World Cup DH #3 - Leogang : Minnaar et Hannah en tête des qualifications

Sport
9 juin 2019 — Léo Kervran

Pour cette troisième étape, la coupe du monde de DH s’arrête à Leogang, en plein cœur de l’Autriche. Bien que remodelée, la piste reste extrêmement rapide et les écarts sont serrés, même si quelques pilotes semblent se détacher du lot.

Changement complet d’environnement pour les pilotes cette semaine. La météo est plus clémente (peut-être même trop, près de 30°C par endroits) et surtout, le tracé est aussi rapide que celui de Fort William est long et physique.

Cependant, la piste a reçu d’importantes modifications, avec un mot d’ordre : casser la vitesse. On retrouve donc plus de virages à 90°, une nouvelle section juste dans les champs en dévers à la sortie de la porte de départ et, surtout, une nouvelle portion en fin de parcours dans de la terre vierge, courte mais très belle.

Côté chronos, ces changements ont eu un succès tout relatif puisque le meilleur temps des qualifications cette année est seulement 9 s plus lent que le temps qu’Amaury Pierron avait réalisé ici l’année dernière. Côté suspens, en revanche, rien n’est joué et les écarts sont très serrés…

Dames

Chez les dames, en l’absence de Myriam Nicole et Tahnée Seagrave, blessées, il semblerait qu’on se dirige vers une bataille entre Tracey Hannah et Rachel Atherton. L’Australienne devance l’Anglaise de 0,58 s, et les autres concurrentes sont reléguées à plus de 5 s. Nina Hoffman est 3e, suivie de Marine Cabirou (seule Française à se qualifier) et Raphaela Richter.

A noter que Flora Lesoin n’a pas terminé son run suite à un problème technique. La malchance semble poursuivre la jeune Haut-Savoyarde, elle qui avait déjà cassé son frein arrière quelques minutes avant les qualifications, la semaine dernière, à Fort William.

Résultats complets (Dames)

Hommes

Greg Minnaar is back ! Après une saison blanche l’année dernière suite à sa blessure au bras, le Sud-Africain remporte ces qualifications d’un cheveu devant son coéquipier du Santa Cruz Syndicate, Loris Vergier (+0,16 s). C’est l’Australien Troy Brosnan, actuel leader de la coupe du monde, qui prend la troisième place, suivi de près par Amaury Pierron.

À la 5e place, on découvre avec surprise le nom de Jure Zabjek. Le Slovène du team Unior/Devinci, 14e au classement général il y a deux ans, sort d’une saison difficile avec seulement deux courses disputées la saison passée. Il signe ici son meilleur résultat en coupe du monde (qualification et finale confondues).

En ce qui concerne les autres têtes d’affiche, Danny Hart est 7e, Aaron Gwin 8e et Loïc Bruni, 11e. Les autres Français qualifiés sont Rémi Thirion (17e), Dylan Levesque (28e), Baptiste Pierron (35e), Charly Dipasquale (50e), Thibault Laly (54e) et Florent Payet (59e).

Résultats complets (Hommes)

Juniors

Chez les Juniors, les épreuves se suivent et se ressemblent. Chez les filles, c’est à nouveau Vali Höll qui remporte ces qualifications, en 3’50″757, un temps qui l’aurait placée à la quatrième place chez les dames. Derrière, on retrouve l’Américaine Anna Newkirk (vainqueur à Fort William) et la Norvégienne Mille Johnset. La seule Française engagée, Lauryne Chappaz, est 4e.

Du côté des garçons, c’est à nouveau Thibaut Daprela qui est le plus rapide, avec un temps de 3’25″606. Il devance un autre Français, Matteo Iniguez, de 2,7 s. Sur la troisième marche du podium, l’Américain Joseph Foresta le talonne avec tout juste un dixième de seconde de retard. Antoine Vidal passe également les qualifications, il est 9e, à 5,4 s de Thibaut Daprela.