World Cup XC #2 - Nove Mesto | Woodruff et Van Der Poel en tête du Short Track

Sport
24 mai 2019 — Paul Humbert

Second week-end de course pour les VTTistes de la coupe du Monde de cross-country. Au petit jeu du Short Track, Kate Courtney et Mathieu Van der Poel s’imposaient sur l’épreuve en Allemagne. En République Tchèque, à Nove Mesto, ce sont Chloe Woodruff et Mathieu Van Der Poel qui l’emportent. 

L’épreuve de short-track est, comme son nom l’indique, rapide et sur un circuit plus court. Organisée le vendredi soir, elle permet aux coureurs d’engranger de précieux points au classement général et détermine le placement sur la grille de départ du dimanche.

Le tracé de Nove Mesto ne présentait pas un intérêt particulier. Très large, il poussait à une course en peloton sans permettre aux bons grimpeurs ni aux meilleurs descendeurs de se démarquer. On notera un passage dans les bois où les athlètes s’élancent, pour certain d’entre eux, sur une double bosse.

Dames

Avec neuf tours au programme, la course s’est déroulée en grande majorité avec un peloton très dense. On retrouvait à l’avant de ce dernier les grandes favorites de la coupe du Monde.

Personne ne sort du lot avant le 7ème tour où l’américaine Chloe Woodruff prend l’ascendant.

Sur son nouveau Pivot, elle se retourne, réalise que personne n’est en chasse et passe à la réelle offensive. Elle monte en puissance pour imposer une distance remarquable à ses poursuivantes sur un Short Track où le rythme moyen est très élevé.

Elle termine la course en tête et signe, tout sourire, sa première victoire dans une telle épreuve. “Je savais que je devais partir tôt, et quand j’ai vu que personne ne suivait, j’ai donné tout ce que j’avais.”

Dans le 9ème et dernier tour, Kate Courtney passe à l’offensive pour la 2ème place, Jolanda Neff est dans sa roue. La pilote Trek est pour l’instant dans son scénario idéal :”Je voulais être derrière celle qui se détachera du groupe en premier vers le sprint pour le gérer du mieux possible. Ce n’est finallement pas Kate Courtney qui m’a surprise, mais Annie Last qui nous est passée devant pour prendre la deuxième place. Je trouve également que la victoire de Chloe Woodruff est vraiment méritée. Elle a eu le courage d’attaquer quand ça allait très vite et personne ne l’a suivie”.

Jolanda Neff termine donc troisième derrière Annie Last, de retour de maladie et ravie elle aussi. Kate Courtney est quatrième.

On remarque la superbe performance de Pauline Ferrand-Prevot qui termine au sprint pour la seconde place. Légèrement en retrait mais très en forme, elle boucle sa course en 5ème position et prouve qu’elle est bien en jambe pour la course de Dimanche.

Download (PDF, Inconnu)

Hommes

Le départ de la course a été mouvementé avec un faux départ…qui n’en était pas un. Trompés par un coup de sifflet, deux ou trois coureurs ont donné un coupe de pédale, avant de s’arrêter et que la course ne parte réellement. Quelques secondes après le départ, le champion de Belgique Jens Shuermans chute (sans gravité), déraille et rate son Short Track.

Beaucoup de coureurs essayent de se positionner en tête pour les 10 tours de l’épreuve. Le peloton est nerveux et sur une série de “woops” – que certains pilotes sautent entièrement – Frischneckt, le coéquipier de Nino Schurter, chute à son tour.

Avancini montre rapidement qu’il est un des hommes forts sur ce type d’épreuve. Son coéquipier Maxime Marotte lui emboite le pas. Anton Cooper passe ensuite en seconde position et le duo se relaye ensuite pour marquer leur écart.

C’était sans compter sur la puissance de Mathieu Van Der Poel qui tire le peloton pour recoller avec les deux hommes de tête dans le cinquième tour.

Le pilote Canyon, vainqueur la semaine passée sur l’épreuve, attaque un tour plus tard et se détache, seul cette fois. À deux tour de l’arrivée, il a 11 secondes d’avance sur le reste des coureurs. “J’ai attaqué dans la montée, plutôt qu’au sprint où on m’attendrait. Je voulais également éviter le dernier virage en groupe. La montée était très douloureuse parce qu’elle est partiellement dans l’herbe.” 

Avancini revient aux avant-postes dans le 9ème tour. Il n’est pas loin de son coéquipier Maxime Marotte qui attaque à son tour dans la dernière montée.

Derrière eux, Jordan Sarrou est à proximité, Nino Schurter également, ainsi que le surprenant Peter Disera.

Finalement, c’est Maxime Marotte qui termine juste derrière Mathieu Van Der Poel :“C’était une course difficile, le tracé est large et il y a beaucoup de regroupements. Il faut éviter les chutes et toujours être bien positionné. Quand personne n’est parti derrière Mathieu, c’était tactique, j’ai dû bien me positionner avant la dernière descente où j’ai attaqué sans me poser de question.” 

Sur la ligne d’arrivée, la course s’emballe, en troisième position, on retrouve Henrique Avancini, Nino Schurter, Carlos Coloma et un super Jordan Sarrou.

Download (PDF, Inconnu)