EWS 2022 | Petzen-Jamnica : les résultats de la (monstrueuse) Pro Stage

Sport
18 juin 2022 — Christophe Bortels

Cette semaine, direction Petzen et Jamnica, de part et d’autre de la frontière entre l’Autriche et la Slovénie, pour la 2e manche des Enduro World Series 2022 ! Le format est désormais connu : avant la grosse journée du dimanche, c’est la Pro Stage qui lançait le week-end de course ce samedi. Voici qui a décroché les points bonus pour le classement général et s’élancera en dernier demain :

Il n’y avait qu’une spéciale au programme aujourd’hui, mais pas n’importe laquelle : Thriller, un monstre de plus de 6 km et 1000m de dénivelé négatif, bourré de roches et bien pentu par moments, pour un chrono annoncé entre… 13 à 15 minutes ! Le choc pour les organismes allait être violent après les petites spéciales de Tweed Valley il y a 2 semaines. De quoi déjà faire des dégâts et créer des écarts ?

Demain, après cette belle mise en jambes, les pilotes se mesureront à quatre spéciales : les trois premières, plutôt courtes (entre 1.6 et 2.9km), sur le Single Trail Park de Jamnica, en Slovénie, avant de revenir en Autriche pour l’ultime spéciale de la course (SP5), un autre gros morceau de 5 km et demi tracé sur le bikepark de Petzen.

Cette très longue spéciale clôturait également l’épreuve e-bike disputée jeudi et en a complètement rebattu les cartes, puisqu’elle a permis à Yannick Pontal et Alia Marcellini, respectivement 4e et 2e avant cet ultime chrono, de remporter la course après y avoir signé le scratch !

Mais chaque chose en son temps, et penchons-nous d’abord sur les résultats de la Pro Stage :

Femmes

On s’y attendait, ça s’est confirmé : les écarts sont déjà impressionnants au terme de cette Pro Stage ! Au vu de la longueur de la spéciale (15min24 pour la plus rapide !), on peut estimer que Morgane Charre limite la casse derrière Isabeau Courdurier, auteur du scratch, en ne concédant “que” 10 secondes. Derrière par contre, ça s’est déjà bien creusé puisque Ella Connoly compte 17 secondes et demie de retard et Mélanie Pugin pratiquement… 44 secondes ! Bex Baraona complète le top 5 et pointe à 47 secondes d’Isabeau.

Derrière Becky Cook, 6e, on retrouve la surprenante Italienne Gloria Scarsi, alors qu’Andréane Lanthier-Nadeau, Raphaela Richter et Ines Thoma entrent elles aussi dans le top 10.

Noga Korem se classe 13e de cette Pro Stage, Morgane Jonnier 16e, Julie Duvert 17e et Katy Winton seulement 24e. Harriet Harnden, elle, termine bonne dernière et perd plus de 7 minutes et demie suite à un problème mécanique. Un gros coup dur pour la Britannique qui avait pris la 4e place lors de la manche d’ouverture en Ecosse.

On rappellera qu’Estelle Charles n’est pas au départ après avoir été victime d’une commotion suite à une chute récente.

Hommes

Chez les hommes aussi cette longue spéciale a fait des dégâts d’entrée de jeu… Si Jack Moir semble nettement plus en forme qu’à Tweed Valley (26e) en signant le 2e temps, c’est Jesse Melamed qui frappe fort ce samedi ! Il relègue Moir à plus de 8 secondes alors que Richie Rude, 3e, est à près de 11 secondes. Voilà qui promet pour demain… Le Canadien Jack Menzies prend une belle 4e place juste devant Ed Masters, 5e. Ils sont à respectivement 17 et 19 secondes du scratch.

Slawomir Lukasik (6e), Cole Lucas (7e), Rhys Verner (8e), Matt Walker (9e) et Yound Deniaud (10e) complètent le top 10 et comptent tous entre 19 et 28 secondes de retard sur Melamed.

On notera aussi la 13e place de Sam Hill, de retour aux affaires après avoir dû renoncer à la 1ère manche, la 14e de Dimitri Tordo, la 20e d’Antoine Vidal ou encore les 27e et 28e places d’Innes Graham et Daniel Booker, tous deux dans le top 5 à Tweed Valley.

Martin Maes concède quant à lui déjà 1 minute et termine 39e alors que Kevin Miquel perd carrément 6 minutes et échoue à la 157e place.

U21

Luke Meier-Smith est-il parti pour un nouveau week-end parfait ? A Tweed Valley, l’Australien avait tout simplement raflé toutes les spéciales, et il poursuit sur sa lancée en s’imposant sur la Pro Stage ce samedi. Rien n’est joué pour autant puisque Jonathan Helly limite les dégâts et pointe à 8 secondes alors que Miha Smrdel est 3e à 19 secondes.

On retrouve la même situation chez les U21 Femmes où Emmy Lan a frappé fort dès la Pro Stage après avoir tout gagné à Tweed Valley. Tina Smrdel est 2e à déjà plus de 54 secondes et Lily Boucher 3e à 1 min 19.

Masters

Seulement 4e à Tweed Valley, Karim Amour a bien entamé son week-end de course en Autriche en signant le scratch dans cette Pro Stage avec une belle avance. Le Britannique Scott Edgworth et l’Allemand Adrian Vesenbeckh sont pour l’instant 2e et 3e à respectivement 13 et 29 secondes.

Chez les Dames Masters, les écarts sont encore plus grands puisque Fejola Stepanka Nestlerova relègue Sandra Bohn Thomsen à 44 secondes et Maxine Filby à 1 min 41.

Rendez-vous demain soir sur Vojo pour les résultats de cette 2e manche des Enduro World Series 2022 !