Championnats d'Europe XCO & DH : tous les résultats

Sport
16 août 2021 — Léo Kervran

Après les championnats d’Europe de DH la semaine passée, les épreuves de XCO avaient lieu ce week-end. On fait le bilan sur cette campagne décalée, terminée avec 3 titres et deux médailles pour l’équipe de France :

Championnats d’Europe de XC – Novi Sad

Depuis un moment, les championnats d’Europe de XC nous ont habitués aux destinations inédites et ce fut encore le cas cette année puisqu’il se tenait dans le nord de la Serbie, à Novi Sad, la deuxième plus grande ville du pays. Le circuit, tracé en milieu “semi-urbain” autour de la forteresse de Petrovaradin, était particulièrement rapide avec beaucoup d’escaliers, de bitume et de pavés, le tout séparé par des incursions dans le parc de la forteresse. De quoi donner lieu à des courses très tactique, ce qui n’était pas du goût de tous les pilotes sur place.

“Coincé” entre les Jeux Olympiques et les championnats du Monde, ces championnats d’Europe 2021 n’ont pas eu auprès des pilotes le succès de l’édition 2020, quand tout le monde cherchait à faire un maximum de courses avant le début de la coupe du Monde. Dans les catégories Elites, de nombreuses têtes d’affiches étaient ainsi absentes en Serbie : Jolanda Neff, Sina Frei, Loana Lecomte, Jenny Rissveds ou encore Evie Richards chez les femmes, Tom Pidcock, Jordan Sarrou, Nino Schurter, Milan Vader et Mathias Flückiger chez les hommes.

Femmes

Après la désillusion aux JO de Tokyo, Pauline Ferrand-Prévot n’a pas laissé passer l’occasion de refaire le plein confiance en vue des championnats du Monde, dans moins de deux semaines à Val di Sole.

Dans le peloton de tête en début de course, elle s’est isolée à mi-course et n’a ensuite cessé d’accroître son avance jusqu’à la ligne d’arrivée. Elle remporte donc à Novi Sad son deuxième titre de championne d’affilée, le quatrième en tout.

C’est un duo néerlandais qui l’accompagne sur le podium, puisque Anne Terpstra prend la deuxième place devant Anne Tauber.

Download (PDF, Inconnu)

Avec autant d’absentes, l’influence de la chaleur et des problèmes mécaniques dont on se serait bien passé (plusieurs crevaisons dues à des morceaux de verre), la suite du classement réserve quelques surprises : l’Ukrainienne Iryna Popova est 4e devant Linda Indergand tandis que Janika Loiv prend la 6e place devant Githa Michiels.

Seule autre Française engagée, Lena Gerault se classe 18e.

Hommes

Chez les hommes, c’est Lars Forster qui s’est imposé. Le Suisse, déjà titré en 2018 à Glasgow, a pris le meilleur sur ses concurrents dans les derniers instants de l’épreuve, au terme d’une course très tactique.

Il devance finalement Sebastian Fini et son compatriote Filippo Colombo, qui arrache au sprint la dernière place sur le podium face au Lituanien Martins Blums. Comme chez les femmes, le top 10 surprend un peu puisqu’on y retrouve des athlètes qu’on n’a pas l’habitude de voir si haut comme Anton Sintsov (6e), Georg Egger (8e) ou Luca Schwarzbauer (10e).

Download (PDF, Inconnu)

Côté Français, c’est la débâcle : le meilleur résultat est pour Joshua Dubau, qui se classe… 26e. Antoine Philipp est 29e juste devant Maxime Marotte, Stéphane Tempier est 37e, Thomas Griot 48e et Titouan Carod a abandonné. Entre ceux qui se débattent encore avec leurs problèmes de santé et ceux qui ont vécu une mauvaise journée (lourde chute pour Maxime Marotte notamment, touché à la tête et à une épaule), le bilan est assez effrayant. Mais comme le dit Stéphane Tempier, dont l’organisme subit encore les conséquence de ses soucis de santé du printemps, “en étant optimiste ça nous fait une bonne piqûre de frustration pour prendre notre revanche au mondial” !

