Championnats du Monde | XCO Elite Dames : Pauline Ferrand-Prévot sur le toit du monde

Sport
10 octobre 2020 — Léo Kervran

Une classe au-dessus de la concurrence, c’était sans doute la meilleure façon de décrire Pauline Ferrand-Prévot aujourd’hui. La Française a défendu son maillot de championne du Monde de la plus belle des manières, en s’isolant en tête dès la start-loop et en creusant l’écart tout au long de la course pour remporter, au terme des cinq tours, son troisième titre mondial en catégorie Elite, le cinquième en XCO et le douzième toutes disciplines et catégories confondues. Derrière en revanche, la bataille pour le podium fut bien plus disputée.

Sûre de sa force, Pauline Ferrand-Prévot a appliqué sur ces championnats du Monde la même stratégie qui l’avait portée sur la première marche du podium en coupe du Monde la semaine passée : un début de course extrêmement rapide pour se retrouver seule en tête et pouvoir gérer à son aise sa course, quelque chose de particulièrement important sur ce circuit rendu extrêmement technique par la météo et les courses précédentes.

Derrière, personne n’a été en mesure de la suivre. Deuxième du 1er tour jusqu’à 2 mètres de la ligne, Rebecca McConnell prend finalement la troisième place après le formidable retour d’Eva Lechner (qui fêtait ses 30e championnats du Monde toutes disciplines confondues !). L’Italienne a repris 45 secondes à l’Australienne sur les deux derniers tours pour finir par la devancer au sprint, qu’elle avait pourtant démarré cinq mètres derrière McConnell.

Sina Frei termine à la quatrième place après une belle bataille à mi-course avec Eva Lechner pour la troisième position. Nettement plus rapide et à l’aise que sa concurrente dans les descentes, elle était en revanche moins aérienne dans les montées et a fini par laisser partir l’Italienne dans l’avant-dernière boucle.

Enfin, c’est l’Ecossaise Isla Short qui prend la cinquième position, son meilleur résultat sur une à ce niveau après ses belles courses de Nove Mesto où elle avait terminé 11e puis 15e. Agée de seulement 24 ans, elle fait partie de la génération montante du XC féminin comme des pilotes telles que Sina Frei ou Evie Richards et sera une des athlètes à surveiller dans les prochaines années.

Du côté des autres Françaises engagées, pas de nouvel exploit aujourd’hui mais avec des positions de départ aussi défavorables (38e pour Julie Bresset et 43e pour Lena Gerault), ce n’est pas vraiment une surprise tant le tracé Autrichien était difficile. Lena Gerault a néanmoins réussi à remonter dans le top 15 (14e) tandis que Julie Bresset se classe 34e.

Download (PDF, 184KB)

Seule pilote engagée pour la Belgique, Githa Michiels se classe 25e.

On notera les abandons de plusieurs pilotes de premier plan comme Anne Terpstra dès le premier tour, Jenny Rissveds dans la deuxième boucle ou Kate Courtney à la mi-course.

Plus d’infos et de photos à venir dans notre grand portfolio de ces championnats du Monde 2020 de XC !