World Cup DH 2022 #6 | Snowshoe : les qualifications dominées par Pierron et Balanche

Sport
29 juillet 2022 — Christophe Bortels

Après la poussière de Vallnord, place à la boue de Snowshoe ! Quelques heures avant le XCC qui se disputera en toute fin de soirée (heure européenne), les descendeurs ouvraient le bal ce vendredi après-midi avec les qualifications pour les finales de demain. Voici qui a réussi à s’extirper de la boue pour signer le meilleur temps :

Quinze jours après Vallnord, nous voilà de l’autre côté de l’Atlantique pour deux doubles manches DH & XC coup sur coup : Snowshoe aux USA cette semaine et Mont-Sainte-Anne au Canada la semaine prochaine. Niveau descente, il s’agit clairement de deux pistes redoutables, rocheuses et techniques. Et pour épicer les choses ce week-end, la pluie et la boue se sont invités dans la station de Virginie-Occidentale… rendant la piste plus piégeuse et physique que jamais ! De quoi une nouvelle fois bouleverser la hiérarchie dès les qualifications de ce vendredi ?

Femmes

On se souvient tous de son sacre aux championnats du monde dans la boue de Leogang en 2020, on attendait donc évidemment Camille Balanche dans ces conditions difficiles qu’elle aime tant. Et la Suissesse a répondu aux attentes avec la manière : pratiquement 7 secondes d’avance sur la concurrence !

Myriam Nicole est la seule pilote à terminer à moins de 10 secondes du meilleur temps, et était même en avance aux deux premiers intermédiaires avant de perdre beaucoup de temps en deuxième partie de run.

Derrière, les écarts sont donc encore plus importants : Vali Höll est 3e à 11.414s, Eleonora Farina 4e à plus de 19 secondes et Nina Hoffmann complète le top 5, à plus de 23 secondes…

Hommes

Contrairement aux autres catégories, c’est étonnamment serré en haut du classement chez les hommes Elites… Les quatre premiers se tiennent en effet en un peu plus d’une seconde seulement : Amaury Pierron signe le meilleur temps devant son co-équipier Thibaut Dapréla, 2e à 0.858s. Bernard Kerr, 3e, est également au contact, tout comme Loïc Bruni, 4e.

Ce petit groupe est nettement au-dessus du lot puisque les suivants pointent déjà à plus de 4 secondes, à commencer par la surprise de ces qualifications, l’Irlandais Ronan Dunne, auteur d’une superbe 5e place.

Andreas Kolb, Loris Vergier, Greg Minnaar, Troy Brosnan et Jamie Edmondson complètent le top 10, tous avec entre 4 et 6 secondes de retard sur Pierron.

En dehors de ce top 10, on retrouve Danny Hart (11e), Benoît Coulanges (15e), Rémi Thirion (18e) qui fait son retour à la compétition après une blessure, Laurie Greenland (21e), Aaron Gwin (22e) ou encore Finn Iles (33e).

Juniors

Ce n’est visiblement pas la boue qui va ralentir Jackson Goldstone ! Très en forme cette saison, le jeune Canadien relègue tout le monde à plus de 11 secondes, et inflige même un écart de quasi 16 secondes à l’autre homme fort de la catégorie, Jordan Williams, 5e derrière Lachlan Stevens-McNab, Tegan Cruz et Alix Francoz, le Français le mieux classé de cette séance de qualification.

Ces qualifs ont également fait des dégâts chez les femmes juniors où les écarts sont encore plus importants : Phoebe Gale domine largement les débats et signe le meilleur temps avec 18.801s d’avance sur Izabela Yankova, championne du monde 2021, alors que les deux grandes rivales de Gale cette saison ont vécu une séance plus compliquée. Gracey Hemstreet signe en effet le 4e temps, mais à plus de 49 secondes, alors que Jenna Hastings a pris le départ mais n’a pas terminé son run, peut-être afin de se préserver pour la finale de demain après s’être blessée aux entraînements.