Albstadt : pas de championnats du monde de XC en juin

Sport
27 mars 2020 — Christophe Bortels

Suite aux nombreux reports et annulations, on le pressentait fortement, mais c’est désormais officiel : les championnats du monde de cross-country prévus à Albstadt fin juin ne pourront pas avoir lieu. La ville allemande renoncerait par ailleurs à accueillir la coupe du monde dans les prochaines années.

Voilà un nouveau bouleversement dans le calendrier mondial de VTT, et pas des moindres : après plusieurs reports ou annulations de coupes du monde de descente et de cross-country, ce sont les championnats du monde de XC prévus fin juin à Albstadt (Allemagne) qui sautent suite à la pandémie de Covid-19. Année olympique oblige, ils devaient se tenir au début de l’été, du 25 au 28 juin, des dates trop compliquées à maintenir étant donné l’évolution de la crise sanitaire actuelle.

A ce stade, c’est un simple report qui est envisagé. Les organisateurs, en concertation avec l’UCI et d’autres instances, étudient pour l’instant différentes pistes comme un report  à l’automne, voire en 2021, mais on voit alors mal deux championnats du monde se tenir la même année. “Une annulation complète de l’évènement n’est toutefois pas impossible, mais est à éviter”, peut-on aussi lire dans le communiqué officiel. Pour rappel, les Championnats du monde devraient être prioritaires parmi les évènements qui seraient à replacer dans le calendrier 2020. La décision sera prise dans le courant de la semaine prochaine.

A cette annonce importante s’en ajoute une autre, aussi lourde si pas plus : on a également appris qu’Albstadt renoncerait à être candidate pour l’accueil d’une coupe du monde, et ce pour les prochaines années. Les finances de la ville se retrouvent en effet affectées par la crise actuelle, le conseil municipal souhaite dès lors préserver son budget et se concentrer sur les tâches essentielles. Le Covid-19 touche donc fortement le calendrier 2020, mais on pourrait assister à un effet domino qui aura des répercussions sur 2021 et sans doute même au-delà…