Sram Eagle sans fil : les protos évoluent !

Tech
26 mai 2018 — Olivier Béart

Bientôt une commercialisation pour le groupe Sram Eagle électronique et sans fil ? C’est encore trop tôt pour le dire, mais une chose est sûre, les prototypes utilisés par les coureurs en Coupe du Monde évoluent et leur finition fait de plus en plus penser à des produits prêts pour la production. Voici ce que nous avons vu dans les paddocks à Nove Mesto :

Nino Schurter a été le premier à utiliser un dérailleur Sram Eagle sans fil, dans une version prototype grise aperçue pour la première fois à Stellenbosch. Désormais, il n’est plus le seul à en être équipé, et son premier modèle a depuis cédé la place à une nouvelle version noire, dont la finition semble bien plus aboutie.

Malène Degn, la Danoise qui compte actuellement parmi les meilleures U23, en est aussi équipée. On voit sur cette image que le parallélogramme est différent d’un Sram XX1 Eagle classique.

La batterie est logée à l’arrière, ce qui forme une excroissance, mais globalement le volume du dérailleur reste maîtrisé.

Sur le vélo de la Danoise, la commande est cachée sous un gant. Impossible d’en savoir plus à ce niveau…

Mais sur le vélo de Nino Schurter, nous avons réussi à prendre des images du shifter Sram Eagle électronique, monté sur son nouvel ensemble cintre/potence Syncros carbone monobloc ! Le levier de changement de vitesses aussi a changé depuis les premiers prototypes et il semble aujourd’hui nettement mieux fini.

Un logo Eagle fait son apparition sur l’avant de la commande, et cette photo est particulièrement instructive car elle nous permet de faire quelques suppositions sur le fonctionnement de ce fameux shifter Sram Eagle sans fil. On se dit d’ailleurs qu’il vaudrait mieux arrêter d’utiliser le terme “eTap” pour le désigner, car quand regarde ce qu’il désigne, on s’aperçoit qu’il vient de “Double Tap”, du nom du mode de changement des rapports sur les groupes de route Sram (une petite pression pour descendre les rapports et une plus forte pour les monter).

Ici, c’est un système pivotant qui semble employé, permettant visiblement d’appuyer en bas ou en haut, soit avec le pouce, soit avec l’index, pour monter ou descendre les rapports. On voit aussi que la commande n’utiliserait pas de batterie comme le dérailleur, mais plutôt une pile bouton.

Il ne s’agit là que de pures suppositions sur le fonctionnement de cette nouvelle transmission Sram Eagle électronique sans fil, et Sram ne fait bien entendu aucun commentaire, si ce n’est que “le travail se poursuit”. Quant à la commercialisation, même si les modèles que nous avons vu à Nove Mesto semblent de plus en plus aboutis et bien finis, cela ne semble pas encore pour tout de suite. Des bruits évoquent la toute fin de l’année 2018, pas avant. Mais, à l’heure où Shimano présente son nouveau groupe XTR 12 vitesses… sans version Di2, Sram est sans doute plus motivé que jamais pour reprendre une longueur d’avance.

Nous vous tiendrons bien entendu au courant !