Fourche Motion : la révolution made in France

10 octobre 2015 — Olivier Béart

Motion France est une nouvelle marque lancée par Matthieu Alfano. Son premier et unique produit 100% Made in France : une fourche assez révolutionnaire en carbone et aluminium qui promet une sensibilité exceptionnelle, zéro plongée au freinage et une vraie capacité à encaisser les pires traitements. Deux modèles seront au programme, pour le XC en 80/120mm de débattement et pour l’enduro en 120/160mm. Voyons cela en détails en compagnie de son concepteur.

Roc_Azur_2015_Salon_Copyright_OBeart_Vojomag-5Quand nous avons reçu un mail de Motion France peu avant le Roc, nous invitant à passer sur leur stand, nous étions sceptiques car les mots “révolution”, “technologie de rupture” et autres qualificatifs ronflants étaient un peu trop nombreux à notre goût. Par contre, une fois face au produit et à son concepteur, le doute a fait place à de la curiosité et à une certaine séduction.

Roc_Azur_2015_Salon_Copyright_OBeart_Vojomag-6Jeune, simple, souriant et au discours technique convaincant, Matthieu Alfano est un jeune entrepreneur plein d’idées dont la société est basée en région Parisienne. “L’idée de cette fourche Motion France est d’annihiler les problèmes rencontrés avec les fourches classiques. Le premier, c’est la plongée au freinage, qui fait qu’on ne dispose plus de tout le débattement pour amortir les chocs dans une phase de pilotage critique. Pour cela, notre fourche Motion dispose d’une cinématique à biellettes unique et brevetée qui permet d’éviter ce phénomène quel que soit la puissance du freinage ou le poids du pilote. Le pompage est aussi très limité.”

1-Salon_Roc_Azur_2015_Motion_France_Fourche_Copyright_VojomagL’autre avantage de cette fourche, c’est sa sensibilité sur les petits chocs. Nous n’avons pas pu rouler avec la fourche, mais en appuyant à un seul doigt sur le proto de développement posé dans un coin du stand, on constate en effet que la fourche réagit. “Les biellettes sont montées sur des roulements surdimensionnés qui permettent de diminuer drastiquement les frictions par rapport à une fourche classique”.

Roc_Azur_2015_Salon_Copyright_OBeart_Vojomag-7“Pour l’amortissement, nous avons une grande lame de carbone qui est courbée quand la fourche est en position neutre, puis qui va être tirée et non courbée quand la fourche va s’enfoncer. Cela va permettre d’avoir une courbe d’amortissement progressive et, en changeant les lames (il y en a trois disponibles), on va pouvoir adapter le comportement de la fourche et/ou son débattement. C’est également une technologie brevetée.” Sans les citer, on sent que Motion France prend une autre direction que Lauf qui utilise des lames de carbone droites qui se déforment sur les impacts, mais de façon totalement linéaire, ce qui n’est pas idéal pour encaisser les gros chocs et les répétitions d’impacts. Le fourche Motion France n’est pas non plus sans rappeler d’autres défuntes fourches françaises, comme les Look/Fournales et autres Hurrycat.

Roc_Azur_2015_Salon_Copyright_OBeart_Vojomag-8Autre différence avec la fourche Lauf, un dispositif hydraulique (cartouche fermée) est caché dans le pivot de fourche pour contrôler le rebond. “Malgré cela, l’entretien de la fourche est proche de zéro. Les roulements sont surdimensionnés, c’est une cartouche fermée, et nous avons conçu l’ensemble dans une optique de fiabilité maximale.” Au niveau des matériaux, la partie haute est en aluminium forgé et usiné, alors que le bas est en composite carbone “d’un type non encore utilisé dans le vélo”, sans qu’on puisse en savoir plus pour le moment. L’axe avant est en 15x110mm (boost).

1b-Salon_Roc_Azur_2015_Motion_France_Fourche_Copyright_VojomagDeux modèles seront proposés au catalogue : XC/Marathon en 80/120mm, 29”, annoncé 1500g, et Enduro/Gravity en 120/160mm, 27,5”, avec un châssis renforcé et un poids de 1800g. Un modèle 27,5” sera développé rapidement. Le prix public sera salé : 1920€. Mais pour son lancement, la marque propose une première série de 50 fourches sous une forme très intéressante : en échange d’une caution équivalente à la moitié du prix de la fourche, les clients du programme “précurseur” pourront tester et éprouver cette nouveauté dans un cadre “satisfait ou remboursé”. Une formule qui permettra à la marque de se lancer, d’accumuler des retours terrain en plus de ceux déjà acquis avec l’équipe de Caminade (Brice Epailly,…), et d’offrir une option “sans risques” aux premiers clients.

Nous attendons avec impatience un premier test, qui devrait avoir lieu au printemps 2016 quand les premiers exemplaires définitifs seront sortis. En attendant, on ne peut que saluer ce genre d’initiative innovante et le dynamisme d’un jeune entrepreneur plein d’idées qui met en avant le made in France et à qui nous souhaitons bonne chance.

Plus d’infos : www.motion-france.fr