Coupe du monde XC 2022 #1 - Petrópolis | XCO Hommes : Schurter égale le record d'Absalon !

Sport
10 avril 2022 — Léo Kervran

Quelle course (bis) ! La course des femmes nous avait déjà bien échauffés mais celle des hommes est montée encore d’un cran en tension et intensité ce dimanche à Petrópolis et cette fois, en plus des Français avec Marotte ou des Suisses avec Schurter, les Belges ont eu eux aussi de quoi rêver avec de Froidmont ! En attendant notre grand portfolio demain, voici tous les résultats :

Enfin ! C’est ce qu’a dû se dire Nino Schurter en passant le premier sur la ligne d’arrivée, quelques centimètres devant Maxime Marotte. Sevré de victoire en coupe du monde depuis presque 3 ans et l’étape des Gets en 2019, le Suisse remonte enfin sur la première marche du podium et égale ainsi le record de 33 victoires détenu par Julien Absalon.

S’il n’est plus aussi redoutable que par le passé dans les côtes, son sens tactique est toujours au meilleur de sa forme et il reste l’un des meilleurs sprinteurs du circuit. Conscient de ses atouts, Schurter a construit sa victoire tour après tour, soit en imprimant un rythme soutenu en milieu de course pour éliminer un à un ses adversaires jusqu’à qu’il n’en reste plus que deux (Vlad Dascalu et Maxime Marotte), soit se plaçant en deuxième position pour contrôler les actions des uns et des autres sans faire d’efforts superflus.

Pourtant, on a bien cru à la victoire de Maxime Marotte lorsque l’Alsacien du team Santa Cruz-FSA, qui faisait l’élastique depuis 3 tours derrière Dascalu et Schurter, est passé en tête dans la dernière montée, quelques centaines de mètres avant l’arrivée. Mais bien peu nombreux sont les pilotes à pouvoir se targuer d’avoir battu Nino Schurter au sprint et à seulement 10 mètres de l’arrivée, Marotte a dû lui aussi s’incliner dans ces derniers mètres si particuliers en descente.

Arrivé quelques secondes après les deux hommes et surtout avec eux jusque dans cette fameuse dernière montée, Vlad Dascalu prend la troisième place et entame ainsi 2022 comme il avait terminé 2021, sur le podium. Des résultats plus que satisfaisants pour celui qui ne démarre que sa troisième saison chez les Elites, et on ne serait pas surpris de le voir gagner une manche cette année ! Tout comme Max Marotte qui va bien finir par la décrocher cette fameuse première victoire !

A la faveur d’une course gérée à la perfection et finie sur un très gros tempo, Filippo Colombo et Sebastian Fini viennent chercher les 4e et 5e place et complètent le podium. Si ce n’est pas une première pour le Suisse, le Danois réalise ici son meilleur résultat en coupe du monde.

Juste derrière, on relèvera l’excellente performance de Pierre de Froidmont, 6e et longtemps à la bataille pour le podium avec son coéquipier Fini et Colombo dans les derniers tours. Nous reviendrons plus en détails là-dessus demain dans notre grand portfolio mais le jeune Belge a fait un bon de géant cet hiver !

Download (PDF, Inconnu)

Avec autant de nouvelles têtes aux avant-postes, il y a forcément des déçus à l’arrière. Parmi eux, Ondrej Cink (10e), Henrique Avancini (13e) ou encore Mathias Flückiger (14e après une chute).

Côté Français, en plus de la deuxième place de Maxime Marotte, Titouan Carod termine aux portes du top 10 (12e) tandis qu’Antoine Philipp et Joshua Dubau rentrent tous deux dans le top 20 (17e et 18e). Plus loin, Julien Trarieux est 32e malgré un départ loin sur la grille, Maxime Loret 43e, Thibault Daniel 50e, Hugo Boulanger 70e et Antoine Orchamps 76e. Stéphane Tempier et Benjamin le Ny ont abandonné tandis qu’on a appris un peu avant la course que Thomas Griot s’était fracturé la clavicule aux entraînements et devait déclarer forfait. Côté Belges, Jens Schuermans se classe 34e.

Download (PDF, Inconnu)

Au classement général de la coupe du monde, Nino Schurter prend la tête avec 38 points d’avance sur Maxime Marotte. Derrière les deux hommes, un petit trou s’est créé mais les écarts sont ensuite très serrés : seulement 21 points séparent Alan Hatherly, 3e, de Pierre de Froidmont, 8e ! Entre les deux, on a Sebastian Fini (4e), Thomas Litscher (5e), Filippo Colombo (6e) et Vlad Dascalu (7e).

Rendez-vous demain pour notre grand portfolio du week-end !