Andes-Pacifico : grosse baston Lau - Barel

13 février 2015 — Olivier Béart

Nicolas Lau (Cube) et Fabien Barel (Canyon) ont choisi de démarrer leur saison par le Andes-Pacifico, une épreuve d’enduro remportée l’an dernier par un certain Jérôme Clémentz. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas venus pour faire de la figuration sur cette épreuve de 4 jours puisqu’ils se battent à coup de secondes, très loin devant tous leurs concurrents.

Foto_Claudio_Olguín_Parra_IMG_7749La course se déroule jusque samedi (nuit de samedi à dimanche à l’heure européenne) et, à mi épreuve, c’est Fabien Barel qui devance de très peu Nicolas Lau sur les très longues spéciales chiliennes.

Jour 1

Captura-de-pantalla-2015-02-11-a-las-23.22.46Pour la première journée, les 63 riders de 15 nationalités ont eu à parcourir 82km. On vous rassure, comme on le voit sur le graphe de dénivelé, il y a 40 bornes de navettes en 4×4… mais aussi et surtout des spéciales de 5 à presque 10km, un départ à plus de 3600m d’altitude et 4000m de dénivelé négatif à avaler !

IMG_7496Sur ces pistes très rapides et glissantes à cause des petits cailloux, la chute guette à chaque instant.

Foto_Claudio_Olguín_Parra_IMG_7378Mais Fabien Barel et Nicolas Lau ont survolé tous les obstacles et ils marquent déjà cette première journée de leur empreinte en collant 2 minutes à leur plus proche poursuivant, Nicolas Prudencio (photo ci-dessous)… qui a pourtant terminé 2e en 2014 devant un certain François Bailly-Maître.

Foto_Claudio_Olguín_Parra_IMG_5734Sur 38 minutes de spéciales, Fabien Barel devance Nicolas Lau de 39s, après avoir remporté tous les scratches.

Jour 2

Andes Pacifico 2015La nuit dernière (heure européenne), le pilote Cube a pris sa revanche lors de la 2e étape. Moins de dénivelé (“seulement” 2500m) mais 6 spéciales au programme, lors desquelles Nicolas Lau a devancé Barel à 5 reprises.

IMG_8627Mais le vieux loup reste devant pour… 14 secondes sur près d’1h20 de course.

IMG_8263Derrière, à 5 minutes du duo de tête (!), Chris Johnston (ci-dessus) et Nicolas Prudencio se livrent une belle bagarre; le premier devançant pour l’instant le second de seulement 5 secondes. Hélas, en fin de journée, on a appris l’abandon de Prudencio suite aux conséquence d’une chute. Iago Garay, très régulier et 5e, devient donc 4e.

IMG_8104Pour plus d’infos et de photos, rendez-vous sur le site de l’organisation : http://en.andespacificoenduro.com

Photos : Montenbaik Andes-Pacifico/ Gary Perkin, Dave Trumpmore et Claudio Olguin