DH World Cup #3 | Leogang : Shaw et Seagrave les plus rapides !

Sport
9 juin 2018 — Bérengère Boes

Même si les écarts sont ultra serrés, Luca Shaw est à nouveau le plus rapide des qualifications. Brook Macdonald est deuxième et devance le superbe trio français composé d’Amaury Pierron, de Loïc Bruni et de Loris Vergier ! Chez les Dames, chute pour Myriam Nicole ainsi que pour Rachel Atherton et cela profite à Tahnee Seagrave qui l’emporte devance Tracey Hannah. La Coupe du Monde de Leogang nous fait déjà frissonner ! Voici tout ce qu’il faut savoir sur les qualif’s :

Elites Hommes

L’américain est très en forme ! Luca Shaw avait déjà remporté la manche de qualification à Fort William la semaine dernière et réédite aujourd’hui ! Avec seulement +0.146 seconde d’avance sur le ‘Bull dog’, il confirme qu’il a sa place sur le podium et que son nouveau Santa Cruz V10 en 29 pouces lui convient parfaitement !

Brook Macdonald s’était cassé la clavicule en Croatie alors qu’il avait remporté la manche de qualification. Aujourd’hui il montre qu’il a retrouvé tout son potentiel car seulement +0.146 seconde le sépare de Luca.

Amaury Pierron continue aussi sur sa merveilleuse lancée en prenant la troisième place (+0.638 seconde) et effectue une belle opération au classement général. En effet, même s’il n’y a pas de cérémonie protocolaire après les qualifs’ (car ce ne sont “que” des qualifs’) et que l’UCI n’actualise pas officiellement le classement général avant la fin de la finale le dimanche, nous pouvons annoncer que le jeune auvergnat est virtuellement le nouveau leader de la Coupe du Monde. D’après nos savants calculs, il a désormais 303 points, et il devance donc Loris Vergier (cinquième aujourd’hui) de six points et Aaron Gwin (13ème aujourd’hui) de 12 points ! Intéressant non ? Il reste évidemment à confirmer demain mais ce léger calcul valait le détour !

En attendant, l’homme en forme du team Commencal/Vallnord est satisfait de son run : “J’ai fait de petites erreurs, mais dans l’ensemble ça a été ! En gros, j’ai attaqué là où il fallait attaquer et j’ai assurer là où il le fallait aussi !”.

A la quatrième place, on retrouve notre Champion du Monde Loïc Bruni (+0.757 seconde) : “Il y avait de la rubalise arrachée avant un tunnel et ça m’avait un peu perturbé ! Cela m’a fait rater ma sortie de virage et j’ai raflé la taule du tunnel qui suivait sur un bon bout. Cela m’a un peu déstabilisé ! Sinon, je n’étais pas trop efficace sur la portion plate et mon bas de piste n’a pas été optimal, j’avais des mauvais points de freinage, je freinais trop tard mais dans l’ensemble, ça va ! Il y a d’importants centièmes à gratter demain !'”.

Loris Vergier continue d’être hyper régulier. Avec seulement +1.340 secondes de retard sur son co-équipier, il marque de sérieux points au classement général et peut également réaliser une belle opération demain en finale s’il réédite un bel exploit !

Laurie Greenland, Troy Brosnan, Fearon Connor et Michael Jones se suivent dans cet ordre.

A la dixième place, nous retrouvons Rémi Thirion, très satisfait de : “Cela reste dans la continuité de ce que je fais depuis le début de la saison, je reviens petit à petit ! Je commence à gagner des points en qualifications ce qui est positif ! Je me fais plaisir sur la piste, j’aime les modifications effectuées. Après, j’ai fait une erreur dans le premier dévers et j’ai mal anticipé quelques freinages mais je pense que j’ai une belle vitesse, je suis content. Même si ça l’était déjà aujourd’hui, cela va être très serré demain et il va falloir être dans la bonne seconde !”

Et quid d’Aaron Gwin ? Annoncé blessé hier, la machine américaine a tout de même roulé toute la piste avec un poignet vraiment douloureux et a réussi à décrocher la 13ème place. Il confirme donc qu’il est déterminé à ne rien lâcher et que même si cela reste compliqué pour la gagne, il tentera tout pour limiter la casse au classement général.

Côté chiffres (oui, encore), il faut noter que le top 15 est seulement en cinq secondes ! Encore plus impressionnant, le top 60 des qualifiés est en seulement 10 secondes ! Cela signifie que 45 pilotes se sont classés en cinq secondes. Alors oui, Leogang a modifié son tracé et l’a rendu plus technique. Mais non, cela ne change rien aux chronos, la manche autrichienne restera l’étape la plus serrée de le saison !

Résultats :

Download (PDF, Inconnu)

Elites Femmes

Moins de suspense chez les femmes et plus de chutes !

Première à s’élancer car elle est leader de la Coupe du Monde, Myriam Nicole a chuté et perd de nombreuses secondes : “J’étais bien au premier intermédiaire et j’ai perdu l’adhérence de l’avant de mon vélo assez bêtement dans un passage plutôt lent. Mais je ne m’inquiète pas pour autant, je me sens bien sur le vélo, alors on verra demain !”.  Elle se classe cinquième à +11.380 de la plus rapide du jour, Tahnée Seagrave !

En effet, la britannique récente vainqueur de l’étape de Fort William remporte cette qualification devant Tracey Hannah (+3.380 secondes) : “Je ne pensais pas être la plus rapide aujourd’hui donc c’est un plutôt bonne surprise !” raconte la pilote du team Transition Bikes / Muc Off !

La Suissesse Emilie Siegenthaler est troisième et elle est aussi la première des quatre suissesses qualifiées sur cette manche ! Assez inédit ! En effet, l’enduriste Carolin Gehrig (venue chercher sa qualification pour les Championnats du Monde à Lenzerheide) réalise le 11ème temps (+15.402). Elle devance son amie Carina Cappellari (12ème) et l’ex-enduriste Camille Balanche (15ème).

Rachel Atherton a aussi chuté ! Sa vidéo embarquée publiée sur les réseaux sociaux prouve bien que dans cette chute, l’ancienne Championne du Monde a perdu facilement plus de 20 secondes (son vélo était coincé par un piquet).  La finale de ces dames s’annonce donc pleine de revanche !

A noter que Marine Cabirou n’a pas effectué de run complet car elle souffre de contusions au coude. Elle pourra tout de même tenter de rouler demain car elle est protégée.

Résultats :

Download (PDF, Inconnu)

Juniors Hommes

Thibaut Daprela remporte la manche de qualification avec seulement +0.044 seconde d’avance sur son principal rival Kye A’Hern ! Apparement, le jeune français a fait de grosses fautes sur le haut de la piste. Il sait donc à quoi s’en tenir demain s’il souhaite garder son statut de leader des juniors. Kade Edwards complète le trio.

Résultats :

Download (PDF, Inconnu)

Juniors Femmes

Vali Höll n’allait pas laisser passer la chance à ses concurrentes de la doubler dans son pays. Elle devance l’américaine Anna Newkirk de +4.403 secondes et la française Nastasia Gimenez de +26.353 secondes.

Résultats :

Download (PDF, Inconnu)

 

Les écarts sont infimes et la finale de cette troisième manche de Coupe du Monde s’annonce pleine de suspense ! Aurons-nous à nouveau trois français sur le podium ? Qui enfilera le maillot de leader de la Coupe du Monde demain soir ? Qui, chez les Dames, saura le mieux défier tous les pièges de cette piste ? Réponses demain, et ce sera à suivre sur Vojo bien entendu !