EWS #4: les Enduro Wet Series continuent en Irlande

Sport
28 mai 2017 — Paul Humbert

C’est à Wicklow, en Irlande que le championnat du Monde des Enduro World Series a repris. L’année dernière, et comme l’année d’avant, Greg Callaghan et Tracy Moseley remportaient la course. Cette année, le pilote Cube est l’ultra-favori après sa victoire à Madère et Tracy Moseley est de l’autre côté de la rubalise avec les médias. Cécile Ravanel a donc le champ libre, à moins qu’Isabeau Courdurier ou une autre concurrente vienne la déloger. Découvrez nos images des entraînements : 

EWS Wicklow, l’Emerald enduro

Une première journée au soleil attendait les pilotes des EWS. Cette coupe du Monde se déroulera sur une journée uniquement, à l’instar des premières manches de la saison.

Deux journées de reconnaissance étaient donc laissées aux pilotes pour se faire une première idée des 6 spéciales, 1550 mètres de dénivelé positif et 45 kilomètres de course.

Le profil de la course n’est pas le plus “extrême”, ce qui va un petit peu à l’encontre des autres manches, mais l’étape irlandaise est populaire auprès des pilotes.

La première journée s’est déroulée au chaud, mais la seconde a permis aux pilotes de confirmer le nouveau nom donné au circuit de coupe du Monde : les Enduro Wet Series.

On comprend la fatigue et le manque de motivation de certains pilotes, on pense notamment à Florian Nicolaï, mais l’enduro permet une “égalité de traitement” alors que la pluie peut radicalement changer la face d’une course de descente, comme à Lourdes par exemple.

L’Emerald Enduro porte toujours aussi bien son nom et certaines spéciales sont des “bijoux” entre roches, terre et racines.

Pour la finale, Bérengère Boes passera la journée avec les dames et vous proposera sa vidéo “inside”. De son côté, Jérémie Reuiller continuera de nous proposer ses plus belles images. Restez à proximité, on vous raconte la suite très vite !