EWS 2019 : le point après les deux premières courses

Sport
31 mars 2019 — Christophe Bortels

Avec deux manches en moins de dix jours sur les 8 que compte le calendrier 2019, nous voilà déjà au quart de la saison des Enduro World Series ! L’occasion de faire un premier topo sur le classement général dans les différentes catégories :

Hommes

Deux victoires en deux manches et le scratch sur chacune des Queen Stages, qui rapportent désormais 40 points : la moisson a été parfaite pour Martin Maes qui a récolté le maximum de points possible à Rotorua et Derby, c’est-à-dire 1080 unités.

A chaque fois sur le podium, Florian Nicolai se retrouve logiquement 2e du classement avec 870 points et compte donc déjà 210 points de retard sur Maes. Il est par contre talonné par Keegan Wright (830 pts), lui aussi auteur d’un excellent début de saison avec une 2e puis une 6e place.

Derrière ce trio, c’est très disputé entre Kevin Miquel et Remi Gauvin qui sont à égalité de points (770), suivis de Jesse Melamed en embuscade à seulement 10 unités (760). Les prochaines courses promettent d’être passionnantes !

Le top 10 actuel est complété par Cole Lucas (730 pts), Wyn Masters (680 pts), Robin Wallner (670 pts) et Ed Masters (660 pts).

Champion du Monde en titre, Sam Hill occupe pour l’instant la 11e position.

Si on s’amuse à déjà simuler quels seraient les teams nationaux pour le Trophée des Nations à Finale Ligure fin septembre (les 3 meilleurs pilotes classés et un réserviste seront désignés au lendemain de Whistler en août soit après 6 des 8 manches de la saison), une tendance se dégage : la forte présence de la Nouvelle-Zélande aux avant-postes, puisqu’elle place pour l’instant 4 pilotes dans le top 10. Son team serait constitué de Keegan Wright, Cole Lucas et Wyn Masters, avec le frangin Ed Masters en pilote réserve. Mais il faut garder à l’esprit qu’ils ont eu l’avantage du terrain sur ces deux premières manches en Océanie, tout pourrait encore changer avec Madère, Canazei, Les Orres et Whistler au programme avant de figer les positions !

En l’état actuel des choses, la France serait aussi (et sera très certainement) une sérieuse candidate à la victoire au Trophée des Nations grâce à une équipe constituée de Florian Nicolai, Kevin Miquel et Dimitri Tordo (photo), Theo Galy faisant office de réserviste.

Remy Gauvin et Jesse Melamed, actuellement 5e et 6e, devraient quant à eux aller chercher Rhys Verner, 41e, pour constituer l’équipe canadienne. L’Australie pourrait pour sa part compter sur une belle délégation avec Sam Hill, Connor Fearon et Josh Carlson dans ses rangs, mais Fearon devrait retourner à la descente après sa pige fructueuse en EWS à Derby.

Le top 10 Hommes après les deux premières manches.

Dames

A l’instar de Martin Maes chez les Hommes, c’est carton plein aussi pour Isabeau Courdurier, qui profite même d’une avance plus importante encore sur sa dauphine !

Noga Korem, deux fois 4e, voit sa régularité récompensée par une deuxième place au classement général, mais l’Israëlienne a déjà 330 unités de retard (750 pts) sur Isabeau Courdurier…

A la troisième position avec 720 points, on retrouve pour l’instant Bex Baraona, sur le podium à Rotorua puis 6e à Derby.

Deuxième à Rotorua mais malchanceuse à Derby (7e) ce week-end, Morgane Charre compte bien encore s’illustrer lors des prochaines manches pour remonter dans le classement, où elle pointe actuellement à la 4e place (700 pts). La Canadienne Andréane Lanthier Nadeau complète le top 5 avec 625 points.

 

Le top 10 Femmes après les deux premières manches.

Masters

Chez les Masters, Karim Amour s’est fait surprendre par son compatriote Lionel Sequera ce week-end à derby, mais sa 2e place combinée à une victoire à Rotorua et au scratch dans les deux Queen Stages lui permet d’occuper la 1ère place du classement avec une confortable avance. C’est nettement plus serré du côté des Femmes Masters par contre où Michelle Gane mène de seulement 10 points.

Le top 10 Masters Hommes après les deux premières manches.

Le top 5 Masters Dames après les deux premières manches.

U21

En U21, Antoine Vidal compte une victoire en course, deux en Queen Stage et une deuxième place, exactement comme Karim Amour. Il a donc lui aussi 600 points et relègue Brady Stone, vainqueur à Rotorua, à exactement 100 unités. Fenella Harris compte quant à elle le maximum de points après s’être imposée lors des deux manches et sur les deux Queen Stages, une performance facilitée par la présence d’une seule adversaire (différente) par course dans sa catégorie

Le top 10 U21 Hommes après les deux premières manches.

Le top 3 U21 Femmes après les deux premières manches.

Teams

Du côté des équipes, c’est sans surprise qu’on retrouve le GT Factory Racing Team de Martin Maes, Wyn Masters et Noga Korem en tête du classement. Il devance le team Rocky Moutain de Jesse melamed, Remi Gauvin et Andréane Lanthier Nadeau tandis que l’équipe Ibis Cycles de Robin Wallner, Lewis Buchanan et Bex Baraona occupe la 3e place.

Classement général après Derby :

https://www.enduroworldseries.com/rankings/riders/

Classement Teams après Derby :

https://www.enduroworldseries.com/teams/rankings/