Coupe de Catalogne de Banyoles : les Français sont en forme !

Sport
24 février 2020 — Léo Kervran

Ce week-end avait lieu la première manche de la coupe de Catalogne de XC, à Banyoles. Depuis quelques années, c’est devenu une des courses de reprise préférées des meilleurs mondiaux et le plateau y est digne d’une coupe du monde. Cette dernière ne reprendra pas avant fin mai (pour le XC) mais les Français sont déjà aux avant-postes !

Hommes

Chez les hommes, c’est le Brésilien Henrique Avancini qui l’emporte. Après une belle progression ces dernières années, il s’est imposé la saison dernière comme l’un des hommes forts du plateau. Néanmoins, il a parfois un peu de mal en fin de course et court toujours après une première victoire en coupe du Monde. Avec ce succès, il montre qu’il faudra encore compter sur lui cette année pour animer la saison.

Une trentaine de seconde derrière lui, c’est Victor Koretzky qui prend la deuxième place. Le champion de France devance Jordan Sarrou, qui a pris l’ascendant sur David Valero en fin de course.

Après un départ un peu poussif, Maxime Marotte a passé sa course à remonter dans le classement et termine 5e, ce qui fait donc 3 Français dans les 5 premiers !

Derrière, on retrouve Stéphane Tempier à la 10e place sous ses nouvelles couleurs du Trek Factory Racing, Thomas Griot qui signe une belle 13e place ou Titouan Carod qui a connu une journée un peu plus difficile et qui termine à la 16e place.

C’est aussi bon signe pour les équipes françaises puisque Absolute-Absalon place deux coureurs dans le top 10 (Jordan Sarrou et Filippo Colombo). Mais l’équipe la plus représentée, c’est bien KMC-Orbea avec 3 pilotes dans les 10 premiers : Victor Koretzky, Milan Vader et Thomas Litscher.

Chez les Espoirs, on notera la très belle 2e place de Benjamin Le Ny derrière l’Américain Christopher Blevins. Trois autres Français intègrent le top 10 avec Victor Vidal (5e), Mathis Azzaro (7e) et Hugo Peyroux (10e).

Dames

Photo Keno Derleyn. Podium scratch

Chez les femmes, c’est l’Anglaise Evie Richards qui s’impose pour sa première course en catégorie Elites, suivie par l’Américaine Haley Batten qui est toujours classée avec les Espoirs. Derrière les deux jeunes coureuses, on retrouve l’Anglaise Annie Last puis deux Suissesses avec Alessandra Keller et Linda Indergand.

Après une année 2019 compliquée, Annika Langvad prend la 8e place. Parmi les autres performances à signaler, celles de Ronja Eibl (20 ans) et Laura Stigger (19 ans). Les deux athlètes, respectivement 1ère et 2e de la coupe du monde Espoirs la saison dernière, terminent aux 11e et 12e place.

Chez les Françaises, c’est Julie Bresset qui signe la meilleure course avec une 14e place. Derrière elle, Hélène Clauzel intègre également le top 20 avec sa 16e position. En revanche, ce fut plus difficile pour Lucie Urruty (33e) et Loana Lecomte (abandon sur chute). Côté belge, Githa Michiels prend la 23e place.

Photo Keno Derleyn. Podium Elites

Le classement est un peu plus surprenant mais finalement typique d’un début de saison, particulièrement en année olympique. Les athlètes les plus jeunes cherchent à se montrer et obtenir de bons résultats en début de saison dans l’optique d’une sélection aux jeux olympiques tandis que les pilotes plus expérimentés (et plus sûrs de leur sélection) ont leur premier pic de forme prévu plus tard dans la saison, pour la première manche de coupe du Monde par exemple.

Il ne faut donc pas tirer de conclusion trop hâtive en cas de mauvaise performance d’une tête d’affiche, surtout avec une coupe du Monde qui démarre aussi tard, mais ces courses de début de saison nous donnent un premier aperçu des nations pour lesquelles la course à la sélection sera disputée.

Classements complets