World Cup XC 2022 #3 - Nové Město | XCC : Neff revient, Schwarzbauer intouchable

Sport
13 mai 2022 — Léo Kervran

Vous en avez maintenant l’habitude, une semaine après l’étape d’Albstadt la coupe du monde pose ses valises à Nové Město na Moravě, en République tchèque, pour la manche suivante du circuit. Cette année, le parcours de short-track a été remanié et, s’il ne présente plus les whoops qui avaient envoyé plusieurs pilotes à terre lors des précédents éditions, la descente est plus longue et surtout il compte une montée de plus juste avant le retour sur l’arrivée. De quoi rendre la course encore plus tactique que d’habitude ? Voici tous les résultats :

Femmes

Bien placée lorsqu’il le faut, discrète le reste du temps. Voilà comment on pourrait résumer la course de Jolanda Neff. Jamais au-delà du top 10 mais jamais dans les premières positions avant le dénouement, la Suissesse a parfaitement géré sa course.

Rebecca McConnell avait pourtant surpris tout le monde, spectateurs compris, en attaquant dans le septième tour sur les neuf à couvrir. Son changement de rythme a provoqué une énorme sélection et a notamment permis d’éliminer Pauline Ferrand-Prévot, leader du classement général du XCC au départ. Victime d’une casse de chaîne au moment de répondre à l’accélération, elle sera contrainte à l’abandon.

Seules 7 pilotes parvenaient à faire la jonction avec McConnell : Alessandra Keller ramenait d’abord Neff et Loana Lecomte, avant que Sina Frei, Jenny Rissveds, Anne Terpstra et Linda Indergand ne rentrent à leur tour. C’est encore Rebecca McConnell qui accélérait dans le dernier tour mais cette fois, personne ne se laissait surprendre et c’est Jolanda Neff qui prenait les rênes du groupe dans la dernière montée avant l’arrivée.

Restait le sprint et avec du vent de face, habituel ici, ainsi que 7 concurrentes dans sa roue, la championne olympique n’avait certainement pas l’avantage mais cela ne l’a pas effrayée. Résistant au retour de Rebecca McConnell, elle s’impose nettement sur la ligne et remporte ainsi le 3e XCC de sa carrière !

Malade et forfait pour l’ouverture au Brésil puis encore incertaine quant à son niveau de forme la semaine dernière à Albstadt, elle confiait après l’arrivée avoir “changé ma façon d’y penser depuis le week-end dernier, maintenant je me dis que j’ai parfaitement récupéré et que je suis en pleine forme”. Si on doutait encore du rôle du mental dans ce genre de course…

Jenny Rissveds prend la 3e place après être allée au bout de ses forces, à en juger par les longues minutes qu’elle a passées au sol une fois la ligne d’arrivée franchie. Elle devance la championne du monde Sina Frei, qui retrouve enfin les premiers rôle sur un short-track, et Loana Lecomte, présente à l’avant toute la course et qui rassure après sa mauvaise chute la semaine dernière sur le même format.

Enfin, Alessandra Keller, Linda Indergand et Anne Terpstra complètent le top 8 synonyme de départ en 1ère ligne pour le XCO. Côté Français, on note les bons résultats de Lena Gerault et Hélène Clauzel : respectivement 19e et 23e, elles partiront en 3e ligne dimanche !

Download (PDF, Inconnu)

Hommes

D’un côté, un parcours qualifié de très tactique, du vent et une course femmes qui confirme cet avis. De l’autre, Luca Schwarzbauer. Déjà très en vue sur le XCC d’Albstadt, où il avait terminé 4e après avoir animé une grande partie de la course, le jeune Allemand du Canyon Cllctv a fait mentir tous ceux et celles qui prédisaient une course où la stratégie serait primordiale.

A l’avant dès le départ, Luca Schwarzbauer a ensuite mené le peloton plus de 3 tours entre le milieu et la fin de course. En tête au début de la 11e et dernière boucle, il accélérait une première fois dans la première montée et créait aussitôt un trou sur ses poursuivants, menés par Vlad Dascalu et Filippo Colombo.

Les deux hommes faisaient la jonction au pied de la seconde montée, tracée dans les herbes hautes et extrêmement exigeante, mais l’Allemand accélérait à nouveau et se présentait seul sur le goudron de la zone d’arrivée. Un sprint en solitaire pour faire bonne mesure et il coupait la ligne d’arrivée seul au monde, signant sa première victoire en coupe du monde chez les Elites ! Vu les performances du garçon chez les Espoirs il y a quelques années, heureux comme un gamin aujourd’hui lorsque Nino Schurter est passé le féliciter,  attendez-vous à entendre parler de lui dans les saisons à venir…

Lui aussi bien actif à l’avant dans les derniers tours, Filippo Colombo se fait souffler la deuxième place sur la ligne par Tom Pidcock. Remonté rapidement en début de course, le Britannique a pêché un peu par son placement au moment crucial mais a sorti un sprint extraordinaire dans la dernière ligne droite pour revenir sur le Suisse.

Il est sans aucun doute favori pour le XCO dimanche, d’autant plus que c’est ici qu’il avait remporté sa première victoire en coupe du monde Elites l’année dernière.

Vlad Dascalu prend la quatrième place et sera également à surveiller, même si Tom Pidcock fait encore et toujours figure d’épouvantail. Le champion du monde de XCC Christopher Blevins est 5e, le Mexicain Gerardo Ulloa 6e, Sebastian Fini prend la 7e place et Sam Gaze clôt le top 8. Le jour de ses 36 ans, Nino Schurter n’a pu faire mieux que 9e, juste devant Henrique Avancini.

En ce qui concerne les coureurs français et belges, Pierre de Froidmont prend la 12e place, suivi de près par Titouan Carod qui se classe 14e. Les deux hommes partiront en deuxième ligne dimanche, un cran devant Jens Schuermans (17e), Victor Koretzky (22e) et Maxime Marotte (23e). Enfin, Joshua Dubau termine 28e et Jordan Sarrou 33e.

Download (PDF, Inconnu)