EWS 2021 | Loudenvielle, épisode 2 : les résultats de la Pro Stage

Sport
4 septembre 2021 — Christophe Bortels

Après une première manche des Enduro World Series jeudi et une journée de repos bien méritée hier, la Pro Stage disputée ce samedi après-midi servait de mise en jambes pour la 2e course de la semaine à Loudenvielle, en France, qui aura lieu demain. Qui a pris de précieux points pour le classement général et sera le dernier ou la dernière à s’élancer en spéciale demain ? Réponses :

On vous rappelle rapidement les points-clés de la Pro Stage : une spéciale généralement rapide, courue la veille de la “vraie” journée de course, qui rapporte des points pour les 5 premiers (top 3 pour les U21 et Masters) et détermine l’ordre de départ du lendemain pour le top 5 hommes et top 3 femmes.

C’est à la spéciale nommée Tourtère – 2.3 km pour 520 m de dénivelé négatif – que revenait ce privilège. Elle clôturera également la course demain et fera donc office de 5e spéciale de la journée, la 6e de la course en comptant celle de ce samedi.

Hommes

Le combat des chefs continue ! Et c’est une fois de plus Jack Moir qui prend les commandes dès la première spéciale. Mais l’écart avec son grand rival est plutôt réduit : Richie Rude, 2e, n’est qu’à 1.87 secondes. A la 3e place, on retrouve Martin Maes qui accuse pour l’instant un retard déjà conséquent de 5.21 secondes.

Le top 5 de cette Pro Stage est complété par le surprenant Irénée Menjou (+ 5.99 s) et Jesse Melamed (+ 8.74 s).

Comme on le voit, les écarts sont plutôt marqués, y compris plus loin puisque ceux qui ont fini au-delà de la 10e place sont déjà relégués à plus de 10 secondes…

Femmes

Alors que certains ont déjà perdu beaucoup de secondes dans la Pro Stage chez les hommes, c’est au contraire particulièrement serré du côté des femmes : Mélanie Pugin a certes signé le scratch sur cette spéciale, mais son avance est de moins d’une seconde sur Noga Korem, 2e à 0.91 s… ainsi que sur Estelle Charles, elle aussi au contact à seulement 0.99 s seulement !

C’est bien simple, les 7 premières se tiennent en 3 secondes à peine. Victorieuse de la première manche avant-hier, Harriet Harnden est 4e à 1.16 s, Ella Conolly 5e à 1.79 s, suivie de deux Françaises : Isabeau Courdurier, 6e à 2.97 s et Morgane Charre 7e à 3.09 s.

Raphaela Richter, Miranda Miller et Rae Morrison complètent le top 10.