Côté Belge, Jens Schuermans termine à la 22e position et Pierre de Froidmont à la 32e.

U23 et Juniors

En Espoirs Femmes, sans grande surprise c’est l’Autrichienne Mona Mitterwallner qui s’est imposée, devant la Néerlandaise Puck Pieterse et l’Allemande Ronja Eibl, surclassée chez les Elites en coupe du Monde. Emeline Detilleux se classe 16e pour la Belgique tandis que Isaure Medde prend la 21e place pour la France.

Chez leurs homologues masculins, le Suisse Joël Roth conserve son titre acquis l’année dernière. Il devance l’Italien Juri Zanotti et l’Allemand David List. La meilleure performance française est pour Mathis Azzaro, 10e. Pour les Belges, elle est à mettre au crédit de Jarne Vandersteen, 24e.

En Juniors Femmes, Line Burquier offre un deuxième titre à la France après un beau duel avec l’Italienne Sara Cortinovis. La Suissesse Lea Huber complète le podium. Tatiana Tournut et Olivia Onesti signent également de belles courses et rentrent dans le top 10 : elles sont respectivement 6e et 8e. Pour la sélection belge, seule Julia Grégoire était au départ et elle se classe finalement 13e.

Enfin, chez les Juniors Hommes, le titre est pour l’Ukrainien Oleksandr Hudyma, qui devance le Suisse Roman Holzer et le Français Alexandre Martins. Seul Belge engagé à l’instar de Julia Grégoire chez les Juniors Femmes, Tim Rex termine 13e.

Résultats complets

Championnats d’Europe de DH – Maribor

Les championnats d’Europe de descente avaient quant à eux lieu une semaine plus tôt à Maribor, sur une piste en partie différente de celle qui a accueilli l’étape de coupe du Monde ce week-end. De la même façon en XC, tous les meilleurs pilotes du continent n’avaient pas fait le déplacement, mais comme le site accueillait la coupe du Monde quelques jours plus tard, ils étaient tout de même nombreux à être présents. Chez les femmes, des pilotes comme Camille Balanche, Tahnée Seagrave ou Myriam Nicole ont d’ailleurs pris part aux entraînements mais pas à la course, vraisemblablement pour ne pas prendre le risque de se blesser.

Femmes

A domicile, Monika Hrastnik a remporté son deuxième titre européen après celui de Lousã en 2018. Elle devance les deux Italiennes Eleonora Farina et Veronika Widmann.

Mathilde Bernard se classe 8e et Agnès Delest 10e pour la France tandis que Roos Op de Beeck prend la 17e place pour la Belgique.

Hommes

Chez les hommes, Loris Vergier s’est imposé devant Benoît Coulanges, qui décroche une nouvelle 2e place après 2019 et 2018, et Danny Hart. C’est son premier titre chez les Elites sur un championnat, après ses victoires en coupe du Monde.

On notera également l’excellente 6e place de Dylan Levesque et le bon run de Thomas Estaque, 10e.

Juniors

Pas de catégorie Espoirs en descente, on passe directement des Elites aux Juniors (ou l’inverse). Le podium est inédit chez les femmes avec certaines nations pas (encore ?) très représentées au plus haut niveau : la Bulgare Izabela Yankova a remporté le titre en devançant l’Autrichienne Sophie Gutöhrle et la Norvégienne Kine Haugom. Léona Pierrini termine à la 5e place, juste devant Vicky Clavel.

Un peu moins de surprises chez les hommes avec le sacre du Britannique Jordan Williams pour 5 centièmes de seconde devant l’Italien Davide Cappello, tandis que l’Autrichien Maximilian Oberhofer prend la 3e place. Quatre Français rentrent dans le top 10 : Loïc Martin (5e), Tom Guillot (6e), Alix Francoz (8e) et Mael Gironde (10e).

Classement complets

Photos Michele Mondini – UEC