Nouveauté 2020 | Rotor 1x13 : la version VTT arrive

Tech
9 septembre 2019 — Léo Kervran

Dévoilé l’année dernière à l’Eurobike, le groupe 1×13 Rotor fonctionnant à l’huile minérale n’était cependant pas encore complètement prêt à être mis sur le marché. Cette année, la marque espagnole est de retour sur le salon allemand avec une transmission finalisée et prête pour la commercialisation. Voici ses caractéristiques finales !

Vis-à-vis de la version présentée l’année dernière (cf. notre news sur le sujet), quelques petites modifications ont été faites sur les plans esthétiques et techniques, d’où le délai supplémentaire. Le dérailleur, pièce maîtresse du système, est entièrement réalisé en aluminium 7075 usiné CNC. Il intègre le système d’indexation normalement situé au niveau du levier pour les transmissions à câble. Il est donc plus volumineux qu’un dérailleur classique mais la marque est assez confiante sur sa solidité et sa résistance aux chocs. C’est le même dérailleur pour les versions 1×12 et 1×13, seul un petit ajustement est nécessaire pour passer de l’un à l’autre.

Comme tous les dérailleurs modernes, il dispose d’un système permettant de stabiliser la chape sur les terrains les plus chaotiques. Ce système est débrayable via un petit levier situé derrière la chape, avec un mécanisme à mi-chemin entre le Sram Type 2.1 et le Shimano Shadow+. Rotor a également ajouté une technologie intéressante pour les compétiteurs, le “retour à l’origine”. En pressant le petit bouton situé sur le corps du dérailleur, ce dernier revient automatiquement sur le plus petit pignon, où qu’il soit dans la cassette. De quoi gagner quelques précieuses secondes en cas de changement de roue en course.

Si le dérailleur concentre l’essentiel des technologies du groupe, le levier n’est pas devenu un vulgaire bouton pour autant. Sa principale caractéristique est de fonctionner avec une seule “palette”, que ce soit pour monter ou descendre les vitesses. On pousse un peu pour descendre les rapports et beaucoup si on souhaite remonter dans la cassette, un peu comme les manettes Sram de route.

Le petit levier qu’on aperçoit derrière est facultatif et permet uniquement de descendre les vitesses. D’après Rotor, il est censé être plus accessible en descente, lorsque la main change légèrement de position sur le cintre par rapport au plat ou à la montée.

Véritable pièce d’orfèvrerie, la cassette se compose pour moitié de pignons en aluminium et pour l’autre moitié de pignons en acier. 4 versions seront disponibles, que ce soit en 12 ou 13 vitesses : 10/11-36, 10/11-39, 10/11-46 et 10/11-52. En 13V 10-52, Rotor annonce sa cassette à seulement 306 g, soit une soixantaine de grammes de moins qu’une Sram XX1 Eagle (12 pignons).

En version 13 vitesses (départ 10 dents), elle ne se monte que sur le corps de roue libre Rotor développé spécialement à cet effet. En version 12 vitesses (départ 11 dents) en revanche, elle peut se monter sur n’importe quel corps de roue libre Shimano HG 10 ou 11 vitesses.

Côté chaîne, la cassette dispose du même espacement entre les pignons qu’une cassette 12V et fonctionne de ce fait avec n’importe quelle chaîne 12V, même si Rotor recommande d’utiliser les KMC.

La transmission utilise un circuit fermé avec une Durit de 3 mm pour faire circuler l’huile minérale. Cela signifie qu’en théorie, il n’y aura jamais besoin de purger le système après l’avoir installé (voire absolument jamais si la Durit passe en externe).

Rotor a néanmoins pensé au pire et en cas d’arrachement de la Durit, le dérailleur peut être bloqué manuellement sur n’importe quel pignon pour pouvoir rentrer en pédalant.

Entièrement fabriqué en Espagne, le groupe Rotor 1×13 version VTT devrait arriver d’ici début octobre. Trois versions seront disponibles :

  • 1×13 Ready, 1 531 g / 1 399 € : shifter + dérailleur + cassette 12 V 11-52  + chaîne + pédalier Kapic. Comme son nom l’indique, ce système est compatible avec une cassette 13 V mais reste en 12 V. Toutes les autres pièces étant identiques, il dispose néanmoins des mêmes caractéristiques que ses grands frères (fonctionnement à l’huile minérale, bouton “retour à l’origine”,…).
  • 1×13 Mountain Super Light, 1 816 g / 1 799 € : shifter + dérailleur + cassette 13 V 10-52 + moyeu + chaîne + pédalier Kapic Carbon.
  • 1×13 Mountain Performance, 2 082 g / 2 549 € : shifter + dérailleur + cassette 13 V 10-52 + moyeu + chaîne + pédalier 2IN power MTB. C’est la version avec capteur de puissance intégré au pédalier, d’où le prix et le poids supérieurs.

Plus d’informations : rotorbike.com