Julien Absalon et Pauline Ferrand-Prevot officialisent leur relation

26 avril 2016 — Olivier Béart

La nouvelle a de quoi surprendre, et pourtant elle vient de Julien Absalon lui-même, qui a contacté le journal L’Equipe afin de couper court aux rumeurs toujours, il est vrai, désagréables et dommageables. “J’ai une information d’ordre personnel à officialiser. Une fois qu’elle sera publiée dans L’Équipe, je n’en parlerai plus.» Et, sans une hésitation, il confie à nos confrères : «Je suis en couple avec Pauline Ferrand-Prevot. Nous vivons depuis peu ensemble, nous sommes installés à Fréjus.»

Absalon_Interview_Copyright_Reuiller_BMC_VojoMag-2C’est en attente d’une correspondance à l’aéroport de Singapour, en revenant de la Coupe du Monde de Cairns où il a pris une superbe 3e place alors qu’il a crevé en début d’épreuve, que Julien Absalon a choisi d’appeler le journal L’Equipe. Il dit, au nom du couple, avoir voulu officialiser la nouvelle avant la première course à laquelle ils participeront ensemble : les championnats d’Europe qui se dérouleront en Suède dans deux semaines (Pauline Ferrand-Prevot n’était pas en Australie ; elle a couru la Flèche Wallonne sur route quelques jours avant en Belgique). “On partage une vie d’athlètes avec des objectifs communs : un double projet olympique pour elle (route et VTT), le VTT pour moi. On va pouvoir s’entraider, j’ai plus d’expérience que Pauline, je suis plus âgé (il a trente-cinq ans, elle vingt-quatre). Elle m’apporte beaucoup, elle m’impressionne par sa détermination, elle est très sérieuse. Auprès de Pauline, j’ai envie de donner plus. Chacun se donne un coup de boost”, déclare Julien Absalon dans L’Equipe.

10, Ferrand Prevot, Pauline, RaboLIV, , FRADe son côté, Pauline Ferrand-Prevot abonde dans le même sens : “On avance ensemble, on veut essayer d’être champions olympiques.” A en juger par leurs déclarations respectives et par la forme de Julien Absalon qui dit avoir “retrouvé un état d’esprit incroyable et des jambes de folie”, on ne peut qu’imaginer que cette nouvelle vie représente pour eux une motivation supplémentaire. “Pour réussir, il faut être heureux. Et je suis heureuse”, ajoute Pauline Ferrand-Prevot. Quant à Julien Absalon, il se voit même bien continuer une saison de plus après les Jeux Olympiques. Il veut bien sûr être sûr que ce sera toujours pour jouer la gagne, mais si c’est le cas, l’envie semble bien présente.

Absalon_Interview_Copyright_OBeart_VojoMag-6Le couple est installé dans le Sud, à Fréjus, où résidait déjà Julien Absalon avec son épouse et ses deux enfants. “je continue à prendre soin d’eux, mes enfants restent une priorité pour moi”, ajoute le père. Quant à PFP, elle explique : “Si je suis descendue, ce n’est pas à cause de Julien (ils n’étaient alors pas ensemble). J’étais blessée (fracture au plateau tibial), j’avais besoin de changer d’air. Reims, j’en pouvais plus, mes parents me manquaient, ils sont dans le Sud depuis deux ans. Ici, les conditions d’entraînement sont optimales.” Ils habitent à proximité de la piste du CREPS de Boulouris, où plusieurs obstacles du circuit de Rio ont été reproduits à l’identique.

L’information est désormais publique, selon la volonté du couple, et c’est la raison pour laquelle nous avons choisi de la répercuter. Comme le disait Julien Absalon, “Une fois qu’elle sera publiée dans L’Équipe, je n’en parlerai plus.” Et nous non plus. Puisse cette nouvelle relation leur apporter beaucoup de bonheur et de succès sportif.

Retrouvez l’article complet de L’Equipe ici : www.lequipe.fr/Vtt/Article/Ferrand-prevot-et-absalon-un-tandem-pour-rio/655743