JO 2024 : le VTT confirmé sur la colline d'Elancourt

Sport
2 octobre 2020 — Olivier Béart

C’est désormais officiel : les épreuves VTT des Jeux Olympiques de Paris en 2024 auront lieu à l’ouest de la capitale, sur le site de la colline d’Elancourt. Un temps remis en question, ce site est désormais confirmé. Explications :

Soutenu par l’UCI et la FFC, le site de la colline d’Elancourt a été confirmé par le COJO (comité d’organisation) comme lieu d’accueil des épreuves VTT des JO de Paris en 2024. Ce choix doit encore être officiellement validé par l’UCI et le CIO, mais il ne s’agit en principe plus que d’une simple formalité.

La FFC, par la voix de son Président Michel Callot, “se réjouit de la confirmation du site d’Élancourt pour accueillir les épreuves de VTT lors des Jeux Olympiques de Paris 2024 et remercie les membres du COJO. Ce choix est l’aboutissement d’un travail collectif qui offre de réelles perspectives de développement du cyclisme sur tout le territoire à travers le rayonnement international des épreuves VTT.”

Présent dans le dossier de candidature depuis le début, le point culminant de l’Ile de France (237m), situé dans le département des Yvelines (Saint-Quentin-en-Yvelines Agglomération) a vu sa pertinence remise en question en 2019, quand certains ont évoqué la possibilité que l’épreuve VTT XC se tienne dans les Alpes, à Chamonix plus particulièrement, en clin d’œil aux JO d’hiver qui s’y sont tenus en 1924, quelques mois avant les derniers JO de Paris au siècle dernier. Certains avaient aussi pointé le trop faible dénivelé offert par le site, même si on sait que de très belles épreuves VTT XC se sont déjà déroulées et se déroulent toujours sur des sites avec peu de relief, mais bien exploité (on pense notamment à Nove Mesto, Albstadt, Houffalize,…)

Mais finalement, cette option plus lointaine n’a pas été retenue, et c’est à quelques dizaines de kilomètres à peine du centre de Paris que se tiendront les épreuves VTT, sur cette colline qui est en fait artificielle, puisque constituée de déblais liés à la construction de la nouvelle ville de St-Quentin-les-Yvelines dans les années 70. La nature y a repris ses droits et, même si on peut déjà y pratiquer le VTT, l’aménagement d’une piste spécifique pour les JO est prévue. Dans l’esprit de ce qui se fait depuis les premières épreuves VTT Olympiques, et surtout depuis Londres en 2012, on peut s’attendre à ce que ce soit un tracé fortement artificiel mais hautement spectaculaire, permettant d’exploiter au mieux le dénivelé réduit (mais néanmoins suffisant) du site.

D’autres travaux d’aménagement du site sont aussi prévus, et un appel à projets a eu lieu en 2019 pour, et nous citons un élu local, “que le projet donne « l’image de modernité du quartier », soit « esthétique », et prenne en compte que la population qu’attire Saint-Quentin-en-Yvelines aime le VTT”. C’est d’ailleurs le visuel d’un des projets en lice que nous avons choisi pour illustrer cet article (©Lumicene  et ASBA).

Sources :
https://www.ffc.fr/paris-2024-la-colline-delancourt-confirmee-comme-terre-daccueil-des-epreuves-de-vtt/
https://www.leparisien.fr/sports/JO/paris-2024/jo-2024-a-elancourt-la-colline-de-la-discorde-07-11-2019-8188137.php
https://actu.fr/ile-de-france/elancourt_78208/yvelines-jeux-olympiques-2024-sept-projets-lice-amenager-colline-delancourt_22646539.html