Coupe du Monde DH 2021 #3 - Maribor | Höll et Vergier meilleurs temps des qualifications

Sport
14 août 2021 — Léo Kervran

Après un peu plus d’un mois d’interruption pour cause (entre autres) de Jeux olympiques, qui polarisent toute l’attention médiatique, le circuit de coupe du Monde reprend ses habitudes ce week-end à Maribor avec les descendeurs. Les qualifications avaient lieu ce samedi après-midi et sur une piste particulièrement rapide, ce sont Vali Höll et Loris Vergier qui ont pris l’avantage avant les finales de demain !

Initialement prévue les 24 et 25 avril en ouverture du calendrier 2021 de DH, la coupe du Monde de Maribor avait été reportée sine die début mars compte tenu de la situation sanitaire dans le pays. En accord avec l’UCI, les organisateurs slovènes sont parvenus à la replacer dans le calendrier en plein milieu du mois d’août, une semaine après les championnats d’Europe au même endroit (qui ont vu les sacres de Loris Vergier et Monika Hrastnik) et deux semaines avant les championnats du Monde de Val di Sole.

Comme l’an passé avec l’enchaînement de deux coupes du Monde sur le même site en une semaine, l’organisation a réussi à proposer pour ce week-end une piste différente de celle des championnats d’Europe en jouant simplement sur le placement des rubalises et sans ouvrir de nouvelle section dans les bois.

A ce nouveau tracé particulièrement rapide s’ajoutent des conditions très sèches et poussiéreuses, conséquences des vagues de chaleur qui frappent le pays et tout le sud-est de l’Europe depuis le début de l’été. Historiquement, on était plutôt habitué au froid et à la boue à Maribor mais cette année, il fait chaud (32°C annoncé demain, 6°C au-dessus de la moyenne pour le mois d’août) ! Pas toujours facile de savoir où sont les limites mais dans ces conditions, prendre les freins un peu tôt ou un peu fort peut vite coûter cher en temps…

Femmes

Chez les femmes, Vali Höll signe le meilleur temps des qualifications pour la deuxième fois de la saison après Leogang en juin. L’Autrichienne, dont beaucoup attendent la première victoire chez les Elites après ses performances dans la catégorie Juniors, devance de 2.7 secondes Myriam Nicole.

Derrière, c’est en revanche beaucoup plus serré puisque la pilote du team Commencal // Muc-Off est suivie à 0.8 s par la championne du Monde Camille Balanche, elle-même talonnée par l’Italienne de MS Mondraker Eleonora Farina. Enfin, Monika Hrastnik clôt le top 5 à domicile.

Tahnée Seagrave n’a réalisé que le 6e temps, à 6 s de Höll. La Britannique confiait à notre photographe lors des entraînements qu’elle n’est pas très à l’aise dans ces conditions et qu’elle pense avant tout à éviter de se blesser. Une petite faute peut en effet coûter très cher vu les vitesses de passage sur un sol aussi sec. Il se pourrait aussi que son enchaînement de blessures les années précédentes (épaule en 2019 à Fort William puis double fracture tibia/péronée en février 2020) ait laissé des traces au niveau mental…

Enfin, on signalera la 12e place de Marine Cabirou, qui revient en douceur à la compétition après sa violente chute aux Gets lors des entraînements et se qualifie tranquillement.

Classement complet

Hommes

Loris Vergier impressionne les observateurs et ses adversaires depuis le début de saison mais jusqu’à la semaine dernière, il n’avait pas été récompensé. Son titre de champion d’Europe acquis la semaine dernière a-t-il levé un blocage ? Réponse dimanche après-midi mais en attendant, le Français semble bien parti puisqu’il remporte ces qualifications.

On rappellera au passage que l’an passé, il s’était imposé sur les deux manches de coupe du Monde disputées ici à Maribor. Autrement dit, il est en terrain conquis !

Derrière le pilote du Trek Factory Racing, on retrouve un autre Français en la personne de Thibaut Daprela. Vainqueur “demi-surprise” aux Gets, Daprela est le seul à avoir su rivaliser avec Vergier aujourd’hui : seulement 0.3 s de retard.

En effet, Laurie Greenland en troisième position pointe déjà à plus de 3 secondes. Il devance de six dixièmes de seconde l’inoxydable Greg Minnaar, tandis que le vainqueur du classement général de la coupe du Monde 2020 Matt Walker prend la cinquième place encore une seconde plus loin.

Vainqueur ici en 2019, Loïc Bruni signe aujourd’hui le 8e temps. Coéquipier de Marine Cabirou au sein du Scott Downhill Factory, Florent Payet faisait lui aussi son retour sur le circuit après sa blessure de Leogang (un piquet de parcours l’a fouetté et touché violemment à l’entrejambe) et il se qualifie largement (35e temps).

Venu faire une pige en DH comme il le fait de temps à autre, Martin Maes passe lui de justesse le cap des qualifications avec une 55e place, à un peu plus de 13 secondes de Loris Vergier.

Enfin, on finit avec une crevaison pour Benoît Coulanges, qui n’a pas terminé son run alors qu’il était plus rapide que Vergier au premier intermédiaire. Dommage pour les points au classement général mais cela ne remet pas en jeu sa participation à la finale puisqu’il fait partie des pilotes qui ont le statut de “protégé” grâce à leur classement. Ce statut permet aux meilleurs pilotes de pouvoir prendre part à la finale et de défendre leurs chances même s’ils ne rentrent pas dans les 60 premières places lors des qualifications, souvent à cause d’une chute ou comme ici d’un problème mécanique.

Classement complet