#EB2015 - Hope : du carbone et un nouveau Pro4

29 août 2015 — Olivier Béart

Beaucoup de nouveautés sur le stand Hope cette année à l’Eurobike, avec un nouveau moyeu Pro 4, de l’orange comme nouvelle couleur, mais aussi et surtout l’arrivée annoncée d’accessoires en carbone dans la gamme de la célèbre marque Britannique. Une diversification qui, au-delà du côté technique, permettra aussi de créer de l’emploi local car tous les accessoires en fibre noire de la marque seront produits en Grande-Bretagne ! Voici tous les détails :

Hope Pro 4 : l’évolution d’une légende

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-1Au-delà des freins, les moyeux sont le deuxième composant par lequel Hope s’est fait connaître grâce à un savant mélange d’exclusivité, de fiabilité et d’accessibilité au niveau des tarifs. C’est donc un petit événement quand la marque présente une mise à jour de son modèle phare, le Pro, qui est aujourd’hui à sa 4e génération.

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-12Le Hope Pro 4 est une version revue du Pro2 Evo. Le premier objectif est de placer un roulement plus gros au niveau du corps de roue-libre afin d’augmenter encore la fiabilité. Le mécanisme de roue-libre a également été revu dans la foulée, avec 44 points d’enclenchement qui permettent un engagement 10% plus rapide. Un nouveau joint de couleur verte apparaît au niveau de la jonction entre la roue-libre et le corps du moyeu.

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-3Le diamètre des flasques a été augmenté pour gagner en rigidité. Comme les autres moyeux Pro, Hope a mis un point d’honneur à préserver leur polyvalence, de sorte qu’ils pourront s’adapter à tous les standards d’axe très facilement (QR 9, 15, 20mm, 135×10, 142×12,…).

Hope passe au Boost

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-2Une version Boost est également au programme et, excellente nouvelle, Hope a mis au point un kit pour ses anciens moyeux, ainsi qu’un adaptateur de disque spécifique qui permettra de faire une mise à jour des roues existantes de la marque pour les utiliser sur un cadre au format Boost.

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-4Toujours au niveau du Boost, Hope produit aussi désormais un plateau intégré pour son pédalier, qui permet d’adapter une ligne de chaîne optimale sur un cadre en Boost.

Une nouvelle forme de disque

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-5Du côté des freins, Hope a mis a jour le dessin de la piste de freinage de ses disques pour augmenter la surface de contact avec les plaquettes et améliorer légèrement le refroidissement.

Une nouvelle version de la cassette 10-40 ou 10-44

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-7La cassette Hope est un des projets de développement à long terme de la marque. Elle a connu de nombreuses évolutions au cours de sa conception, et voici la dernière mouture. Elle utilise désormais un seul bloc en acier inoxydable trempé pour les 7 premiers pignons (identiques à ceux de la cassette DH), alors que les 3 ou 4 derniers pignons (selon qu’on roule en 10 ou 11 vitesses) sont en aluminium et facilement remplaçables. Les dentures proposées sont de 10-40 en 10 vitesses et 10-40 ou 10-44 en 11 vitesses avec à chaque fois un ratio de 20% entre chaque rapport.

Orange is the new black

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-8Une nouvelle couleur très attendue fait aussi son apparition au catalogue Hope : le fameux orange, également appelé mango dans d’autres marques comme Chris King. En voici un bel aperçu sur ce Santa Cruz Nomad custom. Seule la cassette ne sera pas disponible dans cette couleur.

Hope se met au carbone et va embaucher !

Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-11Enfin, nous avons laissé le meilleur pour la fin : Hope proposera bientôt des composants en carbone ! Un cintre, ainsi qu’une tige de selle étaient exposés sur le stand de la marque lors de l’Eurobike.

1-Eurobike_2016_Hope_Pro4_Carbon_Boost_OBeart_VojoMag-1Chez Hope, on se refuse à donner trop de détails techniques, mais par contre le responsable nous a expliqué que les enjeux du carbone dépassent simplement ceux des produits : “Les composants Hope sont tous produits dans notre usine de Barnoldswick en Grande-Bretagne. Même si nous sommes un gros employeur local, les opérations concernant l’aluminium sont très automatisées. Par contre, les composants en carbone nécessitent beaucoup d’opérations manuelles. Nous allons donc engager et le potentiel en termes de développement est énorme. Nous maîtrisons les techniques d’usinage pour faire les moules, et nous comptons vraiment beaucoup sur ce nouveau matériau.”

Pour lire nos autres articles concernant l’Eurobike : www.vojomag.com/eurobike-2015