DH World Cup #2 | Fort William : première journée d'entraînement!

Sport
2 juin 2018 — Bérengère Boes

La première journée des entraînements s’est achevée à Fort William. Comme à son habitude, cette coupe du Monde nous a régalés en vitesse, en sauts mais aussi en satanées midges, ces petits moucherons qui vous attaquent le visage ! Certains pilotes se démarquent déjà quand d’autres, plus malchanceux, ont violemment goûté à la poussière écossaise… Bilan du jour !

Après avoir toutes les trois figuré sur le podium en Croatie, Myriam Nicole, Marine Cabirou et Cécile Ravanel ont confirmé qu’elles ont toujours la forme !

“La piste est top, tout passe bien et on doit justement faire en sorte de s’économiser. On voit qu’il n’a pas plu depuis un moment, du coup il y a une petite pellicule de poussière sur les rochers et cela commence sérieusement à glisser ! Faudrait limite un petit peu de pluie pour que ça tasse le tout !” ,explique Marine.

Face à ces Françaises, le clan britannique semble carrément affûté : Rachel Atherton et Tahnée Seagrave ne leur feront pas de cadeau sur leurs terres, la bataille s’annonce donc plus que belle !

Toujours dans le clan britannique, il n’est pas étonnant de voir que Danny Hart est déjà chaud comme la braise ! Il a signé le meilleur temps des entraînements chronométrés et impressionnait à chacun de ses runs. Il nous a habitués ces dernières années à rouler comme ça lors des entraînements, à voir s’il va enfin réussir à confirmer sur cette piste au moment des qualifs ou bien de la finale !

Gee Atherton semble également en forme, il effectue le 2ème temps des entraînements chronométrés et cela fait plaisir à voir ! L’anglais blessé régulièrement ces dernières saisons réussira-t-il à remonter sur le podium ce week-end ? Ce qui est sûr c’est que l’envie est bien là !

Pour continuer dans le thème des Time Training, parlons d’Amaury Pierron qui signe le 3ème temps du jour. On le sait en forme depuis un moment mais la malchance est toujours venue contrecarrer ses plans en finale. On va le suivre de près durant ces deux prochains jours car un succès pourrait très facilement arriver !

Voici Brook Macdonald. L’incassable. Ou presque. Rappelez-vous, on l’avait laissé en Croatie avec une clavicule en vrac. Il revient à Fort William comme si de rien n’était et semble toujours prêt et capable de faire trembler le sol à chacun de ses passages. Quatrième du Time Training, le ‘Bulldog’ est bien de retour !

Passons à un autre retour, celui de Loïc Bruni. Lui aussi avait chuté en Croatie en s’abimant le coude et avait à coeur de revenir pour cette manche. On l’a croisé après ses premières runs et il nous disait que son coude ne lui faisait pas plus mal que ça et que ce sont plus les bras, tout simplement, qui sont douloureux : “Mais ça, c’est juste parce que c’est Fort William et que la piste est difficile”, rigole-t-il.

Son team manager Laurent Delorme nous explique que Loïc a tout d’abord roulé ce matin avec une attelle en carbone faite sur mesure avant de ‘simplement’ enchaîner ses autres runs avec des strap (bandes de maintien) mis en place par le kiné du team : “Il lui en a tellement mis que ces bandes tiennent même mieux que l’attelle ! Puis entre chaque run Loïc a un massage pour justement optimiser sa récupération. Il va bien.”

Nous n’avons pas de photo pour appuyer nos dires mais Florent Payet s’est fait une sacrée frayeur dans l’après-midi ! Il venait de nous passer à une vraiment belle allure, on s’est dit qu’il était dans le coup et à ce moment-là, on entend un bruit qui vous donne des frissons d’angoisse ! On le retrouve par terre, plus que secoué et le pneu complètement déjanté. Un peu plus tard on le recroise dans les paddocks, avec tout de même le sourire aux lèvres : “Je m’en sors bien, j’ai eu mal à la tête un peu après mais c’est passé sans que je prenne d’anti-douleur. Par contre j’ai mal à l’épaule et à la hanche mais ça devrait aller pour les qualifs. Je pense que je vais juste douiller le matin au réveil quand les muscles seront bien froids !”

Coup dur pour le pilote Portugais Francisco Pardal qui s’est blessé à la cheville et qui s’est fait évacuer par remontées mécaniques ! Toujours côté chutes, Dean Lucas a violemment chuté sur le bas de la piste et même si sa visite à l’hôpital a révélé qu’il n’avait rien de cassé, il semblerait que le bonhomme soit resté plusieurs minutes inconscient par terre. Affaire à suivre mais on espère qu’il ne va pas prendre de risque inutile. Cette chute marque notamment un autre coup dur pour le team Intense qui s’est déjà déplacé sans Jack Moir qui s’est fissuré la clavicule il y a quelques jours.

Bonne journée pour Loris Vergier qui semble toujours ravi du haut de son nouveau Santa Cruz : “Nous faisons de petits réglages mais rien de gros. Nous sommes vraiment contents du résultat et je me sens bien sur la piste. Tout va bien !”

Thibaut Daprela a étonné encore aujourd’hui par son aisance et sa facilité. Il roule avec le numéro 1 et ça lui va plutôt bien !

Après Cécile Ravanel, voici un autre enduriste qui s’est incrusté parmi les descendeurs : Martin Maes ! Troisième sur l’Enduro World Series à Olargues il y a bientôt trois semaines de çà, le Belge a souhaité se tester à nouveau sur un gros vélo. On a de fortes raisons de penser qu’il a ses chances de bien performer puisqu’il avait gagné cette étape deux années de suite lorsqu’il était Junior.

Que serait Fort William sans ses sauts et ses whip ? Kaos Seagrave and Kade Edwards en pleine démonstration.

Enfin hier, nous n’avons pas pu prendre des photos du nouveau Demo 29 pouces donc voici chose rétablie ! En plus d’une toute nouvelle et belle tenue, Miranda Miller a pu sortir publiquement son nouveau vélo et y a pas photo, ça en jette !

Du coup, que peuvent donner les qualifications de demain ? Les pilotes sont bien en forme et on se rend compte que beaucoup d’entre eux sont venus le mois dernier rouler pendant la British DH Series. Ils sont rapides et bien excités ! Reste à savoir qui tirera son épingle du jeu en passant au travers des nombreux pièges tout au long de la piste ! A noter qu’Aaron Gwin, Troy Brosnan, Adam Brayton ou encore Sam Blenkinsop étaient également impressionnants tout au long de la journée. Ces hommes sont à surveiller… Premier verdict après les chronos !

En attendant et pendant que les pilotes boivent leurs boissons énergétiques, vous ne nous en voulez pas qu’on décompresse un peu avec une petite bibine ! Cheers comme on dit ici !