Le BAMS s'offre une tournée de Chouffe !

Sport
23 août 2017 — Olivier Béart

On ne fait pas que de la bière à Achouffe ! On roule aussi à VTT et la célèbre boisson houblonnée a même donné son nom à une course, “La Chouffe” Marathon (sic), qui fait partie du Belgian Ardennes Marathon Series. Vojo y était !

Le petit village d’Achouffe est devenu mondialement célèbre grâce à la bière qui y est produite, la Chouffe. Mais pour les amateurs de VTT, c’est aussi synonyme de marathon ! Ce week-end, les amateurs de longues distances se sont donc donné rendez-vous non loin d’Houffalize sur des tracés de 65 et 95km.

Sur la ligne de départ de la longue distance, le stress est palpable… ou pas ! En fait, comme sur toutes les épreuves du Belgian Ardennes Marathon Series, l’ambiance est hyper détendue et le “La Chouffe” Marathon (puisque c’est comme cela qu’il faut l’appeler ; la bière ne s’appelant pas “Chouffe” mais “La Chouffe”) ne déroge pas à la règle, même si on retrouve en première ligne des gars comme Joris Massaer (récemment vainqueur de La Layenda de Dorado en Colombie avec Hans Becking) ou encore l’ex-pro Kevin Van Hoovels.

Les différents leaders du challenge BAMS (comme ici Ken van den Bulke en Master 2 et Cédric Himpe en Elite) arborent fièrement leur maillot distinctif, encore immaculé… mais cela ne vas pas durer car même s’il fait beau en ce dimanche de la fin du mois d’août, il a plus généreusement les jours précédents et le terrain promet d’être humide.

Le départ est donné calmement, avec Joris Massaer et son comparse Jef Smismans qui emmènent le groupe avec le sourire et à un train de sénateur.

Sitôt sorti du village, le rythme de la tête de course s’accélère et une longue côte sur asphalte se charge d’étirer le peloton. D’emblée, on rentre dans le vif du sujet en prenant la direction d’Houffalize. Votre serviteur enfourche sa monture et s’infiltre dans le peloton des 65km pour suivre la course de l’intérieur.

En queue de groupe pourtant, l’arrivée dans les singletracks de l’ancien parcours de la mythique coupe du Monde entraînent quelques bouchons. Bon, ça passe à vélo, mais on comprend que les roches glissantes et la pente généreuse puissent donner des sueurs froides à certains. Alors, on prend son mal en patience !

On quitte doucement Houffalize par des chemins connus mais toujours agréables et… très difficiles ! Direction Bonnerue et Mabompré, et on peut vous dire qu’on avale du dénivelé.

Jusque là, le parcours n’est pas très technique, mais il comporte tout de même pas mal de petits pièges dont va être victime Nicolas Rome, membre du club local que nous croisons au premier ravitaillement alors que son assistance s’affaire à changer sa roue. Après quelques minutes, il repart sous l’oeil amusé d’un groupe de chasseurs locaux… qui ne sont heureusement pas venus protester ni “tirer du vttiste” mais simplement profiter du spectacle.

La deuxième partie de la boucle de 65km nous emmène dans des chemins que nous n’avons pas le souvenir d’avoir emprunté souvent dans la région, alors qu’il y a de nombreuses autres organisations. Les paysages sont sublimes et les singletracks plus nombreux. Un vrai plaisir !

Entre les flaques de boue et les ascensions bien raides qui imposent parfois à certains de mettre pied à terre, on a de quoi faire et la fatigue se fait rapidement sentir.

La dernière partie de la boucle de 65km réserve aussi quelques petites pépites pour les amateurs de pilotage, comme cette magnifique descente en cuvette peu après le passage à Engreux.

Parfois critiqué par le passé pour son fléchage, “La Chouffe” Marathon a parfaitement su redresser la barre et mis à part un ou deux petits points sensibles (comme sur l’image de droite où certains ont confondu le balisé permanent tout droit avec le tracé du marathon qui partait à gauche) mais dans l’ensemble on peut parler de quasi sans faute !

Jusque dans les derniers mètres du 65km, il fallait rester attentif car les alentours d’Achouffe comportent quelques passages bien périlleux.

A peine notre “petite boucle” terminée, les premiers du 95km arrivent déjà, avec Joris Massaer et Jef Smismans qui ont fait une course d’équipe pour prendre les deux premières places dans cet ordre en 4h06 ! Juste derrière, on a droit à un magnifique sprint entre le jeune Clément Fernandez qui, de retour de blessure, l’emporte d’un cheveu pour la 3e place face à l’expérimenté Ken van den Bulke !

Stijn van Boxstael complète le podium scratch à la 5e place, alors qu’au niveau du classement du challenge, les leaders sont actuellement (de gauche à droite) Kristien Achten (Dames), Jef Smismans (Elite), Bram Cools (U23), Joris Massaer (M1), Jean-Marc Monfort (M3) et Ken van den Bulke (M2). Signalons aussi le meilleur temps réalisé par Gery Bradfer sur le 65km, devant Antoine Pirlot.

Rendez-vous à Bouillon le 10 septembre pour la finale du BAMS… et le championnat de Belgique de marathon qui se déroulera sur le 160km !

Liens utiles : www.chouffemarathon.com – Le site du BAMS

La Chouffe Marathon 2017 – Résultats complets

Download (PDF, 117KB)

Download (PDF, 99KB)

Classement BAMS après La Chouffe Marathon

Download (PDF, 384KB)