Test-Ride #1 :
HxR / Knog / Syncros

Tech
15 décembre 2017 — Christophe Bortels

Test-Ride : Guide-chaîne HxR/Mozartt

Comme son nom l’indique, ce guide-chaîne est le fruit d’une collaboration entre HxR, petite entreprise française à qui l’on doit notamment le pédalier Easy Shift, et Mozartt, spécialiste de l’anti-déraillement basé en Pologne.

Le guide-chaîne Mozartt/HXR n’est pour l’instant décliné qu’en version pour standard ISCG 05 (le plus répandu), est prévu pour mono-plateau de 28 à 34 dents et est disponible en version avec plaque alu (ici testée) mais aussi carbone, qui permet de grappiller une vingtaine de grammes. On passe ainsi de 74g  (vérifié, +10g pour les 3 vis de fixation) à 53g (annoncé), un gain marginal dans l’absolu mais qui sera décisif pour les weight weenies, et de 99€ pour l’alu à 149€ pour le carbone. Le guide supérieur et le bash sont quant à eux en plastique quelle que soit la version.

Le montage et le réglage se font sans problème grâce aux différentes spacers fournis avec le guide-chaîne. Le guide supérieur étant très court, aucun frottement n’est à déplorer, que l’on soit sur le 10 ou le 42 dents de notre transmission Sram 11v. L’ensemble reste également très léger esthétiquement et ne charge pas le vélo comme c’était le cas il y a quelques années avec les gros guide-chaîne issus de la descente.

Mais au fait, est-ce vraiment un accessoire nécessaire à l’heure des plateaux à profil narrow/wide censés “retenir” la chaîne ? Vous savez ce qu’on dit ma bonne dame, “le risque zéro n’existe pas…”. Le guide-chaîne est donc là en assurance complémentaire, mais aussi dans ce cas-ci pour protéger le plateau grâce au bash intégré (mais démontable). Au début des six mois de notre test, il nous est pourtant arrivé de dérailler deux ou trois fois. Mauvaise conception ou réglage perfectible ? Il s’est avéré au final que le souci venait de notre plateau Race Face vieillissant à qui il commençait à manquer pas mal de dents… Remplacé par un plateau neuf, plus aucun déraillement n’a depuis été à déplorer. Quant au bash, il affiche quelques marques consécutives à des contacts violents avec de la roche mais s’en tire avec les honneurs.

Verdict

Le guide-chaîne HxR assure donc le job et se fait oublier, une bonne chose pour ce genre d’accessoire qui focalise rarement l’attention mais peut éviter à un déraillement de ruiner votre peinture de cadre, votre sortie ou votre course.

Plus d’infos : HxR / Mozartt