Thok : des e-bikes au sang chaud

21 novembre 2016 — Olivier Béart

Thok est une nouvelle marque de vélos électriques en provenance d’Italie et qui est le fruit de la collaboration de quelques grands noms comme Stefano Migliorini, star du vtt des années 90, et de Toni Bou, légende du trial moto. Levons le voile :

thok-mig-toni_bouPour créer sa nouvelle marque, Thok, l’ancien pilote Stefano Migliorini (ci-dessous) s’est associé au groupe industriel TCN, qui compte plus de 300 employés, ainsi qu’au pilote de trial moto Toni Bou qui a mis son grain de sel au niveau de la mise au point des vélos.

stefano-migliorini-thokebikes-2Thok ne produira que des e-bikes, qui seront disponibles uniquement en vente directe via le site Web de la marque mais qui pourront soit être livrés directement à domicile, soit via un réseau de revendeurs qui sera constitué à travers l’Europe.

migfrontlateralewhite-3Le premier modèle de la gamme est un all-mountain, le Thok Mig (en référence au surnom de Migliorini lorsqu’il roulait en BMX et DH), avec 150mm de débattement à l’avant, 140mm à l’arrière et des roues en 27,5+. Quant au moteur, il s’agit du nouveau Shimano Steps e-8000 qui a été choisi pour sa compacité.

Outre la collaboration avec Toni Bou (ci-dessus) qui s’est occupé de la mise au point en mettant à profit son expérience combinée du trial vélo et moto, la filiation avec le milieu de la moto se remarque également au niveau du design qui a été réalisé par D-Perf, l’atelier d’Aldo Drudi, un des principaux designers de casques et d’habillages de moto GP.

Ils ont travaillé à l’intégration du moteur et de la batterie, qui est protégée et maintenue sous le tube diagonal par une coque en ABS et une ceinture élastique. Son positionnement permet d’abaisser le contre de gravité, ce qui a été un des axes du développement. La géométrie et la cinématique ont été devéloppées par le designer industriel Luca Burzio.

En regardant les chiffres, on voit que le Thok Mig se caractérise par un angle de direction assez couché (66°), un reach long mais pas trop, un choix de potences courtes (40 à 50mm selon les tailles) et des bases elles aussi très courtes pour un e-bike avec 450mm.

Nous avons voulu faire un vélo très agile, avec un centre de gravité le plus bas possible. Le moteur Shimano a été choisi pour son caractère innovant et ses dimensions très contenues qui permettent de se rapprocher des cotes d’un vélo classique. Nous avons aussi pu maintenir un emplacement pour porte-bidon dans le cadre, ce qui n’est pas courant pour un e-bike”, explique Stefano Migliorini.

Trois modèles seront proposés dans un premier temps, les Thok Mig, Mig R et Mig Limited Edition illustré ici. Ce dernier, qui ne sera produit qu’à 20 exemplaires, est annoncé à 6490€ en XT Di2, roues DT-Swiss et suspensions Fox.

Liens utiles : www.thokebikes.com – facebook.com/thokebikes – instagram.com/thok_ebikes