Polygon Square One EX9 : un ovni version enduro

22 avril 2017 — Pierre-Jean Nicot

Le Polygon Square One EX9 ne laissera personne indifférent : visuellement, ça passe ou ça casse ! Mais au-delà de l’esthétique futuriste, la promesse d’un fonctionnement inédit est forte. Au coeur de cette nouveauté : la suspension Naild R3act.

Nos collègues de MTBCult se sont attardés sur ce vélo étonnant, dans les allées de la Sea Otter Classic : le Polygon Square One EX9. Avec son look “Robocop”, il propose un design jamais vu jusque là.

Cet enduro tout carbone en roues de 27,5″ propose pas moins de 180mm de débattement, à l’avant comme à l’arrière. La suspension inédite, baptisée Naild R3act et dessinée par Darrell Voss, repose sur un système four-bar linkage avec une originalité bien lovée dans un berceau central :

Polygon met en avant l’efficacité au pédalage en montée, sans devoir recourir à un système de bloquage. Le système de slider doit permettre d’équilibrer les forces et de donner moins de “responsabilité” à l’amortisseur en lui-même.

La géométrie mise sur des bases arrières courtes (425mm). Le reach se situe à presque 445mm en taille M et le stack à 588mm. A l’avant, l’angle a été fixé à 66°.

Si l’esthétique globale du vélo surprend, les détails ne sont pas oubliés, avec des protections bien intégrées (bases, tube diagonal) et un garde-boue amovible façon moto. Le routage se fait en interne.

Nous ne pouvons qu’être curieux et impatients de savoir comment le Polygon fonctionne ! Et de voir comment Fabien Cousinié, du UR Team Racing, va l’exploiter. La révolution dans le design se vérifiera-t-elle sur le terrain ?

Chez Marin, un nouveau modèle utilise lui aussi cette plateforme futuriste. Le châssis et la géométrie sont toutefois différents. Le Wolf Ridge est un 29″ de 160mm de débattement.

Le Marin en action :

Article réalisé en collaboration avec MTBCult.it