#EB16 - BMC : un e-bike carbone en teasing

1 septembre 2016 — Olivier Béart

Le concept BMC e-bike ! Voilà la réponse qui revient le plus souvent quand on demande aux visiteurs de l’Eurobike quel vélo ils ont retenu de leur visite. Il ne s’agit pas encore d’un vélo de série mais de deux prototypes, un de développement basé sur un Trailfox et une maquette design qui préfigure ce que sera le futur de la marque en matière de vélo électrique. Découverte :

BMC_e-bike_Copyright_OBeart_Vojomag-3Ne vous ruez pas chez votre revendeur, BMC n’est pas encore en phase de production de son nouvel e-bike ! Mais les Suisses ont tenu à montrer qu’ils n’oubliaient pas ce segment porteur et que le travail était bien avancé en montrant deux beaux prototypes lors de cet Eurobike 2016 où l’électrique, sans faire un raz de marée, prend néanmoins une place importante.

BMC_e-bike_Copyright_OBeart_Vojomag-10Au niveau de la philosophie de travail, le chef produit Antoine Lyard est clair : « Le but était d’abord de concevoir un vrai vtt en plus pour la gamme. Avec assistance électrique, oui, mais qui se comporte comme un vélo classique en descente et qui garde l’identité visuelle des vélos BMC ».

BMC_e-bike_Copyright_OBeart_Vojomag-12Pour commencer ses recherches et ses tests, BMC est parti de la base d’un Trailfox carbone 29’’ qui a été scié sans ménagement et sur lequel un moteur Shimano a été installé ainsi que des pneus en 27,5+.

« Nous avons choisi le nouveau moteur Shimano E8000 d’une part car nous avons des relations de longue date avec la marque mais aussi et surtout car il nous permet de garder notre cinématique de suspension et des bases très courtes, qui sont notre signature. Nous avons aussi été assez séduits par son comportement, d’autant que nous avons testé les autres solutions sur le marché », ajoute Antoine Lyard.

Une fois les aspects techniques validés sur le mulet, BMC est passé à la partie intégration et design, présentée sous forme d’une maquette très stylée sur le stand.

BMC_e-bike_Copyright_OBeart_Vojomag-2Quelques détails ne seront pas sur le vélo de série, mais les grandes caractéristiques sont là : 150mm de débattement, pneus Plus, triangle avant en carbone, arrière en alu et intégration de la batterie dans le tube diagonal (très volumineux et impressionnant).

BMC_e-bike_Copyright_OBeart_Vojomag-5On remarque aussi une ouverture au niveau de la douille de direction, soulignée par une petite touche de couleur. Un élément de design, mais qui améliore aussi la rigidité structurelle de la douille de direction et qu’on pourrait retrouver sur les prochains vélos BMC, y compris sans assistance.

Quant à la commercialisation, elle n’est pas prévue avant le printemps 2017. En attendant, le vélo n’a pas de nom et BMC organise un concours pour le baptiser. Si vous avez de l’inspiration…