Megavalanche 2015, et de quatre pour Absalon!

13 juillet 2015 — Olivier Béart

Si il y a une course qui fait rêver tous les enduristes, c’est bien la Mégavalanche de l’Alpe d’Huez. Depuis maintenant vingt ans, les images du départ en masse sur le glacier de Sarenne font le tour du monde et attirent lors de chaque édition des VTTistes du monde entier. Cette année, ils étaient près de 1500 au départ et un bon nombre de tops pilotes se sont donnés rendez-vous pour tenter d’inscrire, ou de réinscrire, leur nom au palmarès de l’épreuve. Parmi eux, un certain Remy Absalon…

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-6-2Rémy Absalon fait partie des piliers de l’enduro. Il a contribué à façonner cette discipline aujourd’hui star. Avant les Enduro World Series, c’était sur la Mégavalanche qu’il fallait s’aligner et le Vosgien connaît bien la course puisqu’il l’a déjà remportée à trois reprises. Après sa deuxième place sur le premier championnat d’Europe d’enduro il y a quelques semaines, c’est un Rémy Absalon surmotivé qui s’est aligné sur ce glacier.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalonLa Méga n’est pas une course d’un jour. Après plusieurs journées de reconnaissances, il faut répondre présent le Vendredi pour les manches de qualifications. Ici, Pierre-Charles Georges, le champion 2014, au départ de sa vague qu’il dominera, s’assurant ainsi un départ en première ligne le dimanche.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-2Brutale, la mégavalanche ne pardonne pas. La course fait souffrir les nerfs et les organismes des pilotes.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-2-2Les vélos souffrent eux aussi.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-5Chez les femmes, Cécile Ravanel fait office de grande favorite et son numéro 2001 la place comme la femme à battre.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-3-2Seules deux Néo-Zélandaises ont tenté le combat face à la française qui a su défendre sa place. Meggie Bichard et Raewyn Morrison terminent seconde et troisième de la course devant la locale de l’épreuve, Valérie Schandene Priem (qui est maman depuis peu !) et Morgane Such.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-7Dimanche matin, les réveils des pilotes sonnent vers 4h du matin pour se lever et rejoindre le Pic Blanc. Les places de départ ont été attribuées en fonction des résultats du Vendredi.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-3-3Au sommet, le stress commence à monter pour Dimitri Tordo et tous attendent l’heure du départ. La Méga c’est aussi la peur. Tous savent que dans les minutes qui vont suivre, ils seront lâchés à 100 à l’heure dans un mur de glace et de rochers avec plusieurs centaines de furieux à leurs trousses.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-5-2C’est le grand classique de la Méga, le départ sur le glacier, survolé par un hélicoptère et poussé par un vilain morceau d’eurodance. Cette année l’enneigement limité permettait de prendre une ligne à gauche sur les rochers, c’est le choix de nombreux tops pilotes qui évitent en partie les imprévus de la neige.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-7-2Yoann Barelli prend un très bon départ, juste derrière Rémy Absalon et Nico Quéré qui signe le holeshot.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-3À près de 100km/h sur les deux premiers kilomètres, Rémy Absalon mène le bal en compagnie de Thomas Lapeyrie et de Nicolas Quéré. Ils sont talonnés par Yoann Barelli, Camille Servant et Théo Gally.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-4-2Les Tops pilotes sont déjà loin quand le reste des concurrents doit encore jouer des coudes dans les premiers virages.

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-4Le premier belge, Olivier Bruwiere réalise une bonne qualif et s’élance en première ligne le dimanche. Il termine à la 22ème place (dossard 803, à droite de l’image).

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-2-3En milieu de course, Thomas Lapeyrie sur son nouveau Sunn lance son attaque sur son ancien coéquipier. Il dépasse Rémy Absalon et mène la danse jusque dans le bois où le vosgien reprendra l’avantage. Je suis forcément un peu frustré de voir la victoire s’échapper si près de l’arrivée mais il était difficile de rivaliser face à plus fort aujourd’hui…Mais ce n’est que partie remise pour les prochaines !

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-9En cours de course, Alexandre Cure fait une grosse remontée sur les pilotes de tête. Il terminera cinquième. Théo Gally et Yohan Barelli signent tous deux une très belle course derrière Rémy Absalon et Thomas Lapeyrie. Nicolas Quéré a du abandonner ses chances de podium suite à une casse mécanique. Face à une concurrence jeune et pleine de fougue, Rémy a su faire parler l’expérience et inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès de la course. Le Vosgien roulait pour l’occasion sur un Genius LT Plus 2016 équipé de roues de 29 pouces classiques, faute de pneus adaptés. 

megavalanche-2015-vojo-remy-absalon-8La 20ème Mégavalanche fut belle, elle a une nouvelle fois vu d’excellents athlètes se livrer un combat sans merci pendant près de 40 minutes. Rémy Absalon, premier arrivé en bas en témoigne : C’est bon d’être devant après ces prises de risques, et ces efforts si durs pendant 40 minutes.

En parallèle de la course “star” se déroulait une Méga réservée aux E-MTB. elle a vu s’imposer Olivier Giordanengo devant Sebastien Claquin et Laurent Solliet.

Megavalanche Alpe d’Huez 2015 – Résultats Hommes

Megavalanche Alpe d’Huez 2015 – Résultats Dames

Et pour terminer en beauté, rien de tel qu’une petite vidéo pour revivre l’événement !

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’organisation: http://www.ucc-sportevent.com/
Photos : Cyril Charpin