Nouveauté | Giant : le Reign E+ se modernise

Tech
6 août 2021 — Léo Kervran

Le Giant Reign E+ ! Nous avions bien aimé la précédente version, un gros VTTAE d’enduro avec 170 mm de débattement à l’avant, mais face à l’évolution des références de la catégorie, certains choix techniques pouvaient dérouter : roues de 27,5″, moteur particulièrement lourd. Aujourd’hui, le Reign E+ se modernise avec le passage au format mulet et une assistance entièrement revue parmi les principales nouveautés. On vous dit tout :

Le premier gros changement sur ce vélo, c’est le système d’assistance : on passe du SyncDrive Pro au SyncDrive Pro². Comme son prédécesseur, il est conçu par Giant et assemblé par Yamaha sur la base de ses propres moteurs, avec le logiciel et certaines pièces fournies par Giant. Autrement dit, ce nouveau moteur Giant sous-entend qu’on pourrait avoir un nouveau moteur Yamaha sous peu…

Vu de l’extérieur, le SyncDrive Pro² reprend les lignes du SyncDrive Pro mais avec une sérieuse cure d’amaigrissement : il est plus compact et pèse 400 g de moins, ce qui le met désormais à 2,7 kg. C’est juste au-dessus du Shimano EP8 et en-dessous des Brose Drive Mag S ou Bosch Performance CX.

Le système de contrôle est également entièrement nouveau. La commande RideControl Ergo 3 est beaucoup plus petite et discrète sur le cintre (ancienne commande à droite à titre de comparaison), elle s’intègre à la perfection dans le prolongement de la poignée, ce qui laisse présager d’une excellente ergonomie. Elle ne compte que 3 boutons, deux pour changer de mode comme d’habitude et un pour l’aide à la marche au milieu.

Il n’y a donc plus de diodes sur la commande pour indiquer le niveau de batterie restant ou le mode actif. Ces informations, on les retrouve désormais sur le tube supérieur avec un très bel affichage (le RideControl Go) à diodes et en couleur. Les leds sont divisées en deux colonnes, les 5 de gauche indiquent le mode d’assistance et les 5 de droite l’état de la batterie.

En parlant de batterie, on passe de 500 Wh à 625 Wh de capacité, et même 750 Wh sur le modèle le plus haut de gamme ! Cela promet une autonomie assez impressionnante mais ça a tout de même un inconvénient, le poids : la batterie 750 Wh pèse 4,2 kg. A côté de ça, le vélo reste compatible avec la “rallonge” EnergyPak Plus 250 Wh qui vient se fixer à la place du porte-bidon.

Sur le plan du fonctionnement, il y a en revanche moins de nouveautés, pour ne pas dérouter les habitués de la marque. Le couple passe de 80 Nm à 85 Nm et on a toujours 6 modes d’assistance, dont le mode “automatique” Smart Assist qui adapte en permanence le niveau d’assistance suivant les données fournies par 6 capteurs. Bien sûr, le SyncDrive Pro² reste compatible avec l’application RideControl App qui permet d’afficher plus d’informations, d’enregistrer ses sorties et de personnaliser (dans une certaine mesure) le comportement du moteur.

Au niveau de la plateforme et du cadre, la principale évolution est ce passage sur un format mulet, c’est-à-dire avec une roue avant en 29″ et une roue arrière en 27,5′ (au lieu de deux roues en 27,5″ sur le précédent Reign E+). Objectif, améliorer les capacités de franchissements et la stabilité à haute vitesse, sans dégrader l’équilibre et la maniabilité qui ont fait le succès de l’ancien modèle. Autre progrès notable, le moteur plus compact permet de gagner près de 4 cm en garde au sol.

En dehors de cela, le vélo change peu esthétiquement et affiche toujours le même débattement, 160 mm derrière via la suspension Maestro et 170 mm devant. La géométrie suit le même chemin, avec un ou deux points qui évoluent (bases 16 mm plus courtes, stack qui gagne une trentaine de millimètres) et les autres cotes qui affichent les mêmes valeurs qu’avant.

On notera tout de même l’apparition d’un flip-chip sur la liaison entre les haubans et le basculeur, un “artifice” que Giant utilise de plus en plus ces derniers temps (Trance X et Trance X E+, Liv Intrigue…). Depuis la position haute, il permet de faire perdre 0,8° à l’angle de direction (63,7°) et de descendre le boîtier de pédalier de 10 mm.

La gamme Giant Reign E+ compte 4 modèles. Les triangles avant et arrière sont en aluminium à tous les niveaux de gamme, seul le basculeur est en composite. Les tarifs :

  • Reign E+ 0 : 7 450 €
  • Reign E+ 1 : 6 350 €
  • Reign E+ 2 : 5 550 €
  • Reign E+ 3 : 4 850 €

Plus d’informations : giant-bicycles.com

Photos Damien Rosso