Quarq TireWiz : l'assistant pneumatique

Tech
20 avril 2018 — Olivier Béart

Après le Shockwiz, voici le Quarq TireWiz ! Le principe est le même : un petit boîtier de télémétrie qui analyse vos conditions de roulage et vous donne des indications de pression… mais cette fois ce n’est pas pour l’amortisseur, c’est pour les pneus. Présentation :

Le Quarq ShockWiz est un petit boîtier sorti il y a un peu plus d’un an et qui donne des indications de réglage pour l’amortisseur et la fourche. Il se branche sur la valve de pression d’air des suspensions et analyse, grâce à une batterie de capteurs, les réactions de la fourche ou de l’amortisseur sur les terrains où vous roulez. Voilà qui a donné des idées à la marque pour l’autre endroit où on retrouve de l’air sous pression sur un vélo : les pneus ! Et voici donc le Quarq TireWiz !

Avec le Quarq TireWiz, on passe sur un système de monitoring de la pression en temps réel, pendant que le cycliste roule

Pour le fondateur de Quarq, racheté par Sram, connu pour ses capteurs de puissance et qui est désormais la division électronique et acquisition de données du groupe : “Le choix des pneus et de leur pression est un des points les plus importants sur un vélo, en matière de performance et de confort d’utilisation. Les pilotes ont de plus en plus d’options à leur disposition, que ce soit au niveau des sections de pneus ou de largeur de jantes. Trouver la bonne combinaison, et surtout la bonne pression d’utilisation pour chaque combo, est un véritable défi. Mais pour cela, nous utilisons uniquement des jauges de pression dont la technologie n’a pas beaucoup changé depuis le 19e siècle”.

Ici, avec le Quarq TireWiz, on passe sur un système de monitoring de la pression en temps réel, pendant que le cycliste roule. Ce n’est pas nouveau et cela existe dans d’autres domaines (automobile,…) mais Quarq fait figure de précurseur dans le monde du vélo. Même si Hutchinson a montré un système proche (mais pas aussi poussé) à l’Eurobike l’an dernier, sans toutefois le commercialiser à ce stade.

Le TireWiz se différencie en permettant de faire de l’acquisition et de l’analyse de données via l’application liée (iOS et Android, mais aussi pour certains compteurs et GPS vélo). Ces données servent ensuite à l’application pour fournir des recommandations au pilote ainsi que des alertes de pression quand on sort, par exemple, de la plage définie. L’idée étant d’aider le pilote à optimiser ses réglages pour obtenir le meilleur compromis au niveau de l’accroche, du confort et de la résistance au roulement, mais aussi de l’usure du pneu.

En pratique, le Quarq TireWiz est très compact, il se monte sur des valves Presta (uniquement), il est étanche, doté d’une pile bouton facilement remplaçable et il ne pèse que 10g. Il est adapté à toutes les disciplines du vélo, de la route au VTT et il ne craint pas non plus l’utilisation avec du liquide préventif. Il sera disponible uniquement sur le site Quarq à partir du 1er juin aux USA et du 27 dans le reste du Monde. Seul bémol : son tarif qui est de 259€ pièce ! Or, si le ShockWiz est parfait pour qu’un magasin le prête à ses clients pour trouver le bon setup (presque) une fois pour toutes sur son vélo, on change bien plus souvent de pneus et de réglages de pression selon le terrain à ce niveau. Le Quarq TireWiz s’adresse donc plus directement aux pratiquants, mais son prix en rebutera certainement plus d’un.

 

Plus d’infos : www.quarq.com/product/quarq-tyrewiz