TransRiviera : la naissance d'un nouveau classique ?

Sport
27 septembre 2021 — Jeffry Goethals

Dans moins d’une semaine, la mythique TransVésubienne s’élancera de La Colmiane pour rejoindre Nice et la Méditerranée quelques heures plus tard, en parcourant les plus beaux sentiers des Alpes-Maritimes. Toutefois, le parcours est loin d’être accessible et il n’est pas rare de devoir monter vélo sur le dos sur la TransV… Pour celles et ceux que les portages rebutent, l’organisateur historique UCC vient justement de lui adjoindre une petite sœur, la TransRiviera ! Présentation, avant la première édition prévue le 24 octobre :

Des cendres de la Transvalléenne, émerge aujourd’hui un marathon que toute la communauté du VTT de la Côte d’Azur et des Alpes Maritimes appellait de ses vœux depuis des décennies. Le 24 octobre 2021, la TransRiviera ira, comme sa grande sœur la TransV, de l’intérieur des terres jusqu’à la mer en empruntant des sentiers naturels historiques de la région. Depuis Tende jusqu’à Menton à travers la vallée de la Roya, le tracé s’étend le long de la frontière italienne sur près de 75 km.

Comme sur la TransV, il y aura plus de dénivelé négatif (3300 m D-) que de positif (2500 m D+) et le parcours s’annonce extrêmement technique. En revanche, les montées devraient être moins pentues et plus praticables, donc il y aura moins de portage au programme.

Fière de son parcours, l’organisation prévient que même les locaux pourraient bien découvrir des chemins qui leurs sont inconnus, comme la descente finale vers Menton. Ce sentier historique mais caché et presque disparu semblait au départ ne pas être utilisable mais après quelques travaux de l’organisation, il s’est transformé en une descente unique et magnifique ! D’autres surprises attendent les participants, dont certains passages où les VTT ne sont pas censés poser leurs roues en temps normal. On ne vous en dit pas plus…

Pour celles et ceux qui souhaiteraient faire plus court, il est possible de s’élancer depuis Breil sur Roya, ce qui ramène le parcours à 40km et 1800 m de D+. Il s’agit d’une course distincte qui emmène les participants sur le magnifique tronçon final de la TransRiviera 75 km.

Les e-bikes sont les bienvenus et ont leur propre course sur le grand parcours avec un départ décalé et deux classements selon la capacité des batteries. C’est la “e-TransRiviera by Loisibike”. Deux batteries seulement seront autorisées pour chaque pilote et il faudra jouer finement pour en tirer le maximum sans tomber à court d’énergie un peu trop tôt !

Enfin, il sera également possible de partir sur les parcours en mode rando, sans la pression du chronomètre et pour profiter au mieux des paysages, des sentiers ainsi que des ravitaillements.

Inscriptions et plus d’informations : ucc-sportevent.com/transriviera/

Photos : UCC