Worlds 2019 | Mont-Sainte-Anne : on ne change pas une équipe qui gagne !

Sport
29 août 2019 — Paul Humbert

Le relai des nations ouvre traditionnellement les championnats du Monde de VTT. C’est au Canada, sur les reliefs du Mont-Sainte-Anne que les athlètes se sont retrouvés. À l’issue de 5 tours, l’équipe Suisse remet le couvert et remporte un nouveau titre. 

On se souvient du relai de l’année passée, en Suisse, où l’équipe hôte avait commencé la compétition sur les chapeaux de roue en remportant l’épreuve, devançant l’Allemagne et le Danemark.

Cette année, la “super team” Suisse, déjà double championne du Monde consécutive de la discipline, en remet une couche et grappille des places pendant ses derniers relais. Après Joel Roth, Janis Baumann, Sina Frei et Jolanda Neff, c’est Nino Schurter qui effectue une énorme remontée pour offrir la victoire à son pays.

Il passe la ligne d’arrivée seul, avec une belle marge de 16 secondes et s’évite ainsi un sprint. Il faut dire que le Suisse n’a pas lésiné pendant son effort puisqu’il signe le tour le plus rapide de la course avec un chrono de 11 minutes 19.

La Suisse a dû se battre contre un adversaire de taille qui a joué aux avant-postes tout au long de la course : les Etats-Unis. On retrouve deux des grandes favorites en face à face avec un duel Courtney/Neff. On note d’ailleurs un chrono absolument identique de 13 minutes 31, et un tour à “blanc” pour les deux équipes au coude-à-coude.

Si les Etats Unis ont assuré tout le début de course, il était difficile de lutter contre l’armada suisse en fin de tracé. (photos : UCI)

Enfin, pour la médaille de bronze, on retrouve une équipe solide et coutumière des podiums sur l’épreuve : la France ! Sur la ligne de départ figuraient Thibaut Daniel, Luca Martin, Pauline Ferrand Prevot, Loana Lecomte et Jordan Sarrou.

En milieu de tableau pendant la majeure partie de la course, l’équipe tricolore est remontée dans le top 5 puis a réussi à pousser les portes du podium avec une belle troisième place.

Le tour final est signé par Jordan Sarrou en dernier relayeur, après le travail de Pauline Ferrand-Prevot puis de Loana Lecomte qui ne craque pas et qui réussit à réduire le temps perdu par la chute de Luca Martin.

Au classement, on retrouve ensuite l’Italie et le Canada pour compléter le top 5.

Au niveau des belles performances, on remarque les deux premiers tours en tête réalisés par les relayeurs de l’équipe du Danemark avec Sebastian Carstensen Fini et Markus Kaad Heuer.

En milieu de course, l’équipe des Pays-Bas a bien failli remonter en tête avec les relais de Niek Hoornsman puis d’Anne Terpstra mais la jeune junior de l’équipe n’a pu tenir tête aux machines du dernier tour, souvent les hommes issus de la catégorie Elite, lancés à pleine vitesse.

Du côté de la Belgique, on note les bons chronos de Jens Schuermans et de Jarne Vandersteen. L’équipe termine 11ème.

Les résultats complets :

Download (PDF, Inconnu)