Nouveauté 2021 | Changement de moyeux pour les Zipp 3Zero Moto !

Tech
8 avril 2021 — Olivier Béart

Lancées en 2019, les roues Zipp 3 Zero Moto se distinguent par la forme “plate” de leurs jantes. Pour ce nouveau millésime 2021, elles évoluent au niveau de leur moyeu et du rayonnage pour gagner en dynamique et en réactivité. Avant notre test terrain, voici ce qu’il faut retenir :

Zipp a depuis longtemps une solide réputation sur route et, depuis que la marque américaine a rejoint le giron Sram, elle lorgne aussi vers le VTT. Après plusieurs années de tests et de développement, les Zipp 3 Zero Moto ont été lancées en 2019 et nous avions eu l’occasion de les tester en avant-première sur les magnifiques trails de Sintra au Portugal.

Destinées à l’enduro, ces roues se distinguent avant tout par leurs jantes en carbone très originales, en 30mm de largeur interne. Inspirées par la moto, elles ont une forme de “U” très aplati, avec une simple paroi épaisse. Cela permet à leurs flancs de se déformer pour absorber les impacts, tout en offrant une excellente rigidité verticale, et latérale dans les appuis. C’est ce que Zipp appelle “l’effet cheville”.

Nous roulons avec ces roues depuis leur sortie et, comme nous avons eu l’occasion de l’expliquer dans notre essai détaillé, ce concept est loin d’être juste du marketing ! Cet “effet cheville” est très perceptible sur le terrain, et les roues offrent un niveau de tolérance et d’adhérence absolument unique. Pensées à la base pour l’enduro (elles sont utilisées par le Team Lapierre d’Isabeau Courdurier, Adrien Dailly et Nico Vouilloz), elles offrent un comportement absolument impérial en descente.

Seul bémol, leur poids n’a rien de “light” (un peu plus de 1900g la paire en 29″), et elles pêchaient jusqu’ici un peu au niveau rendement/dynamique. Sans toucher à la jante, Zipp a cherché à améliorer ce point en dotant ses 3Zero Moto 2021 de 32 rayons plats (alors qu’ils étaient ronds et plus basiques auparavant), et de tout nouveaux moyeux développés par la division Sram R&D basée en Allemagne.

Ces nouveaux moyeux Zipp ZM2, qui seront aussi disponibles séparément pour permettre le montage sur d’autres jantes et qui existent aussi en version ZR2 pour le gravel, se distinguent par leur gabarit imposant, qui s’explique pour deux raisons. Premièrement, les flasques du moyeux ont un diamètre très important, bien plus que par le passé, afin de réduire les longueurs des rayons et d’augmenter la rigidité globale de la roue.

Ensuite, le moyeu arrière abrite un système de roue libre hyper réactif, à 132 points d’engagement. Ce chiffre est obtenu par la présence de 33 crans sur le corps du moyeu, et de 4 groupes de 3 cliquets sur le body, avec un engagement légèrement décalé pour chaque groupe. 4×33 = 132 : le compte est bon !

Au-delà de sa réactivité, ce nouveau corps de roue libre et le nouveau design des moyeux les rendent officiellement compatibles pour un usage sur des vélos à assistance électrique. Et ça tombe bien ! Nous n’avons pas attendu le feu vert officiel de Sram pour utiliser les Zipp 3Zero Moto sur notre e-bike de référence, car avec un vélo un peu plus lourd, leur excellent comportement en descente est encore mieux mis en valeur, et leur petit manque de “pep’s” est largement compensé par la présence du moteur. Même si nous n’avons eu aucun souci avec les précédents moyeux en plus de 2000km, il est bon de savoir que désormais l’usage e-bike est officiellement autorisé… et même recommandé pour ces roues.

A noter que les jantes ne subissent aucune modification et nous avons pu constater sur le long terme qu’elles résistent sans aucun mal aux pires traitements. Nous avons reçu ces nouvelles Zipp 3 Zero Moto 2021 équipées de leurs nouveaux moyeux ZM2 seulement quelques jours avant l’annonce officielle de leur sortie et nous n’avons pas encore eu l’occasion de les rouler. Nous vous proposerons dans les prochaines semaines un test complet, permettant de voir si les évolutions apportent une amélioration sensible par rapport à la première génération, déjà remarquable.

Du côté du poids, il n’y a pas d’évolution flagrante. Elles prennent même quelques grammes à cause de leurs nouveaux moyeux plus imposants (1950g annoncés pour la version 2021 contre 1910g mesurés en 29″ pour les précédentes). Mais s’agissant de masses au centre de la roue ce sera en principe peu perceptible ; moins en tout cas que le nouveau rayonnage et que le gain de réactivité de la roue-libre. Par contre, côté tarifs, ça évolue… dans le bon sens ! Dans le contexte actuel, c’est suffisamment rare pour être souligné, le prix baisse de plus de 250€, puisqu’il est désormais fixé à 1830€ la paire, contre 2099€ à la sortie de la première version ! Par contre, le système Quarq Tire Wizz permettant de connaître en temps réel la pression de ses pneus, n’est plus inclus d’origine, mais il est désormais disponible en option. Ces roues sont toujours disponibles en 27,5 et 29″ de diamètre, avec corps de roue libre Sram XD ou Shimano/Sram 11 vitesses (pas de MicroSpline au programme par contre). Le liseré de couleur sur les jantes est toujours personnalisable, mais le choix a été réduit aux couleurs les plus populaires/courantes (rouge/blanc/anthracite). A très vite pour la suite !

Plus d’infos : https://www.sram.com/fr/zipp