Exclusif : on a testé le nouveau standard MonoBoost 17,5 + !

1 avril 2015 — Olivier Béart

Toujours à la pointe de l’actualité, les reporters de Vojo ont eu l’occasion de mettre la main sur le premier prototype d’un tout nouveau standard de roues qui pourrait bien révolutionner le petit monde de la bicyclette de forêt d’ici quelques années. Le nom a déjà été trouvé : MonoBoost 17,5+. Voici tous les détails de cette nouveauté, ainsi que notre premier test exclusif !

Test_245+_Avril-6Alors que la tendance est à l’agrandissement des roues, il semblerait que l’industrie planche déjà sur ce qui sera le futur du vtt : le downsizing ! Dans le plus grand secret, plusieurs grands groupes ont mandaté une jeune start-up belge, Vabor, afin qu’elle développe les premiers prototypes et qu’elle les fasse tester par plusieurs riders de renom. C’est lors d’une de ces sessions de test que nous avons surpris l’engin et son concepteur.

Test_245+_Avril-2Après de longues négociations, Julien Grondin, le fondateur de Vabor, a accepté de nous laisser prendre quelques clichés, et même de prendre le guidon de cette machine atypique. Il a également répondu à nos questions, tout en préservant le mystère : “Mes parents avaient une entreprise familiale de fabrique d’enclumes. J’ai repris l’affaire depuis peu et j’ai eu envie de lui donner une nouvelle dimension en créant une branche dédiée aux secteurs de pointe et à l’innovation : Vabor. Très vite, j’ai été contacté par plusieurs grands noms de l’industrie du cycle. Je pense qu’ils ont été très intéressés par le fait que je suis, à la base, complètement extérieur au milieu du cycle. Cela me donne un regard neuf sur les choses et je bouleverse les idées reçues. Et c’est ainsi, après plusieurs mois de recherches, que notre bureau R&D a proposé ce nouveau concept de MonoBoost 17,5+.”

Test_245+_Avril-7Et le moins qu’on puisse dire est que sa vision est effectivement en rupture totale avec ce qu’on connaît. Si, pour Julien Grondin, certaines idées actuelles vont dans le bon sens, comme l’élargissement des moyeux pour améliorer la rigidité de la roue (concept Boost), le vtt fait fausse route sur bien d’autres points.

Test_245+_Avril-1Ainsi, son engin ne dispose que d’une seule roue, et le pilote prend place très en arrière sur la machine. “Cela permet de gagner du poids et d’avoir une transmission plus directe de l’énergie”, assure-t-il. “En plus, avec l’espace ainsi libéré, on peut désormais transporter des choses sur son vélo. Plus besoin de sac à dos, et on peut même ramener de belles bûches pour se chauffer l’hiver.”

Et cette roue, justement, qu’en est-il ? “Les roues de 27,5” et 29” manquent vraiment de rigidité. C’est pour cela que j’ai voulu réduire le diamètre. Après de longues recherches, il s’est avéré que le 17,5+ est le meilleur compromis entre confort, accroche et rendement. Et pour être encore plus rigide, la roue est pleine et bien sûr, il y a le fameux axe 242 x 22mm qui rigidifie le tout.”

Test_245+_Avril-4Actuellement, le premier prototype est en acier trempé, un matériau que Vabor maîtrise parfaitement, mais des déclinaisons en alu, et même en carbone sont déjà programmées. On remarque aussi que l’empattement peut varier pour s’adapter au type de terrain rencontré. “Actuellement c’est une fourche rigide maison qui est montée devant, mais nous devrions recevoir les premiers prototypes suspendus rapidement. Le plus dur est de trouver de bons pneus pour le moment. Mais nous travaillons déjà avec un manufacturier sur la question.”

Test_245+_Avril-5Après une brève prise en mains, on peut vous assurer que le concept ne manque pas d’intérêt et nous attendons avec impatience le prochain Eurobike pour voir quelles seront les marques qui dégaineront les premières. En attendant, rendez-vous sur le site de Vabor, où les premières infos seront distillées dans les prochains mois : www.vabor.com