Nouveauté | Baramind Bam MTB : le cintre flexible est de retour

Tech
5 avril 2021 — Léo Kervran

Baramind, ça vous dit quelque chose ? Lancée en 2016, la petite marque française qui propose des cintres “flexibles” censés améliorer le confort revient cette année avec un tout nouveau modèle et un nouveau process de fabrication. Objectif : corriger les défauts de jeunesse de leur premier cintre et rendre leurs produits enfin accessibles à tous.

Le principe des cintres BAM, c’est d’être légèrement flexibles vers le bas tout en restant rigides vers le haut. Objectif : filtrer les vibrations et les plus petits impacts pour améliorer le confort et réduire la fatigue, notamment sur de longues sorties (XC marathon par exemple).

Comment ça fonctionne ? La base du cintre BAM MTB est un noyau de mousse haute densité, drapé dans des fibres de carbone de série T800. Au centre, le cintre à la forme jusque-là classique se transforme en une “barre”, qui laisse la place de monter différents inserts (de couleur noire sur la version finale). Ces inserts, plus ou moins chargés en fibre de verre, permettent de contrôler la flexibilité du cintre. Ceux destinés à la partie haute sont très rigides pour empêcher toute flexion parasite (60 % de fibre de verre) tandis que pour la partie basse, on dispose de deux jeux d’inserts : Hard (20 % de fibre de verre) et Soft (0 % de fibre de verre). Enfin, un dernier insert assure quant à lui le lien avec la potence.

La production, le “véritable challenge industriel et technique” d’après le co-fondateur de Baramind Nicolas Seynaeve, a lieu entièrement en France, partagée entre les départements du Rhône et de l’Isère. C’est cette fabrication qui a posé problème à Baramind dans ses premières années et ce nouveau process a demandé plus de trois ans de réflexion.

Côté dimensions, le BAM MTB est disponible en une seule version de 720 mm de large sans rise, au standard 31,8 mm. Le backsweep (angle vers l’arrière) est de 9° et l’upsweep (angle vers le haut) de 4°. Seul inconvénient sur le papier vis-à-vis de la concurrence, le poids : 290 g, soit au bas mot une centaine de gramme de plus que des cintres en carbone aux dimensions similaires. Le tarif est fixé à 199 €.

Plus d’informations : baramind-bike.com