Mathieu van der Poel : du VTT au programme pour 2018 !

Sport
4 septembre 2017 — Olivier Béart

La présentation du team Beobank-Corendon pour la prochaine saison de cyclocross a eu lieu ce lundi à Anvers en présence de la star de l’équipe, Mathieu van der Poel. En plus de faire le point sur ce qui est jusqu’ici sa discipline de prédilection, van der Poel a également parlé de ses plans futurs au niveau du VTT…

C’est un fait : Mathieu van der Poel aime le VTT ! Et il rêve aussi secrètement d’aller aux Jeux Olympique de Tokyo en 2020. Après ses quelques piges couronnées d’un certain succès cette saison (et notamment sa 2e place à Albstadt), toute la planète vtt espérait bien revoir la jeune star néerlandaise sur un VTT en 2018. Et visiblement, ce sera bien le cas !

Quand le sujet a été abordé lors de la présentation, voici ce que Mathieu van der Poel a déclaré au sujet de ses ambitions en matière de VTT pour 2018 : “Au cours de ces derniers mois, le planning a été assez bien chamboulé. A Nove Mesto, j’ai réussi une énorme remontée et je me suis tout à coup retrouvé 8e de la Coupe du Monde, avec l’opportunité de partir en première ligne à Albstadt”.

“Cela m’a donné envie de faire d’autres courses pour voir ce que je valais vraiment face aux meilleurs de la discipline. Tout s’est déroulé encore mieux que ce que j’imaginais et j’ai vraiment atteint un très bon niveau avant d’éprouver quelques difficultés”. On se souviendra notamment de Vallnord, où il n’a pas terminé, avant de décider sagement de mettre un terme à cette saison non planifiée. “Mais l’an prochain, je veux revenir avec de vrais objectifs et j’ai l’intention de faire toutes les Coupes du Monde européennes ! J’ai vraiment envie d’en gagner une ! Puis, j’ai les JO de Tokyo dans un petit coin de ma tête et je pense que j’ai plus de chance d’obtenir ma sélection en VTT que sur la route. 

Avant de penser au VTT, il y aura bien sûr la saison de cyclocross cet hiver… et les ambitions de la star néerlandaise de 22 ans ne s’arrêtent pas là ! Mathieu van der Poel rêve aussi des classiques sur route. “J’aime faire mes propres choix. Je verrai comment se déroule la saison. J’aime la route, mais je pense que j’ai encore le temps de m’y intéresser plus tard. En 2020 je n’aurai que 25 ans, ce qui me laisse encore au-moins 10 ans de carrière possible sur la route”. Bien assez en somme pour espérer, qui sait, égaler voire dépasser son père Adrie van der Poel qui, pour rappel, a remporté le Tour des Flandres, Liège-Bastogne-Liège et l’Amstel Gold Race au cours de sa carrière professionnelle.

Enfin, Mathieu van der Poel conclut avec quelques mots élogieux envers le VTT : “Pour moi, c’est bien plus dur que le cyclocross. J’ai vécu des moments bien plus durs qu’en cross car d’une part il y a la technique en descente et puis il y a aussi une bonne demi-heure de plus à faire à fond. Puis, par rapport à la route, il n’y a aucun temps mort, aucun moment de repos.”

Voilà en tout cas Nino Schurter prévenu : il y aura un sérieux candidat de plus pour l’empêcher de faire le grand chelem en 2018 !

Pour revivre l’exploit réalisé par Mathieu van der Poel à Nove-Mesto, c’est par ici : www.vojomag.com/nove-mesto-lincroyable-performance-de-mathieu-van-der-poel