Le Santa Cruz V10 29 pouces débutera à Lourdes !

26 avril 2017 — Olivier Béart

Santa Cruz est la première marque à dégainer officiellement son vélo de DH en mode grandes roues ! A quelques jours du lancement de la Coupe du Monde à Lourdes, Le Santa Cruz V10 29 pouces sort du bois et il en annonce certainement d’autres. Explications.

Il y avait déjà des rumeurs et quelques signes avant-coureurs mais c’est désormais une réalité : la DH commence à se mettre à l’heure du 29 pouces ! Pourquoi ? Tout simplement parce que la technicité des pistes actuelles et leur rapidité a amené les pilotes à mener des tests et à se rendre compte qu’il y a un avantage mesurable à opter pour des grandes roues. Mais aussi car les récentes avancées au niveau des vélos d’enduro 29″, des géométries, des matériaux et de la technique permettent de s’affranchir des limites qui avaient jusque-là cantonné les DH à grandes roues au rang de simples vélos d’essais loin d’être prêts à être utilisés en compétition.

Tout a commencé avec un Hightower d’enduro

L’histoire du Santa Cruz V10 29 pouces a commencé avec celle d’un Hightower modifié. Le châssis d’enduro de la marque, compatible 29 et 27,5 Plus, a d’abord été testé par Greg Minnaar lors de l’EWS de Finale Ligure en 2016. “J’ai été impressionné par son comportement et la façon qu’il avait de conserver la vitesse. Je me suis dit qu’on devait aller plus loin”, explique le grand Sud-Africain. Le vélo a ensuite été monté avec une fourche Fox 40 modifiée et une biellette adaptée. Les premiers tests menés ont été concluants : “Chaque fois, nous étions plus rapides avec ce Hightower modifié !” La marque est donc allée plus loin.

La Fox 40 en 29 pouces était réellement la pièce qu’il nous manquait pour faire de vrais tests en DH. Fox a été très réactif et nous a fourni la pièce manquante rapidement. Nous avons alors pu commencer le vrai travail sur un Santa Cruz V10 avec un arrière modifié pour accepter des roues de 29 pouces”, explique Jason Marsh, le mécano de l’équipe. Plusieurs biellettes usinées ont été produites, et un arrière en aluminium soudé pour essayer différentes options.

Nous avons dû aller très vite”, poursuit Nick Anderson, l’ingénieur en charge du projet. “Si nous voulions avoir un arrière en carbone pour Lourdes, nous devions avoir finalisé le développement et les plans pour mi-janvier. Heureusement, nous travaillons vraiment en partenariat avec Skybox, qui produit nos cadres. Et nous sommes passés du stade de l’idée au vélo complet en seulement quelques mois, ce qui est assez incroyable” !

Contraintes techniques

Malgré cela, il fallait encore que les autres acteurs répondent présent et soient capables de fournir des pièces définitives, adaptées à l’usage en compétition, avant la première Coupe du Monde à Lourdes. “Fox, Enve et Maxxis ont mis les bouchées doubles et nous y sommes arrivés ! Sans oublier Chris King qui nous a fourni le jeu de direction “BuzzWorks” indispensable pour adapter la géométrie du vélo et permettre le montage de la fourche et des roues 29 pouces”

Un dernier point a dû être adapté : les premiers tests ont montré l’utilité d’une évolution du standard 20x110mm utilisé depuis toujours en DH sur les fourches. Si la mesure des extrémités du moyeu n’a pas changé, le nouveau 20mm Boost décale le disque vers l’extérieur ce qui permet de profiter au maximum de l’espace disponible pour écarter les flasques du moyeu et améliorer la rigidité des roues. Oui, c’est un “nouveau standard”, mais il a été perçu comme indispensable par les pilotes pour avoir des roues suffisamment rigides pour leur pratique.

Loris Vergier était sceptique…

Alors que tout se mettait en place au niveau technique, les autres pilotes du team ont aussi commencé à essayer le 29 pouces à la suite de Greg Minnaar. Et cela ne s’est pas fait si facilement que cela, comme l’explique la nouvelle recrue de l’équipe, Loris Vergier : “Au début, Greg m’a presque forcé a essayer le 29″. Je suis plus petit que lui, j’étais convaincu que ce n’était pas pour moi. La première fois où je l’ai roulé, je n’ai d’ailleurs pas du tout été convaincu. Greg a vraiment insisté pour que je refasse encore un essai. J’avais toujours l’impression d’être plus lent qu’avec mon 27,5″. Et pourtant, les chronos ne mentaient pas : j’étais toujours plus rapide en 29″, y compris sur ma piste d’entraînement à la maison!” 

Lucas Shaw a par contre été de suite conquis et les développements plus fins ont pu commencer au niveau de la géométrie, du débattement, de la courbe d’amortissement.

L’adaptation de la géométrie a été faite au niveau du jeu de direction et pour le débattement, il s’est avéré que 190mm était le bon compromis. Sur le XL de Greg, on peut néanmoins monter à 210mm. La courbe reste proche de celle du V10 en 27,5″, même si nous avons adapté les biellettes”, ajoute l’ingénieur.

Quel avenir pour le 27,5″ ?

Quel est alors l’avenir du 27,5″ en descente et dans le VTT tout court ? Pour Santa Cruz, il ne va pas disparaître : “Les roues de 29″ en descente n’en sont qu’à leurs balbutiements et certains produits resteront toujours réservés au plus haut niveau où, au final, l’objectif est de gagner des courses. Aussi, si certains de nos pilotes se sentent plus à l’aise dans certaines conditions ou sur certaines pistes avec des roues de 27,5″, c’est ce qu’ils utiliseront. Greg, Luca et Loris rouleront avec le nouveau vélo à Lourdes le 30 avril parce que c’est ce sur quoi ils se sentent les plus confiants”. Que cela soit adapté au descendeur qui a juste pour objectif de s’amuser et de se faire plaisir, seul l’avenir nous le dira, mais Santa Cruz n’a en tout cas pas du tout décidé d’arrêter de commercialiser son V10 avec de “petites” roues.

Plus d’infos dans les prochains jours avec nos équipes sur place pour vous faire vivre cette Coupe du Monde DH de Lourdes de l’intérieur ! D’ici là, retrouvez plus d’infos sur le site de Santa Cruz.

EDIT

Sur le paddock de Lourdes, les premiers vélos sont entre les mains de leurs mécanos. Sous le stand Santacruz, on repère les fameuses “Fox 49” qui accueilleront les roues de 29 pouces. Équiperont-elles l’équipe tout au long du week-end, rien n’est certain mais il est probable qu’elles fassent au moins un passage sur la piste Vendredi.