#EB2015 : Brake Force One H2O, des freins... à eau

29 août 2015 — Olivier Béart

Le salon Eurobike est toujours l’occasion de voir des produits innovants ou qui, du moins, expérimentent de nouvelles voies. C’est le cas de Brake Force One, petite marque allemande lancée par un jeune technicien il y a quelques années et qui vient de présenter le H2O, un frein dans lequel l’huile est remplacée par… de l’eau ! Nous avons logiquement voulu en savoir un peu plus…

Eurobike_2016_Brake_Force_One_H2O_OBeart_VojoMag-2Le Brake Force One H2O est, à notre connaissance, le premier frein au Monde à utiliser de l’eau comme moyen de transmission. En fait, sans vraiment en faire beaucoup de publicité, certains trialistes utilisaient déjà ce fluide dans leurs freins afin d’obtenir un point de contact plus direct et franc. Mais ils ne sont pas vraiment concernés par les problèmes d’échauffement qu’on rencontre dans le cadre d’un usage vtt plus classique. Le point d’ébullition inférieur de l’eau n’est donc pas un inconvénient pour eux.

Eurobike_2016_Brake_Force_One_H2O_OBeart_VojoMag-5C’est justement lors du développement d’un frein destiné au trial, qui utilise de l’eau comme liquide, que Brake Force One a fait des essais de ce fluide hors du cadre d’un usage trial. L’équipe est même partie faire des sorties alpines extrêmes… avec d’excellents résultats ! En fait, les freins Brake Force One sont conçus de sorte qu’ils chauffent peu et que le liquide de frein reste en permanence à des températures inférieures à 80°C. Ce qui rend l’usage d’eau tout à fait possible, et même préférable à celui de l’huile, puisque si l’eau chauffe plus rapidement que l’huile, elle se refroidit aussi beaucoup plus vite. La conductivité thermique de l’eau est également inférieure, sans compter les avantages au niveau de la simplicité de manipulation : plus de risque de contaminer les plaquettes lors d’une purge, possibilité de se dépanner n’importe où,…

Eurobike_2016_Brake_Force_One_H2O_OBeart_VojoMag-3Pour accueillir parfaitement l’eau comme fluide, plusieurs modifications ont dû être effectuées : les pièces en acier sont désormais en inox et des joints spéciaux en Teflon ont été montés. Le problème du gel en hiver est également pris en compte, puisque les freins sont livrés d’origine avec de l’eau distillée et de l’anti-gel. Cependant, un dépannage avec de la simple eau claire est possible.

Eurobike_2016_Brake_Force_One_H2O_OBeart_VojoMag-1Outre le passage à l’eau, les freins de la marque adoptent un nouveau levier. Toujours très simple et compact, il contient juste un piston. Le vase d’expansion et les autres pièces habituellement rencontrées dans le levier étant placées ici dans l’étrier. Quant à l’étrier, il est équipé d’un système de jonction Durit/frein orientable à 360° qui permet également une connexion rapide et sans outils de la Durit grâce à un système de mâchoire. Les Brake Force One H2O pèsent 280g la paire et sont vendus autour de 600€ (la paire toujours) sans disques.

Eurobike_2016_Brake_Force_One_H2O_OBeart_VojoMag-4Tout cela est bien joli sur papier, mais bien entendu à confirmer en pratique. D’autant que nous avons déjà testé la première génération de freins BFO à huile il y a quelques années et ils ne nous avaient pas vraiment convaincus, principalement à cause d’un point de contact très dur. Nous avons eu l’occasion de faire quelques tours de roues dans le parking du salon et… ça freine ! Le toucher du levier est assez agréable avec un point de contact franc mais pas trop abrupt. Visiblement, la marque a l’air sûre de son coup, puisqu’elle a immédiatement répondu positivement à notre demande de test longue durée ! Stay tuned !

Pour plus d’infos sur les autres nouveautés de l’Eurobike, rendez-vous dans cet article: www.vojomag.com/eurobike-2015