tube diagonal et de passage des gaines et Durits. A la place, tout passe en interne de façon plus classique mais avec quelques différences selon les matériaux : sur les cadres en aluminium, les gaines circulent dans des tubes en mousse dans le triangle avant et passent en externe sur le triangle arrière tandis que sur les versions en carbone, c’est en interne et guidé de bout en bout.

Sur le même sujet, on note des inserts filetés remplaçables pour les vis des différents pivots (en acier sur les cadres alu, en alu sur les cadres carbone), une patte de dérailleur Sram UDH (ce qui se rapproche le plus d’une patte universelle), un jeu de direction à butées intégrées et toujours le très pratique axe Quixle avec son levier escamotable pour la roue arrière.

En ce qui concerne l’équipement, il varie bien sûr selon les modèles mais on signale tout de même que Canyon a opté pour une tige de selle à débattement réglable. Une manière comme une autre de “contourner” le problème du tube de selle assez long, lié au style Canyon, pour celles et ceux qui ont de petites jambes.

La gamme Canyon Spectral compte désormais 8 modèles, dont 5 d’entre eux peuvent être choisis en version 27,5″ ou 29″ pour les tailles S, M et L : les Spectral 5 et Spectral 6 en aluminium ainsi que les Spectral CF 7, Spectral CF 8 et Spectral CF 9 en carbone. Les tailles extrêmes n’ont pas le choix des roues : 27,5″ obligatoire pour le XS et même chose pour le XL avec le 29″.

A ces montages, il faut ajouter la version Young Hero pour les plus jeunes (27,5″, cadre en aluminium et débattements réduits de 10 mm), le Spectral CF 8 CLLCTV en mulet qui illustre cet article et le Spectral CFR, seul modèle à profiter du cadre en carbone CFR (300 g plus léger que le CF) et disponible uniquement en 29″.

Premières impressions

Un Spectral 8 CLLCTV est arrivé à la rédaction la semaine dernière, ce qui nous a permis de l’emmener par deux fois sur les sentiers avant la parution de cet article. Il nous faudra plus de temps pour apprivoiser la suspension et trouver les meilleurs réglages mais en attendant, le vélo se distingue déjà par son excellente géométrie.

Avec 1m79, je suis parfaitement posé sur la taille M et la position assise est idéale pour pédaler longtemps. Polyvalente, elle n’est pas aussi efficace en montée raide que sur d’autres vélos, d’autant plus que le poids se fait sentir (15,1 kg pour ce modèle d’après Canyon), mais cela la rend plus agréable sur les sections plates ou en faux-plat.

En descente, le Spectral est très facile à placer, encore plus dans cette version mulet où la petite roue arrière ne demande qu’à glisser dans les relevés et danser autour des obstacles. Avec un peu de travail sur la suspension, on peut imaginer obtenir deux visages pour le vélo : facile et « prolongement naturel » du pilote pour les sorties en montagne sur terrain technique, ou vif et joueur pour les terrains connus et les sentiers moins cassants.

Nous verrons ce qu’il en est lors de nos prochaines sorties, rendez-vous dans quelques semaines pour un avis plus complet et détaillé !

Plus d’informations : canyon.com