WC XC #1 : grosses perf's belge et française en U23 !

Sport
11 mars 2018 — Olivier Béart

Lors de la première coupe du Monde XC 2018 à Stellenbosch, les jeunes belges et français se sont illustrés dans la catégorie U23, avec notamment un podium d’entrée pour Neilo Perrin-Ganier chez les hommes. Coup de projecteur sur cette catégorie antichambre de l’Elite :

Juste avant les Elites, les moins de 23 ans ont inauguré le beau mais très poussiéreux tracé de Stellenbosch en Afrique du Sud, pour l’ouverture de la Coupe du Monde 2018. Et nos compatriotes ont brillé d’entrée de jeu !

U23 Dames

Avec le départ de Kate Courtney, vainqueur de la Coupe du Monde U23 2017 passée depuis chez les Elites, les cartes sont redistribuées dans la catégorie. Et c’est la Danoise Malène Degn qui a réussi à se montrer la plus rapide sur le circuit de Stellenbosch. Souvent bien placée mais jamais victorieuse en U23 jusqu’à présent, elle décroche son premier succès en Coupe du Monde.

Elle devance sa coéquipière et championne du Monde en titre, Sina Frei. Après une saison de cyclocross bien remplie et fructueuse, Evie Richards prend la 3e marche du podium.

Photo : team KMC Ekoi SR Suntour

Juste derrière, il n’aura pas manqué grand chose à Hélène Clauzel pour grimper sur la boîte (3 places seulement en U23 contre 5 en Elite). Elle termine 4e mais c’est un résultat qui a de quoi la mettre en confiance pour la suite.

A la 5e place, à une minute, on retrouve une autre Française : Loana Lecomte, qui signe elle aussi une belle entrée en matière. Signalons aussi la 14e place de la championne de France Lucie Urruty, en-deçà de ses prestations habituelles.

U23 Hommes

Chez les Hommes, c’est le Norvégien Peter Fagerhaug qui s’impose. Déjà connu pour être un des ténors de la catégorie, ce n’est pas sa première victoire à ce niveau. Il s’affiche comme l’homme à battre en 2018.

Il est par contre suivi par un petit nouveau sur les podiums : le Néo-Zélandais Ben Oliver.

Neilo Perrin-Ganier a parfaitement réussi sa première course sous les couleurs Absolute-Absalon.

Même s’il n’a pas pu inquiéter le duo de tête, il a parfaitement sécurisé sa 3e place sur le podium.

4e, Simon Andreassen est parti très fort, mais il a ensuite reculé.

Il a même eu fort à faire avec un invité surprise : le Belge Pierre de Froidmont, qui réalise une performance exceptionnelle. Parti loin avec son dossard 38, il est très vite remonté dans le top 10…

Et il ne s’est pas arrêté là, puisqu’il est parvenu à la 5e place à la mi-course, position qu’il n’a plus quittée ensuite.

Axel Zingle est 10e, Antoine Philipp 16e, Thomas Bonnet 17e, Wout Alleman 18e, Basile Allard 27e, Victor Lab 37e, Thibaut Daniel 42e, Mickaël Brunello 49e, Hugo Pigeon 55e et Valentin Erbs a abandonné.

Résultats complets : 

Download (PDF, 300KB)