Lapierre Overvolt AM GLP2 2020 : le retour du "tout au centre" !

Tech
26 juillet 2019 — Olivier Béart

Le Lapierre Overvolt AM est, depuis sa création, le vtt électrique le plus radical de la gamme du fabricant français. Développé avec Nico Vouilloz, il joue à fond la carte du centrage des masses. Et si la première version n’avait pas fait l’unanimité côté design, cette nouvelle version 2020 “GLP2” devrait mettre tout le monde d’accord. Découverte :

Sur un ebike, le centrage des masses est un des points clés pour obtenir le meilleur comportement possible sur le terrain. On peut jouer un peu sur le moteur, mais il est toujours situé autour du boîtier de pédalier. C’est donc sur la batterie qu’on a la plus grosse marge de manœuvre, et Lapierre est sans conteste une des marques qui va le plus loin avec son Overvolt AM sorti il y a deux ans et dont voici la toute nouvelle version.

Développé avec Nicolas Vouilloz, comme la première version, ce nouveau Lapierre Overvolt AM GLP2 (pour Gravity Logic Project version 2) reprend ce concept de batterie hyper centrée, posée le plus en arrière possible au-dessus du moteur (le nouveau Bosch Performance CX, nous en reparlerons plus bas).

Cette architecture impose l’emploi d’une batterie Bosch Powerpack 500, le modèle non intégré de 500Wh donc, beaucoup plus compact que les modèles Powertube de l’équipementier allemand et destinés à être placés dans le tube diagonal. L’étude au niveau du design a néanmoins été beaucoup plus poussée que sur le modèle précédent et le petit dernier adopte des lignes nettement plus acérées qu’auparavant.

Le creux situé sous la batterie et face au moteur est également beaucoup plus marqué et assumé. Lapierre a songé y mettre une “box” pour stocker une chambre à air et un petit nécessaire de réparation, mais l’idée a été mise de côté, au moins provisoirement, car le premier système ne donnait pas satisfaction. Rien n’empêche cependant les futurs propriétaires d’utiliser cet espace comme tel s’ils le souhaitent.

Au-delà du centrage des masses, diminuer le poids global de l’engin a aussi été un des points clés du développement de ce nouveau modèle. Entièrement en carbone, le cadre du Lapierre Overvolt AM GLP2 2020 apporte sa pierre à l’édifice en étant 400g plus léger que le précédent.

A noter que le nouveau cadre n’est plus périmétrique, avec deux tubes qui encerclent la batterie, mais que celle-ci est placée dans une sorte de “berceau” cette fois.

Au niveau de la motorisation, on retrouve sans surprise le nouveau Bosch Performance CX, qui permet aussi un fameux gain de poids, puisqu’il est quasiment 1,5kg plus léger que le précédent. Au final, le poids du vélo complet tourne autour de 21kg, contre 23 pour le précédent. Le nouveau moteur Bosch est aussi plus compact, ce qui a permis de réduire drastiquement la longueur des bases, de 475 à 440mm !

Pour le reste de la géométrie, on voit qu’on est sur un programme de gros all-mountain/enduro taillé pour aller vite en descente. L’angle avant est plus couché, le tube de selle redressé et surtout le reach très fortement allongé par rapport au premier modèle (respectivement -1°, +3° et +40mm en taille M). Le boîtier de pédalier est aussi plus bas (345mm). Il y a aussi désormais une taille XL en plus au catalogue.
On remarque aussi que le petit nouveau adopte des tailles de roues différenciées, 27,5+ en 2.8 à l’arrière et 29 en 2.5 à l’avant ; une solution qui semble séduire de plus en plus en VAE.

Du côté de la suspension, même si le positionnement de l’amortisseur est différent, la cinématique est directement reprise du Spicy d’enduro. Le débattement est de 160mm à l’arrière, alors que devant on retrouve une RockShox Lyrik en 170mm.

L’amortisseur est en 205mm de long et 60mm de course. Avec la nouvelle cinématique, cela permet d’utiliser des pressions bien plus basses que sur le modèle précédent. Lapierre insiste aussi sur le fait que si le vélo a été conçu pour maximiser le plaisir en descente, les montées n’ont pas non plus été oubliées et l’Overvolt AM GLP2 se veut aussi un bon grimpeur avec une suspension peu sensible aux coups de pédales mais toujours bien active pour conserver le grip.

On remarque aussi que Lapierre a bien soigné les détails, y compris ceux qui ne se voient pas, avec un passage intégré des câbles plus naturel qu’auparavant, notamment pour la tige de selle télescopique. Il est aussi désormais possible d’insérer cette tige plus bas, ce qui permet l’utilisation de modèles à plus grand débattement (125mm en S, 150 en M et 170 en L et XL).

 

Deux modèles sont prévus au catalogue : l’Elite (jaune) à 5999€ et le Team (rouge) à 8499€. A noter que le Team sera fourni avec une batterie supplémentaire de 300Wh afin, soit d’augmenter l’autonomie en la prenant dans un sac à dos, ou de rouler avec le package le plus léger possible sur des sorties plus courtes. La disponibilité est annoncée pour la fin de l’été/début de l’automne.

L’Overvolt AM fait aussi peau neuve !

Vous préférez une batterie intégrée de plus grande capacité ? Alors, le Lapierre Overvolt AM Gen4 va vous intéresser plus que le GLP !

Doté d’un cadre en alu et d’une batterie Powertube 625 Wh ainsi que de roues en 27,5+ devant et derrière, il est davantage “dans le marché” et moins atypique que le GLP2, ce qui ne l’empêche pas de partager avec lui la même cinématique de suspension issue du Spicy et le nouveau moteur Bosch Performance CX.

Moins radicale, la géométrie évolue aussi dans le même sens, avec des bases plus courtes, un angle de direction un peu plus couché et un reach allongé. Le débattement est de 160mm à l’arrière comme à l’avant. Il sera aussi proposé à partir d’octobre, à des tarifs plus accessibles que le GLP2, fleuron de la gamme actuelle. Les tarifs vont de 4199€ en batterie de 500Wh à 4999€ en 625Wh.

Plus d’infos : https://www.cycles-lapierre.fr