Découverte | ARC8 Essential : la quintessence du vélo de trail ?

Tech
27 août 2019 — Léo Kervran

ARC8… Ce nom ne vous dit peut-être rien mais la jeune marque suisse, lancée en 2018 à l’Eurobike, affiche déjà une gamme forte de 4 modèles. Nous avons pu découvrir leur modèle de trail, l’Essential. Présentation et premier essai :

L’équipe d’ARC8 (prononcer « arcade », à l’anglaise) est composée de Jonas Mueller, ingénieur passé par plusieurs grandes marques du secteur (BMC, Santa Cruz, DT Swiss), et de Serafin Pazdera, graphiste et développeur web. Amis de longue date, les deux hommes se sont réunis lorsque Jonas a décidé de lancer sa propre marque sur la base de son expérience dans le milieu. Il a alors fait appel à Serafin pour l’aider à développer toute la partie communication et image d’ARC8.

 

Chose rare pour une marque aussi jeune, ARC8 dispose de 4 modèles au catalogue, tous en carbone. On retrouve ainsi un vélo de route, un semi-rigide de XC, un vélo de trail et un enduro. Pour se développer aussi vite, la marque dispose de deux particularités. Premièrement, Jonas Mueller travaille depuis Taïwan. Il est donc directement en contact avec les différents fabricants, ce qui permet d’accélérer le développement.

Si certains modèles resteront spécifiques à la marque suisse, on pourra en retrouver d’autres ailleurs, sous d’autres noms.

Deuxième point important, le modèle économique de la marque. ARC8 est liée au projet BETA (Bicycle Engineering Testing Approval). Les cadres sont développés par cette société, fondée par Jonas Mueller en 2017, et peuvent être revendus sous licence à d’autres marques.

Si certains modèles resteront spécifiques à la marque suisse, on pourra ainsi en retrouver d’autres ailleurs, sous d’autres noms. Cela permet à ARC8 de rentabiliser plus facilement les moules tandis que les marques intéressées peuvent économiser de l’argent en R&D.

ARC8 Essential : découverte sur le terrain

 

 

Nous avons pu découvrir l’Essential à l’occasion d’une sortie de 2 heures au pied des Dolomites, en Italie. Pur vélo de trail en 29, il dispose de 120 mm de débattement à l’arrière et est prévu pour une fourche de 120 à 140 mm. Vendu en kit cadre uniquement (avec amortisseur, jeu de direction, serrage de selle et axe arrière) au prix de 2 063 € (2 080 € en Belgique), il est disponible en vente directe sur le site de la marque.

Comme chez beaucoup de marques, nous nous retrouvons un peu entre deux tailles. Pour 1m79, la marque suisse conseille de partir sur du M malgré tout et nous avons donc suivi ce conseil. Dans cette taille, le reach est à 445 mm. Le reste de la géométrie est plutôt équilibré, avec un stack à 616 mm, un angle de direction de 67° et un angle de selle à 74°. Seule les bases sont plutôt courtes pour un 29 puisqu’elles mesurent 430 mm.

On se retrouve ainsi sur un vélo très facile à prendre en main, avec une position très confortable et peut-être même un peu trop redressée. En effet, avec une potence aussi courte (50 mm), on se demande si le vélo ne va pas être un peu court en descente. En attendant d’y accéder, il faut grimper un peu et l’Essential dévoile de très bonnes capacités de rouleur.

On peut tout à fait imaginer descendre autour des 10,5 kg avec des équipements plus légers.

Léger malgré l’équipement moyen de gamme, il pompe peu, réagit plutôt bien aux accélérations et sait conserver de la vitesse une fois lancé. ARC8 l’annonce à 11,9 kg avec ce montage en Sram GX Eagle, fourche RockShox Pike, roues ARC8 en 30 mm de largeur interne (1800 g) et périphériques aluminium. On peut tout à fait imaginer descendre autour des 10,5 kg avec des équipements plus légers et haut de gamme.

On arrive donc assez rapidement en haut de la montée et on bascule dans une descente très ludique, tour à tour rapide, technique ou pentue. Dès qu’on prend un peu de vitesse, notre impression au sujet de la taille M se confirme : elle est très courte, trop courte pour permettre de descendre sainement. L’arrière du vélo est instable ce qui rend le vélo peu sécurisant et parfois difficile à contrôler. On décide alors de refaire une boucle en passant sur la taille au-dessus.

 

 

Sur cette taille L bien plus longue (reach à 475 mm), on se sent tout de suite plus à l’aise. Le vélo devient d’un coup beaucoup plus stable et on se surprend à emprunter des chemins plutôt destinés à l’enduro à des vitesses peu recommandables pour un « petit » 120 mm. La fourche en 140 mm prend tout son sens sur ce vélo et la suspension arrière se fait complètement oublier.

Son poids relativement faible lui permet d’être très facile à placer et on change très facilement de direction ou de trajectoire. On s’attendait alors à se faire secouer dans les sections les plus chaotiques mais l’Essential s’en sort mieux que prévu. ARC8 préconise de rouler le vélo avec 25 % de SAG mais sur la taille L, on peut sans hésitation aller jusqu’à 30 % du fait de la position plus centrée.Cette prise en main était relativement courte mais elle laisse entrevoir de belles capacités. Très polyvalent, l’Essential pourra tour à tour se transformer en arme pour les marathons avec une petite fourche ou en vélo idéal pour les raids techniques en montagne suivant l’équipement. Seul petit défaut que certains pourront lui reprocher, son caractère très lisse ou neutre. Cela lui permet néanmoins d’être très facile à prendre en main et de ce fait accessible à un grand nombre de pratiquants. ARC8 a voulu faire de cet Essential la quintessence du vélo de trail, en jouant la carte de la simplicité tant technique qu’esthétique, et ça semble plutôt réussi.

Photos : Egelmair Photography /  Mountain Bike Connection Summer – Rupert Fowler

Plus d’infos : arc8bicycles.com