Test-Ride #1 :
HxR / Knog / Syncros

Tech
15 décembre 2017 — Christophe Bortels

Syncros Lighter Multitool 8

Il existe pléthore de multi-outils sur le marché, mais certains retiennent notre attention plus que d’autres en proposant des solutions originales. Ici, avec le Syncros Lighter Multitool, la marque d’équipements de Scott propose une clé à cliquets miniature à glisser dans la poche. Est-elle pratique et surtout solide ? Voici notre avis :

En général, les multi-outils à prendre avec soi sur les sentiers ont à peu près toujours la même forme avec un châssis fixe et des outils qu’il faut faire pivoter avant de pouvoir les utiliser. Le Syncros Lighter Multitool 8 propose une solution différente, avec une mini clé à cliquets et, comme son nom l’indique, 8 douilles (3 Torx, 4 Allen et 1 empreinte cruciforme PH2) pour faire face à toutes les situations… ou presque. En effet, il manque la tête Allen de 6 pour qu’il soit complet. Scott vous rétorquera qu’elle se trouve sur tous ses vélos car le blocage de roue arrière (DT Swiss) est amovible et peut faire office de clé de 6 mais tout le monde n’a pas un Scott et cette taille est vraiment utile (pour les axes de roues par exemple). Certains regretteront aussi qu’il n’y ait pas de dérive-chaîne. Le concept est plus de se focaliser sur les clés mais c’est vrai qu’une version plus grande qui inclurait cette fonction serait sympa. D’autres le font, comme chez Topeak avec le Rachet Rocket.

L’ensemble est rangé dans un très bel étui en aluminium fermé sur tout son pourtour par une courroie en caoutchouc. Ses dimensions sont très proches de celles d’un téléphone portable compact et il se glisse très facilement dans un petit sac ou une poche arrière sans jamais gêner ou risquer de se faire la malle par mégarde. Grâce à ses 122g, soit le poids de quelques-uns des plus petits multi-outils du marché, il sait aussi se faire oublier. L’ouverture se fait très facilement, l’accessibilité des douilles est excellente et il est encore plus facile de se repérer rapidement grâce aux couleurs différentes de chaque type d’embout. Son utilisation est aussi très facile car il offre à la fois une excellente préhension et une capacité à intervenir rapidement dans des zones où on galère souvent avec d’autres modèles plus classiques.

Chaque embout peut se placer soit du côté à cliquets, ou à l’extrémité du manche pour gagner en vitesse ce qu’on perd en couple. Vu la miniaturisation de la clé et donc du mécanisme, nous craignions pour la solidité, mais après plus de 18 mois à nous accompagner un peu partout et même à nous servir dans l’atelier, aucun souci n’est à déplorer. On peut même défaire des pédales (pas trop bloquées) avec l’embout Allen de 8mm ! Les embouts sont aussi de très bonne qualité et aucune ovalisation ou tache de rouille n’est à déplorer. Cela aide à faire passer son prix de 40€, tout de même assez rondelet, surtout quand on le compare à des outils similaires de grande marques (type Bosch) qu’on peut trouver en magasin de bricolage autour de 20-25€, ou à un Topeak Rachet Rocket plus complet et pas beaucoup plus onéreux.

Verdict

Quand nous avons vu le Syncros Lighter 8 pour la première fois, nous avons un peu ricané car sa petite taille lui donne un air de jouet. Erreur ! Il a tout d’un grand et sa qualité, son côté très pratique ainsi que sa durabilité en font un de nos chouchous autant pour nous accompagner dans les bois qu’à l’atelier. Seuls regrets, qui lui font manquer la note maximale, l’absence de clé Allen de 6mm et de dérive-chaîne.

Plus d’infos : www.syncros.com




&nbsp