Coupe de Suisse de Leukerbad : c'est reparti !

Sport
19 juillet 2020 — Léo Kervran

Première course de XCO depuis de longs mois, la coupe de Suisse de Leukerbad, dans le Valais, avait attiré un plateau digne d’une coupe du Monde. Pour tout le monde, l’objectif était avant tout de se jauger et se situer face à la concurrence, après une aussi longue période sans confrontation directe. Surprises, retours, voici les résultats à retenir !

Dames

Place aux jeunes ! En effet, ce ne sont pas moins de 3 coureuses de moins de 25 ans que l’on retrouve dans le top 5 de cette coupe de Suisse. En tête du début à la fin de la course, la prometteuse Sina Frei, 7e du général de la coupe du Monde l’année dernière alors qu’elle était encore U23 (mais surclassée chez les Elites), s’impose avec 33 secondes d’avance sur sa compatriote Jolanda Neff, qui réussit son retour après sa grave blessure cet hiver.

A la troisième place, on retrouve Loana Lecomte ! La jeune Française, auteur d’une performance magistrale, en profite pour remporter la catégorie U23 devant l’Autrichienne Laura Stigger (10e au scratch), également impressionnante pour sa première année dans la catégorie, et l’Italienne Marika Tovo (14e au scratch).

La Suissesse Alessandra Keller prend la quatrième place, suivie de près par Pauline Ferrand-Prévot qui clôt le top 5, à 2’10 de la tête de course. Parmi les autres performances remarquables, on notera la 7e place de Margot Moschetti. Après plusieurs saisons en demi-teinte, celle qui fut vice-championne du monde U23 en 2014 derrière Jolanda Neff semble amorcer un retour au plus haut niveau, en témoigne sa victoire sur le Roc d’Azur l’année dernière.

Sept autres Françaises étaient engagées sur cette course : Manon Wimmer termine 20e (5e en U23), Hélène Clauzel 23e (7e en U23), Isaure Medde 38e (19e en U23), Manon Mantei 48e (28e en U23) et Justine Tonso 52e (32e en U23). Camille Devi et Julie Bresset ont abandonné.

Download (PDF, Inconnu)

Hommes

Un peu moins de surprises en tête du classement chez les hommes puisque c’est Nino Schurter qui s’impose après 8 tours et 1h32 de course. Comme chez les femmes, c’est également un Suisse qui prend la deuxième place, en la personne de Mathias Flückiger, vainqueur de la coupe du Monde d’Albstadt en 2019.

Et comme chez les femmes toujours, c’est un Français qui monte sur la dernière marche du podium ! Malgré une crevaison, Jordan Sarrou est parvenu à conserver 5 secondes d’avance sur le Letton Martin Blums pour terminer 3eJ et conforter ainsi son statut de leader du “pack” français acquis l’année dernière avec sa régularité et sa cinquième place au général de la coupe du Monde.

Un peu plus loin, c’est Lars Forster, le coéquipier de Nino Schurter au sein de l’équipe Scott-Sram, qui prend la cinquième place de cette coupe de Suisse. Sur un parcours difficile avec des écarts importants, deux autres Français intègrent le top 10 : Stéphane Tempier se classe 9° et Titouan Carod 10e.

Thomas Griot et Clément Berthet rentrent dans les 20 premiers en terminant respectivement 18e et 19e. Hugo Drechou finit 21e, Rémy Duquesne 27e (6e en U23) et Maxime Marotte, qui a visiblement connu une journée difficile, 29e. Antoine Philipp est 47e, Basile Allard 52e (12e en U23), David Menut 57e, Clément Auvin 63e (19e en U23), Baptiste Truntschka 76e (28e en U23), Benjamin Le Ny 81e (32e en U23), Hugo Zeller 83e, Titouan Perrin-Ganier 84e, Louis Mitaine 85e ( 34e en U23), Romain Leblanc 86e et Rodolphe Lestievent 87e. Mathis Azzaro a abandonné suite à une chute.

Côté belge, Kevin Panhuyzen, 15e sur la coupe du Monde de Val di Sole l’année dernière, se classe à une honnête 23e place. Daan Soete est 38e, Pierre de Froidmont 55e et Rob Van den Haesevelde 69e.

Download (PDF, Inconnu)